DVD Ce que le jour doit à la nuit

Un film extraordinaire d’après l’oeuvre de l’auteur algérien ayant écrit sous le nom de sa femme puisqu’il était dans l’armée, Monsieur Yasmina Khadra.

DVD  Ce que le jour doit à la nuit

DVD Ce que le jour doit à la nuit
Une adaptation du best-seller de Yasmina Khadra

Quand le malheur frappe et que le destin (ou le corbeau) s’acharne
Un film qui raconte avec autant d’émotion et de sensibilité son pays d’avant la guerre d’indépendance qu’une histoire d’amour déchirante en raison d’une personne proche qui fait le corbeau entre les deux amoureux.

C’est à 162 minutes grandioses et à la découverte d’une ancienne Algérie française plutôt californienne inconnue que ce long-métrage nous convie. C’est maintenant en DVD, ce qui nous permet de le voir et de le revoir en tout ou en partie autant que l’on veut.

SYNOPSIS

Issu d’une famille de paysans ruinés, Younes est arraché à sa mère à l’âge de 9 ans, et confié à son oncle (Fellag, Monsieur Lazhar), un notable d’Oran. Marié à une française, l’homme rêve d’offrir une vie meilleur à son charmant neveu. Rebaptisé Jonas, Younes intègre alors la jeunesse pied-noire de l’Algérie des années 1950. La douceur de son existence sera bientôt troublée par les conflits agitant le pays.

CITATIONS, QUELQUES EXTRAITS :

« Un kilomètre seulement me séparait de ma petite soeur Zara mais pourtant, comme mon père, moi aussi je venais de traverser le miroir. »

« Y a rien de bon pour toi ici. […] Va-t’en ! […] Cours et te retourne pas, va-t’en !  »

« Ils me font passer pour un goujat. »

« Tu vas pas épouser cet abruti sous prétexte que t’as une peine de coeur ! »

« Le droit ! Mais de quoi tu parles ? Sacrifier notre amour, ça c’est un crime. »

Ce que le jour doit à la nuit
Réalisé par Alexandre Arcady (Le grand pardon, Comme les cinq doigts de la main), le film met en vedette Nora Arnezeder (Faubourg 36), Anne Parillaud (Nikita, L’homme au masque de fer, Chez Maupassant), Vincent Perez (Cyrano de Bergerac), Anne Consigny (Le scaphandre et le papillon), Fu’ad Ait Aattou (Fièvre) et Fellag (Monsieur Lazhar).

Sorti en salle au Québec le 14 juin dernier, Ce que le jour doit à la nuit est une adaptation du best-seller de Yasmina Khadra et a fait environ 30 000$ au box-office.  Par ailleurs, le film a remporté le Prix Jeune Public de la meilleure adaptation au Festival du film du Croisic 2012.

TVA Films et A-Z Films
Aussi disponible en Vidéo Sur Demande

Publicités

À propos de montreal157

Fondatrice de ServicesMontreal.com en 2002 et auparavant guide chez About.com en 2000, j'écris en ligne depuis 1996. Voir tous les articles par montreal157

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :