Archives de Catégorie: FEMMES

La thérapie de la garde-robe

Htherapie garderobeabillez votre bagage émotionnel

C’est l’été qui arrive demain et vous voulez vous présenter sous votre meilleur jour : la styliste Mélisa Beaudry vous explique les tenants et aboutissants de votre silhouette et comment mieux choisir vos coupes de vêtements ou encore vos couleurs selon des critères bien précis.

Dans son livre, elle explique les morphologies en A ou autres et ensuite énumère les choix à privilégier ou à éviter dans des listes assez extensives.

EXTRAIT / CITATION

MAGASINAGE ORGANISÉ – Première règle
Ne dites jamais à votre conjoint, ou à qui que ce soit susceptible de vous faire des réprimandes sur vos achats, que vous avez acheté des vêtements. Vous n’avez pas acheté des vêtements, vous avez plutôt fait un investissement vestimentaire !

La thérapie de la garde-robe de Mélisa Beaudry, styliste, est publié aux éditions du Dauphin Blanc, collection Autrement Dit.

Publicités

Expo Dis-moi ta maison

A la suite d’un triple atelier écriture + illustration + céramique de trois fois trois heures chacun et donné par trois animatrices conceptrices, neuf participant.Es ont conçu une maison chacune des plus originale.

Cet atelier pluridisciplianire proposait aux participant.Es un voyage intérieur sur le thème de la maison, celle des symboles, des souvenirs, des rêves. Dans un esprit ludique et spontané, chacun est parti à la découverte de ce qui l’habite en explorant trois disciplines artistiques différentes : l’écriture, l’illustration et la céramique, donnant lieu pour l’une à des écrits extrêmement poétiques, pour l’autre à une histoire fantastique, possiblement publiable si l’une ou l’autre décidait de poursuivre sa démarche.

L’exposition gratuite qui en est le résultat exceptionnel est présentée du 8 au 29 mai 2018 au Centre culturel Georges-Vanier, à l’angle des rues Notre-Dame ouest et Viger à Montréal. C’était le groupe initial de ces ateliers réalisés entre le 13 février et le 24 avril permettant à chaque participant d’englober ses écrits, son illustration et sa maison d’argile en une seule œuvre à son image.

Description des ateliers
L’expérience très convaincante de ce triple atelier est menée par trois animatrices qui ont conçu ensemble cette introspection menant à une extériorisation plurielle et à une appréciation mutuelle véritable au sein du groupe dans le bonheur de la sincérité et de l’estime de soi :

  1. Ateliers d’écriture avec Céline Vangheluwe : partir à la rencontre de soi et de son imaginaire grâce à une alternance de jeux littéraires et de temps de partage stimulants qui permettent de faire jaillir une écriture sensible, personnelle, poétique. (3 x 3 heures)
  2. Ateliers d’illustration avec Sophie Casson : comment insuffler l’essence des poèmes réalisés dans une image et créer une illustration en métaphores, en utilisant des techniques telles que le pochoir, le dessin, la gravure, le papier découpé. (3 x 3 heures)
  3. Ateliers de céramique avec Marie Serreau : travailler l’argile par différentes techniques; réaliser une maison-boîte dans lesqelles des écrits secrets se sont glissés. Des exercices d’exploration, de jeux avec la terre ont été proposés afin d’approfondir le ressenti et l’expérience de la matière. (3 x 3 heures)

Ne vous souhaitant que du bonheur, je vous souhaite un jour de participer à ces ateliers.

Pour cette première édition, les participant.Es exposant sont : Jeannine Asselin, Christian Blanchet, Jocelyne Bourgeois, Dominique Laguë, Caroline Legault, Jacqueline Mallette, Nenita Mariano, Véronique Rondeau, Mireille Trudelle.

dis-moi ta maison

Centre culturel Georges-Vanier : www.ccgv.ca


Salon de la femme

Très beau salon, super sortie entre filles, chacune trouvera quelque chose qui l’intéresse, que ce soit parmi les kiosques sur la beauté, sur la santé, sur la mode, sur les produits à gouter, ou parmi les conférences. De quoi vous occuper quelques heures.

L’entrée est majestueuse avec son tapis rose et son portail, si vous arrivez tôt, on vous remettra un joli sac réutilisable contenant des produits alimentaires et de beauté.

Mon coup de coeur : UpBio Chocolat Stimulant, de Québec. Ce sont des barres de chocolat noir aux carrés tout petits tout petits, contenant de la théine, c’est tout nouveau, ils ont trois saveurs ; ma préférée : chocolat à la menthe !

Palais des Congrès de Montréal
http://montreal157.blogspot.ca/2018/04/salon-national-de-la-femme-de-montreal.html


Salon Aventure et Plein Air

Il vous reste à peine quelques heures pour visiter le Salon Aventure et Plein Air au Palais des Congrès et y découvrir entre autres au vaste kiosque de Parcs Canada les outils traditionnels inuits expliqués par une guide des parcs du Grand Nord canadien ou du Nunavik, Grand Nord québécois où se trouve le nouveau parc national des Pingualuit mais aussi plein d’accessoires camping futés comme le chic fauteuil qui se replie en un sac banane et la petite table qui va avec…

Le salon est dense de ses nombreux stands nutrition, tourisme, voyage, avec des rampes d’essai et au beau milieu, un grand jeu avec des gros câbles pour les enfants, ici et là des conférences, des produits bio ou cueillis en forêt par les amérindiens qui en font des produits de beauté et plein d’autres découvertes pour de belles aventures en plein air.

C’est une température idéale pour s’y rendre d’ici 17h.

http://outdooradventureshow.ca/montreal/francais/renseignements/#heures

 


Culte du labo

Le Centre Canadien d’Architecture présente une nouvelle exposition dans laquelle on trouve entre des découvertes d’hommes entre eux ou d’hommes avec leur femme quelque chose d’extraordinaire et de rarissime toujours en 2018 : un hommage à une femme qui a travaillé son idée jusqu’au succès et qui ne s’est pas fait voler son innovation par un homme qui trainait dans les parages.

En effet, Margarete Schütte-Lihotzky élabore en Allemagne en 1926-27 une cuisine dans laquelle les milliers de pas dérisoires d’une femme sont comptabilisés et étudiés pour ensuite être inclus dans le processus vers l’élaboration d’une première cuisine intelligente où les meubles sont placés de manière à réduire ces pas répétés qui font en sorte que même sans faire d’exercice, les ménagères marchent énormément chaque jour.

cuisine de Francfort de Margarete Schütte-Lihotzky

La cuisine de Francfort, de Margarete Schütte-Lihotzky

Cette exposition racontant une histoire non-conformiste des rapports entre la science et l’architecture présente dans la salle Octogonale plusieurs autres innovations, toutes sous forme de postes de travail dans un laboratoire.

Outre la cuisine de Francfort et une souris mécanisée ou encore une histoire de téléphone, on peut aussi voir dans cette exposition du 23 mars au 2 septembre 2018 un exemplaire d’époque de l’Encyclopédie de Diderot et ensuite constater le chemin parcouru en imprimerie en tenant en main le livre moderne dans la librairie du CCA.

#CCAexpositions
cca.qc.ca


Carine au micro

Nuits d’Afrique a présenté une soirée intitulée LA RENCONTRE DE LA NOUVELLE GÉNÉRATION récemment avec YAO en première partie et l’extraordinaire CARINE AU MICRO en spectacle principale.

Avec visiblement une grande admiration pour l’immortelle Miriam Makeba dont elle a chanté l’immense succès Malaika. Et sûrement que ce n’est pas sans raison qu’elle la chante car CARINE AU MICRO possède une voix sure et magnifiquement contrôlée qu’elle accompagne de gestes et de pas de danse super classe.

En plus, elle nous fait ce petit son drrrit qui est vraiment rigolo et auquel répond un de ses excellents musiciens à la guitare. Vous entendez parler d’un spectacle avec CARINE AU MICRO ? Ne le ratez pas !

http://carineaumicro.com/

 


Conversion

Avec par moments autant d’intensité que A Streetcar Named Desire, ce qui n’est pas peu dire, cette pièce en anglais couvre un sujet globalisé sur des gens qui ne voient qu’eux-mêmes et qui voient confortablement les autres comme des menaces à leurs petites habitudes, désirs, volontés, croyances et préjugés.

conversion2

Il s’agit ici d’une famille où la mère totalement détestable et son mari médecin rendent visite à leur fille juive et à leur gendre noir et islamisant. Et ce n’est là que le début des défis car la mère devenue juive pour mariage et son mari conservent bien caché un secret qu’ils ne souhaitent à aucun prix partager avec les autres même si le temps est venu. Et comme si ce n’était pas assez, voudraient-ils d’un petit Bamboula comme petit-fils ?

La pièce n’est pas tendre, oblige les uns et les autres à se regarder le nombril (donc, elle n’atteindra vraisemblablement pas ceux qu’elle critique, pas directement en tout cas) et est menée de front par quatre comédiens solides. Sous-titres certains soirs dans un français à deux cheveux d’être parfaits.

alysongrantConversion est un véritable petit chef d’oeuvre d’Alyson Grant et Infinity Theatre présenté dans une ancienne église, l’Espace Knox à NDG. d’une durée de 80 minutes sans entracte.

@Infinitheatre      www.facebook.com/InfinitheatreMontreal


Bitchage & harcèlement

Comment se protéger contre le bitchage et le harcèlement psychologique et sexuel
Auteure : Marthe Saint-Laurent
Les éditions Québec-Livres

Comment se protéger contre le bitchage et le harcèlement psychologique et sexuelVictimes de la collusion en bas de la ceinture des hommes entre eux autant que des femelles jalouses qui écrasent bec et ongles celles qui menacent leur soi-disant suprématie installée ou qui les excluent pour régner seules au milieu des hommes, les femmes et les filles n’en finissent jamais de se faire harceler, bafouer, exclure, expulser, et ce pour un oui ou pour un non, au nom d’un individu avec une face faussement harmonieuse ou d’une enragée de pouvoir au sourire dentaire menaçant ou encore d’une fille-de protégée par l’argent de sa famille, les uns comme les autres se croyant permis de s’attendre à des faveurs de type sexuel ou exclusif quelconque.

Et voilà qu’en plein milieu des multiples dénoncements #METOO et #MOIAUSSI, Marthe Saint-Laurent vient d’en faire un livre armé de tous ses écrits précédents et de sa connaissance approfondie sur le bitchage et le harcèlement que subissent les femmes et les filles… et certainement aussi en pourcentage minuscule comme à l’époque des curés, les petits garçons – mais d’eux on va certainement en entendre mille fois plus parler étant donné la solidarité et la collusion des hommes en bas de la ceinture.

EXTRAITS / CITATIONS

Ainsi, trop de femmes se voient contraintes de consentir des faveurs sexuelles en échange d’une promotion, d’un rôle à l’écran ou sur scène, d’une popularité ou encore de l’assurance de conserver leur emploi. (Oserais-je ajouter : ou même d’obtenir l’info et l’accréditation nécessaires des organismes subventionnés par les gouvernements avec l’argent public autant à une journaliste femme qui a le meilleur site en ville qu’aux journaliste masculins pour faire son travail si bien sûr nous ne vivons plus à l’époque des curés et de la grande noirceur où l’argent, le pouvoir et le plaisir étaient réservés aux hommes et aux masculinistes exclusivement)

Perso, je ne crois pas avoir eu un seul boulot ou participé à une seule activité où il n’y ait eu de harcèlement psychologique ou sexuel ou les deux (des hommes qui insistent pour satisfaire leurs élans sexuels ou qui vous expulsent si vous n’offrez pas illico votre corps en échange de votre présence et qui profitent de la solidarité masculiniste pour vous tenir la tête sous l’eau, des femmes qui vous attaquent et qui vous font jeter dehors en couchant avec ces hommes et en manipulant les autres) et j’ai vu du harcèlement psychologique et du harcèlement sexuel dans les endroits les plus grandioses et dans les endroits les plus microscopiques et réduits en nombres de personnes et en superficie même si très souvent subventionnés avec de l’argent public, tous des lieux où les femmes correctes subissent des complots malodorants et n’ont d’autre choix que de se faire briser la vie de même que des années de travail que des hommes leur volent solidairement en bas de la ceinture et ces femmes victimes décidant finalement n’y plus retourner pour leur sécurité ou pour vivre sans toute cette violence masculiniste haineuse organisée. C’est vraiment à vômir. Et c’est vraiment excécrable que les gouvernements endossent tacitement ces comportements misogynes, femmophobes et féminicides.  QU’ON SE LE DISE : Les élans sexuels au travail n’ont rien à voir avec l’amour !
#moi aussi

Bravo Marthe Saint-Laurent de nous donner la parole, d’éclaircir toute cette noirceur et de nous encourager à survivre et à vivre par des marches à suivre.

http://www.quebec-livres.com/comment-se-proteger-contre-bitchage-harcelement-psychologique-sexuel/marthe-saint-laurent/livre/9782764026717


Professeur de paragraphe

Professeur de paragraphe, Auteure : France Boisvert, Lévesque éditeur, Réverbération

Professeur de paragraphe, Auteure : France Boisvert Lévesque éditeur, Réverbération

Un nouveau roman de France Boisvert dans lequel l’enseignant Lecamp, comme dans l’expression connue, mais le pauvre, il a perdu sa particule et il doit faire avec les élucubrations de la société québécoise actuelle.

Toute une année dépeinte du début à la fin dans des digressions et des jeux de mots sans fin. Ses étudiants, ses étudiantes, ses collègues, sa vie privée, l’hiver, les cellulaires, les auteurs de tous genres et de toutes les époques…

A 50 ans, Maurice Lecamp assiste à son propre trop-plein d’expériences en une accumulation compulsive inévitable de mots et de situations en surcharge.

CITATIONS / EXTRAITS

– Faites-vous de l’ironie, monsieur ? réplique Jean-François Laforêt qui intervient fort à propos. Parce que l’ironie, c’est ce qui m’a fait couler la session dernière. Cela m’échappe. Soyez clair, monsieur, sinon… (p. 36)

– Oui, Guillaume, moi aussi, je suis contre la mise à l’écart, l’index, la quarantaine, l’objection, la plainte, la punition, la récrimination, les remontrances, les réprimandes inutiles, la réprobation, les reproches, le réquisitoire des parents, la semonce improductive, le sermon moralisateur et le tollé. (p. 70)

Professeur de paragraphe, de France Boisvert, est paru chez Lévesque éditeur, collection Réverbération.


Patricja Walton

Un exposition toute féminine à ne pas manquer d’ici au 15 janvier 2018.

patricja walton

Depuis la Virée des Ateliers dont elle est co-fondatrice, Patricja Walton est d’abord issue d’une famille de couturières industrieuses puis elle a poursuivi toute une longue formation en multiples lieux et aux côtés de nombreux maîtres qui ont inspiré un travail tout à fait personnel influencé par son handicap visuel.

L’exposition THIS IS WATER / C’EST DE L’EAU de Patricja Walton inaugure la toute nouvelle galerie Deux Poissons, #414 de l’édifice Belgo à Montréal. La série de peintures présente une rétrospective de son travail de 2005 à 2016 qui explore l’esthétique féminin.

C’est beau, émouvant et mystérieux.