Archives de Catégorie: Uncategorized

Tomber

Ce n’est pas tomber qui fait mal
C’est mal tomber qui fait mal

tomber

Benoit Séguin est enseignant d’éducation physique à la retraite. Il a oeuvré pendant 35 ans auprès d’enfants en difficulté, il est 5e Dan de judo qu’il pratique depuis les années 1970, il a été trois fois champion du monde… Et ce n’est là qu’une partie de son expérience en matière de pratiques sportives qui l’ont enclin à écrire ce livre dans le but d’aider tout particulièrement les personnes âgées à maîtriser les chutes selon une approche exclusive.

L’auteur ayant déjà expliqué des exercices pour éviter ou prévenir les chutes dans son premier livre, Benoit Séguin cherche ici à aborder le sujet pour l’usage des gens plus âgés afin de contrôler les chutes et ainsi éviter les blessures. Des cours et des marches à suivre, des exercices en action ou en rélaxation composent ce deuxième livre.

EXTRAIT / CITATION :

Priorité cours nº 3 :
Descendre et se relever du sol :
Bien insister sur le principe du  » triangle de stabilité  » quand je descends et que je remonte. (…)
Par habitude, les personnes vont plier le corps vers l’avant pour aller déposer la ou les mains au sol, sans trop plier les genoux, avec le regard dirigé vers le sol, ce qui entraîne le poids de la tête vers l’avant. Inévitablement, la personne se retrouve en position de déséquilibre et est ainsi très vulnérable à la chute. (pp. 50-51)
Ce n’est pas tomber qui fait mal • C’est mal tomber qui fait mal de Benoit Séguin s’adressant aux personnes âgées est publié aux Éditions de l’Apothéose.
Publicités

Tai-Chi

Dans sa précise collection Anatomie et mouvement, Broquet publie cet été un livre magnifiquement explicatif du Taï-Chi.

tai-chi

C’est vraiment le livre idéal pour comprendre et suivre les groupes qui se rencontrent régulièrement dans nos parcs pour pratiquer ces exercices doux et excellents pour la santé du corps.

Il s’agit véritablement d’un guide de l’entraîneur dans lequel on trouve des informations sur l’alimentation, les différentes positions, les mouvements aux noms exotiques comme Retourner des fleurs au fond de la mer, un guide de dépannage qui indique, entre autres :

Le taï-chi est excellent pour stimuler la mémoire. Soyez plus attentif à ce que vous faites. Nommez les mouvements à voix haute en les exécutant : par ailleurs, cela améliore les capacités de résolution de problèmes. (p. 150)

Ce livre est une magnifique occasion d’apprendre à Repousser le singe à droite ou à agiter l’eau comme le dragon dans l’une des séquences pliométriques suggérées.

Pour chaque exercice, le corps humain et les muscles visés sont dessinés de manière visuellement faciles à repérer.

Vous pourrez enfin vous présenter dans un parc ou faire les entraînements à la maison.

Heureuse pratique du taï-chi !

http://www.broquet.qc.ca/


Nuits d’Afrique

nuits2bdafrique2b2018

Le Festival est commencé depuis 3 jours, avec déjà un coup de coeur : l’artiste burkinabé Dicko Fils que l’on pourra retrouver gratuitement sur la scène extérieure le mercredi 18 juillet, à  20h.

Côté disques, la compilation Live du Syli d’Or 2018 sort aujourd’hui en version numérique et le lancement du premier album de Noubi Trio aura lieu lors de son spectacle au Festival le 14 juillet 2018 à 20h30.

Le Festival International Nuits d’Afrique c’est 13 jours d’émotions et de découvertes, sans décalage horaire: près de 700 artistes provenant de 30 pays d’Afrique, des Antilles et d’Amérique latine125 concerts et activités8 séries, 6 salles et 6 jours de programmation extérieure gratuite, du 17 au 22 juillet, au Parterre du Quartier des spectacles.

Voir toute la programmation : http://www.festivalnuitsdafrique.com/spectacles


Pyramides

pyramidesLabyrinthes • Aventure • Histoire

Un album pour les jeunes et même pour les moins jeunes avec des énigmes, un peu de texte, de grandes images ressemblant à des jeux puisque ce livre est aussi effectivement un jeu captivant par lequel on découvre l’intérieur et l’extérieur des pyramides, ainsi que l’écriture unique, etc.

Des tunnels, des escaliers, des chambres intérieures couvertes de peintures magnifiques, des rouleaux de papyrus… Toujours pour trouver le bon chemin tout en apprenant par exemple que le papyrus est un rouleau fabriqué à partir de l’écorce d’un roseau mesurant 4 mètres de haut. En prime : un code à déchiffrer avant de pouvoir s’échapper.

En fin d’ouvrage, les solutions et un glossaire, plud un index ramenant de nombreux mots aux pages où ils sont employés.

Un livre parfait pour occuper tout le monde, les enfants avec les plus grands, pendant des heures en Egypte antique !

PYRAMIDES est publié aux éditions BROQUET.


SIAL 2018

A nouveau, le SIAL était l’occasion de gouter des fruits et légumes inconnus ici ou sous formes nouvelles :

Pérou : des fruits et noix fraîches et crus, sans oublier les superaliments sans gluten et végane

Corée : patate douce transformée en une pâte ressemblant à une frite ou à un jujube ou encore en poudre à ajouter à un liquide et aussi du thé de melon amer

États-Unis : vinaigrettes Tracy’s, bio, avec agrumes et 0 sodium Aloha Kick !

Québec : Bonne Maman se met au gout du jour avec des dizaines de pourcentage moins de sucre dans ses nouvelles confitures

Jordanie : un présentoir d’huiles essentielles Green Fields et des thés ne contenant que des herbes par exemple au cumin

Philippines : boisson au corrosol (soursop)

J’ai aussi adoré un thé de marque Dr. Life à saveur de gingembre mais je ne le trouve pas dans le catalogue. Le représentant a mis un sachet avec de l’eau dans une grande tasse en carton, avec couvercle, puis j’y suis retournée pour qu’il la remplisse d’eau, et cette tisane était toujours aussi gouteuse jusqu’à la fin de la deuxième tasse.

sialcanada.com
#sialcanada

 

 


CCA Utopie radicale

La Maison Shaughnessy était pleine à craquer hier soir pour célébrer l’inauguration de la nouvelle exposition : Utopie Radicali: Florence 1966–1976 en compagnie, sur place ou en vidéo, de professeurs architectes qui ont innové et où par exemple le travail de fins d’études pouvait être la conception d’une discothèque.

Dans les salles d’exposition, des photos, des objets dont un fauteuil complètement rital.

C’est sûr qu’à cette époque l’utopie était complètement masculine puisque les places à l’université pour les femmes étaient rarissimes et pratiquement impossibles à obtenir. A Montréal, une des seules à avoir été admises aux études en architecture était Madame Lambert dont les expositions il y a un bon moment au CCA sur les années soixante étaient vraiment rigolotes.

Mon coup de coeur ? Une chaise que l’on s’atèle avec des harnais sur les épaules, comme un sac à dos, et ensuite sur place, malgré le look, on a son siège attitré. C’était le début des errances. En espérant que ce ne soit pas trop lourd ?

Utopie Radicali : Florence 1966-1976
02.05. – 07.10.2018

cca.qc.ca


Salon du véhicule électrique

Il vous reste 90 minutes pour visiter ce salon qui rassemble toutes les sortes de véhicules qui fonctionnent à l’électricité.

Vous me connaissez… J’ai bien été voir les marques de voiture que j’affectionne depuis toujours mais je suis vite passée aux vélos électriques.

Il y en a toute une panoplie y compris les véhicules pour handicappés dont la petite voiturette couverte comme on en voit souvent une stationnée à Verdun et à bord de laquelle on peut rouler autant sur le trottoir que dans la rue que sur les pistes cyclables qu’à l’intérieur des centres d’achats. Ce n’est pas donné… mais c’est vraiment très bien – je l’ai essayé !

Pour les vélos électriques, on trouve sur place un modèle 2017 à 1700$ fabriqué au Québec, un vélo avec beaucoup de puissance immédiate ; on trouve aussi un très joli modèle de vélo électrique pour femmes avec cadre plus bas au prix de 1800$ fait en Chine. On peut essayer tous les modèles ou presque, même des motos électriques aussi. Port du casque obligatoire.

Au Salon du véhicule électrique de Montréal, Place Bonaventure, jusqu’à 17h, la signalisation est pittoresque, typiquement routière.

svem.ca

Bonne route !


Salon de la femme

Très beau salon, super sortie entre filles, chacune trouvera quelque chose qui l’intéresse, que ce soit parmi les kiosques sur la beauté, sur la santé, sur la mode, sur les produits à gouter, ou parmi les conférences. De quoi vous occuper quelques heures.

L’entrée est majestueuse avec son tapis rose et son portail, si vous arrivez tôt, on vous remettra un joli sac réutilisable contenant des produits alimentaires et de beauté.

Mon coup de coeur : UpBio Chocolat Stimulant, de Québec. Ce sont des barres de chocolat noir aux carrés tout petits tout petits, contenant de la théine, c’est tout nouveau, ils ont trois saveurs ; ma préférée : chocolat à la menthe !

Palais des Congrès de Montréal
http://montreal157.blogspot.ca/2018/04/salon-national-de-la-femme-de-montreal.html


Fight On!

Part 1

Empire = Vampire ?

Récit théâtral comique, dramatique et délirant qui raconte un véritable drame historique canadien en fiction multimedia, FIGHT ON! est de l’humour d’autodérision vraiment très anglais s’adressant tout particulièrement à la couronne britannique qui dans toute son ignorante autoritaire suprématie a tout fait pour réduire à néant les Premières Nations.

FIGHT ON!

FIGHT ON! Un récit historique épique de l’occupation et de la colonisation de l’Ouest canadien MASQUES | MULTIMÉDIAS | HUMOUR D’AUTODÉRISION | PARTICIPATION DE L’AUDIENCE

Débutant par une déclaration d’un Amérindien des environs de Montréal, la pièce est menée par le personnage de Frank Dickens, troisième fils du grand romancier victorien, un fils-de ayant typiquement beaucoup de mal à se hisser à la hauteur. Il débarque donc en colonie où il sera plus facilement tenu en haute estime malgré ses multiples failles, les sauvages locaux et les cockneys et similaires qu’il aura dans son régiment ne pouvant certainement pas faire la différence… ou bien ?

Rempli de délires et accompagné de vidéos projetées sur les murs avec des flèches à messages tout du long, cette fiction de l’auteur Guy Sprung revisite ici l’histoire du Canada dans cette première partie de Fight On!, pièce tenue à bout de bras par un total de neuf comédiens qui interprètent plus de 70 caractères cachés sous des masques déjà éloquents et qui évoluent sur et hors deux scènes reliées traversant le public au milieu de la nef (Infinitheatre se produit dans une ancienne église anglophone de NDG) !

La table satirique édifiante est mise – allez voir cette provocation théâtrale historique ! Cette performance d’atelier vous fera littéralement tourner la tête dans tous les sens. Elle vous fera aussi rire de tous les rires possibles et elle vous fera ensuite réfléchir comme on l’espère elle l’a fait au fiston qui portait une veste vraiment beaucoup trop grande pour lui.

Fight On! Première partie
10-22 avril, 2018 http://www.infinitheatre.com
Espace Knox, 6215 avenue Godfrey, Montréal

Écriture et mise en scène de Guy Sprung
Auxquels s’ajoutent les commentaires sardoniques, ironiques et iconiques de Drew Hayden Taylor, écrivain des Premières Nations

@Infinitheatre
http://www.facebook.com/InfinitheatreMontreal


Salon Aventure et Plein Air

Il vous reste à peine quelques heures pour visiter le Salon Aventure et Plein Air au Palais des Congrès et y découvrir entre autres au vaste kiosque de Parcs Canada les outils traditionnels inuits expliqués par une guide des parcs du Grand Nord canadien ou du Nunavik, Grand Nord québécois où se trouve le nouveau parc national des Pingualuit mais aussi plein d’accessoires camping futés comme le chic fauteuil qui se replie en un sac banane et la petite table qui va avec…

Le salon est dense de ses nombreux stands nutrition, tourisme, voyage, avec des rampes d’essai et au beau milieu, un grand jeu avec des gros câbles pour les enfants, ici et là des conférences, des produits bio ou cueillis en forêt par les amérindiens qui en font des produits de beauté et plein d’autres découvertes pour de belles aventures en plein air.

C’est une température idéale pour s’y rendre d’ici 17h.

http://outdooradventureshow.ca/montreal/francais/renseignements/#heures