Archives mensuelles : décembre 2015

JOYEUX NOËL

Cette année, on annonce une température de PLUS 16 pour la veille de Noël soit le jeudi 24 décembre. Quatre jours plus tard, on annonce une température de MOINS 8. Toutes choses étant égales par ailleurs, si les revirements néfastes sont possibles, le retour à la normale agréable pour la plupart est vivement attendu par la majorité.

JOYEUX NOËL et une TRÈS HEUREUSE ANNÉE 2016 !

joyeuxnoeletbonneannee

Publicités

L’Âme du décor

L'Âme du décor, de Johanne St-Martin, est publié aux éditions Le Dauphin Blanc.

L’Âme du décor, de Johanne St-Martin, est publié aux éditions Le Dauphin Blanc.

Vous aimeriez favoriser votre chance ou votre santé et harmoniser votre demeure en fonction du Feng Shui, voici tout le contenu d’un cours que donne Johanne St-Martin depuis des années et qu’elle a compilé avec l’aide de ses assistantes en un livre qui en explique les énergies et leurs modes d’application chez vous.

Depuis l’explication du yang et du yin aux plantes pour assainir l’air, Johanne St-Martin décode les clés, éléments et influences en fonction de votre date de naissance et de l’orientation des meubles de la cave au grenier ou dans votre petit appartement, le tout accompagné de nombreux croquis et photos d’installations favorables et défavorables avec  indications sur des places ou directions à éviter, ce qui facilitent énormément la compréhension et la représentation visuelle.

CITATIONS

« Il n’y a pas un des 5 éléments qui soit supérieur à l’autre. L’art de fengshuiser son décor au maximum repose sur l’harmonie mutuelle de ces 5 éléments entre eux, mais aussi en ajoutant les couleurs, formes, matériaux et objets qui correspondent à l’énergie de l’élément de la zone où il est situé. » (pp. 29-30)

« Effets si la zone est bien énergisée :
« Beaucoup d’imagination, les projets se rendent à terme. Les enfants auront une bonne destinée. » (p. 116, ZONE ENFANT)

L’Âme du décor, de Johanne St-Martin, est publié aux éditions Le Dauphin Blanc.


Aux délices de Miss Caprice

Aux délices de Miss Caprice, roman chicklet d'Evelyne Gauthier

Aux délices de Miss Caprice, roman de genre chicklit, d’Evelyne Gauthier

Le plus récent roman d’Evelyne Gauthier raconte l’histoire d’une femme qui est mère de 3 enfants, qui a un mari, des meilleures amies, une famille d’origine italienne qui la soutient dans sa première année d’ouverture d’un commerce : une pâtisserie qui s’appellera Miss Caprice.

Tout ce beau monde a aussi une vie, ce qui donnera lieu à toutes sortes de rebondissements parfois désastreux mais toujours sucrés avec souvent des comparaisons invraisemblables et des chansons à la mode d’aujourd’hui ou d’hier. Gâteaux et chocolats sont une partie intégrale de ce roman de genre chicklit.

Comme dans la vraie vie à Montréal actuellement, Aux délices de Miss Caprice met les couples hétéros à rude épreuve et accorde dans les autres cas une confiance sans réserve sur la base de raisons qui n’ont rien à voir.

CITATIONS

« – Plus girly que ça, tu meurs ! s’était écriée Mylène en riant. » (p. 26)

« Melissa sent des bouffées de chaleur et la nausée l’envahir. Pourquoi fait-elle ça déjà ? Elle a soudain l’impression de se tenir au bord du précipice, et de devoir sauter sans parachute. Et si ça ne marchait pas ? Si quelque chose allait tout croche ? Et si elle perdait tout ? » (p. 36)

« Que lui dirait Mylène, si elle l’entendait penser et s’inquiéter de la sorte ? Mylène a toujours le don de lui remettre les idées en place et de la ramener les deux pieds sur terre. Elle lui rappellerait sûrement que cette boutique, c’était son rêve […] » (p. 87)

Aux délices de Miss Caprice, d’Evelyne Gauthier, est publié aux éditions Guy Saint-Jean.


ÉCOCONDUITE

ecoconduiteÀ glisser dans les emballages-cadeaux de toutes vos personnes chères qui prennent le volant : le Guide de l’écoconduite est un grand livre petit format qui vous apprendra d’innombrables trucs pour réduire jusqu’à 50% votre consommation de carburant.

Entre l’entretien de la voiture et les techniques pour conduire une auto de manière à utiliser moins d’essence, on y trouve plein d’explications claires pour bien négocier la distance entre les feux rouges et la circulation dense en ville autant que les courbes ou les pentes tout en utilisant les indicateurs techniques du tableau de bord.

CITATIONS / EXTRAITS
« En fait, conduire une voiture sans freins oblige à remettre en question toutes les habitudes de conduite, du démarrage à l’arrêt. Un bon écoconducteur conduit avec cet état d’esprit… à la différence que les freins sont toujours disponibles en cas d’urgence ; il roule donc sans stress et en toute sécurité. » (p. 27, Roule comme si tu n’avais pas de freins)

« Attention : il est légalement obligatoire que la voiture soit entièrement déneigée et déglacée avant que vous preniez la route. De plus, une mauvaise visibilité peut compromettre votre sécurité et celle des autres. » (p. 46, Le dégivreur de lunette arrière, Apprends à utiliser les accessoires électroniques de ton véhicule)

Le Guide de l’écoconduite, de David Couture, est publié aux éditions Broquet.


Pierre Calvé : Tout est vrai

pierrecalvebioVous cherchez un cadeau pour votre grand-mère ou votre grand-père qui a tout ? Une suggestion : le livre du chansonnier Pierre Calvé « Tout est vrai » qui raconte la vie du temps de leur jeunesse, alors que les villes n’étaient pas globalisées et que les gens et les restaurants différaient d’authenticité d’un pays à l’autre.

Dans cette biographie, des photos de Pierre Calvé et de sa famille, des textes voyageurs à la découverte du monde, des paroles de chansons, de magnifiques souvenirs d’une époque révolue rassemblant tout un éventail de chansonniers poétiques avec musique douce à l’oreille en tout cas pour Pierre Calvé qui a aussi une voix très douce.

CITATIONS / EXTRAITS

« D’ailleurs, j’ai écrit Cap-aux-Meules, peu après mon premier séjour aux Îles.

« Au début des années 1970, j’y suis allé en vacances avec Louise et Nathalie, et lors d’une promenade sur une plage, j’ai aperçu deux bateaux qui étaient montés sur des blocs, apparemment laissés à l’abandon. » (p. 151, 1965-1966)

« Comme j’avais déjà fait le tour de la France et de l’Espagne, et traversé le Canada en scooter de Vancouver à Montréal, j’étais confiant de pouvoir réaliser ce rêve, puisque ça en était un […] Notre premier arrêt a été chez Pierre et Pierrette Létourneau qui, à l’époque, habitaient Châteauguay. » (pp. 113-114, Du 19 juin au 20 août 1963, Montréal-Acapulco Veracruz-Montréal en Vespa, cent cinquante chevaux-vapeur)

« Montréal : Émission de télévision de Lucille Dumont, 17 juin » (p. 303, Annexe II, Liste des spectacles donnés, 1965)

J’ai eu le plaisir de rencontrer Pierre Calvé à quelques heures du Salon du livre de Montréal. Il m’a accordé une entrevue vidéo :

Tout est vrai, biographie de Pierre Calvé est publié aux Éditions du CRAM dans la collection Portrait.


Agatha Christie

Photo (détail) d'Agatha Christie lors de son premier tour du monde en vue de négocier avec tous les pays leur participation à l'exposition universelle de Londres. Pointe-à-Callière présente une exposition inédite « Sur les traces d'Agatha Christie » du 8 décembre 2015 au 17 avril 2016

Photo (détail) d’Agatha Christie lors de son premier tour du monde en vue de négocier avec tous les pays leur participation à l’exposition universelle de Londres.
Pointe-à-Callière présente une exposition inédite « Sur les traces d’Agatha Christie » du 8 décembre 2015 au 17 avril 2016

Pointe-à-Callière présente sa nouvelle exposition « Sur les traces d’Agatha Christie » du 8 décembre 2015 au 17 avril 2016, une expo unique et inédite remplie d’images d’elles tout au long de sa pétillante vie et aussi de photos et films qu’elle a réalisés pendant les 30 années où elle a accompagné son marie archéologue en Mésopotamie.

Un grand bas-relief archéologique, une Remington antique, des wagons de train historiques ainsi que de somptueux bijoux sertis de lapis-lazuli ponctuent le parcours qui débute par un jardin de poisons et nous fait découvrir de la prolifique auteure son enfance, ses voyages, ses images, sa maison où elle a passé ses dernières années. Entre son fauteuil et son piano, ici et là des piles de livres parmi les 66 romans policiers, 6 romans publiés sous son nom de plume Mary Westmacott, 150 nouvelles, 18 pièces de théâtre et 2 livres de souvenirs.

L’exposition présente aussi sous vitrine la page de son scrapbook sur lesquelles se trouvent ses photos du Québec.

Son petit-fils – qui est présentement à Montréal en même temps que Henrietta McCall, commissaire invitée du British Museum, et Michel Cozic, collectionneur de l’Orient-Express – Mathew Prichard voue une admiration et un amour sans borne pour sa grand-mère qui lui a donné une enfance heureuse, elle qui croyait selon ses dires que cela est de prime importance pour toute personne.

Malgré toute sa gentillesse, Elisabeth Monast Moreau, commissaire de l’exposition, nous a raconté des anecdotes sur les problèmes d’acceptation auxquels a dû faire face Agatha Christie en raison du fait qu’elle était une femme dans un monde d’hommes. Au fond et dans les faits, le monde n’a pas tellement changé sur ce point…

Deux vidéos :
Mathew Prichard, petit-fils d’Agatha Christie et administrateur du fonds Christie Archive Trust

Francine Lelièvre, directrice générale, Pointe-à-Callière

L’exposition inédite « Sur les traces d’Agatha Christie » est présentée du 8 décembre 2015 au 17 avril 2016 à Pointe-à-Callière, cité d’archéologie et d’histoire de Montréal.


Pas d’honneur

LAURA-T-ILEA

Laura T. Ilea « Les femmes occidentales n’ont pas d’honneur »

Les femmes sont trop souvent la pâture d’abuseurs de toutes sortes. Basé sur une histoire vraie qui s’est produite à Montréal, ce récit auquel l’auteure a ajouté toute une dimension sexuelle très coquine raconte l’histoire d’une femme d’origine slave en couple avec un homme programmé pour rentrer au pays se marier avec une vierge.

Pourtant, ils sont éperdument amoureux. Il n’arrête pas de lui dire qu’il ne peut vivre sans elle. Oui, mais voilà : son frère lui met de la pression, sa mère lui met de la pression… Et plus il risque de prendre l’avion pour officialiser ce mariage virginal, plus notre Montréalaise tombe dans le piège et cherche à le raccrocher à elle par tous les moyens.

Cette histoire, c’est un peu toutes les histoires de toutes les femmes qui sont laissées tomber comme une vieille chaussette quand son homme décide qu’il n’en veut plus, soit parce qu’il a enfin son diplôme de médecine après avoir vécu à ses crochets pendant toutes ses études en lui faisant miroiter la belle vie par la suite, soit qu’elle ne s’est pas jetée assez vite dans son lit et qu’il utilise ses intermédiaires pour la déchoir d’un milieu tant et tellement subventionné où il a tant de contacts solidaires des hommes entre eux. Bref, toutes des histoires d’escroquerie sentimentale qui ne mènent pas au mariage, même gris quand par ailleurs c’est pour des papiers… Ou encore tous ces hommes qui promettent de divorcer et qui vous mentent et vous exploitent en ne pensant qu’à eux et en se disant qu’elle n’en mourra pas alors qu’il est en train de la tuer socialement, économiquement ou autrement…

Et au passage, d’autres escroqueries provenant de traditions masculinistes.

CITATIONS / EXTRAITS

« L’image est là, devant moi, et elle me rappelle mon visage, après les jeudis d’amour. Mon visage que je n’ai pu reconstituer par la suite, qui a perdu trait après trait comme si, après son départ, il s’était décomposé manifestement, laissant place à un faciès bizarre qui ne rappelle que vaguement l’intensité qui le traversait lors de son passage dans ma vie. » (p. 9)

« À la mort de son père, sa mère avait été convoquée à Paris chez son oncle pour qui son père avait travaillé. Il l’a obligée à signer un acte par lequel elle acceptait que son argent passe sous la juridiction du seul homme de la famille, le frère de son mari décédé. » (p. 77)

J’ai eu le plaisir de rencontrer Laura T. Ilea au Salon du livre de Montréal 2015 où elle m’a accordé une passionnante entrevue vidéo de 7 minutes. Son roman-récit « Les femmes occidentales n’ont pas d’honneur » est publié aux éditions L’Harmattan.

Place du 6-décembre-1989

ORANGEZ contre les VIOLENCES faites aux femmes

 


Samuel

rblake9ejour

Le plus récent conte de Robert Blake est une petite merveille pour guérir vos anciennes blessures, surtout les plus anciennes et les plus coriaces.

L’histoire de Samuel et de son double Petit-Samuel (enfant) se déploie sur une île en Irlande et dans un jeu vidéo qu’aurait pu inventer Jules Verne, si l’espace-temps le lui avait permis.

On y rencontre de nombreux animaux marins ainsi que des lutins et des fées qui ont tous un truc pour vous faire passer vos vieux maux à l’âme.

Ça se lit comme un conte. Et c’est vraiment très joli. Plus que joli, c’est rempli de vraies bonnes idées pour mieux vivre avec soi et avec les autres, pour pacifier votre coeur ou celui d’un être cher si vous l’offrez en cadeau-trésor de Noël.

J’ai eu le plaisir de rencontrer Robert Blake, auteur et fondateur des Éditions du 9e Jour, au Salon du livre de Montréal 2015 où il m’a expliqué en entrevue vidéo son nouveau livre sous un angle des plus captivant.

CITATIONS / EXTRAITS

« Je sais d’entrée de jeu que je vivrai une grande transformation. » (p. 11)

« – Garde en tête que s’il est bien de percevoir et de comprendre la souffrance des autres, cela ne signifie pas qu’il te faille la porter sur tes épaules. Sinon, ce serait l’équivalent de porter un poids qui ne t’appartient pas. Et de toute façon, cela n’aiderait en rien la personne concernée. » (p. 70)

« Dis-moi, t’est-il déjà arrivé de te mettre en colère après avoir été insulté ? » (p. 74)

Samuel, un conte de Robert Blake, aux Éditions du 9e Jour.


Le régime hypotoxique

BroquetleregimehypotoxiqueSans gluten et sans produits laitiers

Pour vaincre les maladies inflammatoires

Un ouvrage de Marie-France Thivierge

Il y a des trouvailles dans ce livre de recettes : comme le yogourt maison à partir de produits de base mais sans produits laitiers. On sait que l’on peut faire du délicieux yogourt maison à partir de sachets et de lait mais là on a la recette pour ceux et celles qui sont intolérants au lactose ou qui ont choisi de ne plus consommer de produits laitiers. Brillant !

Et c’est sans parler de la sublime mousse au chocolat mais aussi des muffins sans gluten et autres recettes du livre comme la vinaigrette à la carotte qui est un véritable congé santé des produits tout faits du commerce.

Dans les pages d’introduction, l’auteure explique le régime hypotoxique et donne également des indications très utiles sur les aliments et leur cuisson, y compris pour la viande. Un super cadeau pour tous et toutes qui voudraient tout le temps ou périodiquement donner un répit à leur digestion pour être en meilleure forme physique.

Le régime hypotoxique de Marie-France Thivierge est publié aux éditions Broquet.