Archives d’Auteur: montreal157

À propos de montreal157

Fondatrice de ServicesMontreal.com en 2002 et auparavant guide chez About.com en 2000, j'écris en ligne depuis 1996.

L’effet bicyclette

Méditer tout en pédalant

Non mais, quelle journée idéale pour faire du vélo ! Certainement les personnes qui ont un fatbike pensent exactement ça.

Mais qu’il s’agisse de vélo d’été ou vélo d’hiver, l’auteur du livre, Juan Carlos Kreimer, partage la véritable zenitude de la bicyclette. En effet, tout cycliste comme toue marcheuse ou randonneuse vous le confirmera, quand on enfourche son vélo c’est un peu comme quand d’autres s’installent pour faire du yoga. La bicyclette est un sport qui fait du bien autant au corps qu’à l’esprit.

 » L’esprit remplit une double fonction : il est responsable de s’occuper de tous les détails et d’envoyer l’aide nécessaire (l’information). Il participe à une chorégraphie qui transcende le vocabulaire.  » (p. 19)

 » Nombreux sont ceux (ndlr : nombreuses sont celles) qui constatent que la bicyclette ne comble pas uniquement leurs besoins physiques, et qu’elle peut également devenir une méthode d’harmonisation interne.  » (p. 20)

L’auteur aujourd’hui âgé de 70 ans enfourche toujours son vélo chaque jour pour une randonnée d’une quarantaine de kilomètres. Nombres de femmes et d’hommes le font aussi chez nous, été comme hiver.

L’effet bicyclette, Méditer tout en pédalant, est disponible aux éditions Le Dauphin Blanc.

https://dauphinblanc.com/

Publicités

10 clés

10 clés


Les 10 clés du développement personnel

Ce qui fonctionne vraiment pour aller bien
Auteur : Yves-Alexandre Thalmann
Éditeur : Broquet, collection VIVRE

Être heureuse en 2019 et suivantes, c’est ce que pourrait vous apporter la lecture de cette nouvelle publication remplie de  »véritables bonnes idées propices à votre épanouissement, un épanouissement durable ».

En effet, le grand amoureux du développement personnel Yves-Alexandre Thalmann explique dans ce 50e ouvrage comment ne pas suivre 10 croyances populaires ou possiblement popularisées pour mieux comprendre le véritable fonctionnement du bonheur.

Un exemple : l’adaptation hédonique. Hein ? C’est quoi l’adaptation hédonique ? C’est l’exigence qui augmente à mesure qu’on a des moyens plus grands.

 » Imaginez un étudiant sans le sou. (…) Grâce à quelques économies réalisées, il peut acquérir un vélo qui lui permet de gagner du temps lors de ses déplacements. La bicyclette achetée d’occasion n’est plus toute neuve : sa peinture est abîmée, quelques pièces sont attaquées par la rouille, un grincement se fait entendre lorsqu’on pédale, etc. Mais l’essentiel est là : il roule et notre étudiant en éprouve une grande satisfaction. Tous les matins, lorsqu’il enfourche son engin, il se répète à quel point ce véhicule lui est utile et améliore sa qualité de vie. »

L’histoire de l’étudiant ne se termine pas là et on peut à la fin apprécier ce qu’il se passe lorsque devenu mature il se remet au vélo à un âge avancé afin de recouvrer la santé mais que ses moyens d’entrepreneur à succès lui permettent maintenant l’achat d’un rutilant vélo de luxe qui représente bien son image et son haut standing.

Tout au long des 10 clés du développement personnel expliquées dans ce livre de Yves-Alexandre Thalmann, on trouve des énoncés invalidés par la recherche suivis de versions alternatives en fonction des connaissances actuelles en psychologie. Également, une anecdote est intercalée entre chacun des chapitres. De plus, des encadrés vous permettront de faire des comparaisons à bon escient et ce, malgré l’interdit qui vous ferait dénigrer ou vous sentir moindre. Il traite aussi de communication non verbale dont le décodage pourrait être équivoque dans un monde où le mensonge est l’enfance de l’art…

Vraiment, c’est un des meilleurs livres de développement personnel que j’ai vu et surtout il a pour objet de vous apprendre à être heureuse ! Quel magnifique moyen de débuter l’année !


Désolée Cendrillon

Le prince charmant n’existe pas

 

désolée cendrillon

Désolée Cendrillon, le prince charmant n’existe pas

Un roman féministe amie des hommes de France Bourbeau paru aux éditions Essor-Livres.

A travers toutes sortes de situations vécues par les femmes, ce roman peint la vie d’une femme qui, à travers les épreuves de sa vie, prend conscience de sa situation de victime. On a beau vouloir aimer les hommes, leur faire l’amour, la situation est branleuse.

De page en page, de chapitre en chapitre, cette lecture autant que son écriture tel que l’avoue l’auteure de Charlesbourg mène une réflexion profonde sur la place que la société masculiniste à l’extrême octroie aux femmes. Finalement, on a eu beau faire la libération des femmes il y a 50 ans, cela s’est encore retourné contre nous au profit des hommes désespérément escalavagistes à double face.

Et je le sais par expérience personnelle, en tant que femme on a beau travailler pendant des années à créer quelque chose qui nous ressemble, ils vont toujours se mettre en travers de notre route si c’est bien et si cela nous fait du bien, et ils vont surtout s’en emparer et y apposer leur signature pour en profiter et ne rien nous laisser si notre création peut leur rapporter quoi que ce soit.

Désolée Cendrillon, le prince charmant n’existe pas.

 


Pachamama : Le trésor sacré

Tepulpaï et Naïra vivent dans un village de la Cordillère des Andes à l’époque des Incas. Toujours dans l’enfance, ils aspirent à être reconnus comme adultes. Pour ce faire, ils doivent offrir ce qu’ils ont de plus précieux à la Terre Mère qui les nourrit. Si le petit garçon n’arrive pas à se séparer de son unique plume de condor, la fillette offre son lama sauf qu’il est trop utile et la pachamama leur fait comprendre à sa manière de ne pas le sacrifier. Mais bientôt arrivent les représentants du Grand Inca qui réclament leurs récoltes et surtout un objet d’or qui leur est vital, ce qui amène les enfants sur les routes dangereuses jusqu’à la capitale, encore plus dangereuse au moment où débarquent les espagnols habillés de métal et armés, ne reculant devant rien pour s’emparer de tout l’or qu’ils découvrent.

 

Ce nouveau film d’animation empreint de merveilleux au graphisme épuré de Juan Antin, producteur de Kirikou et des Triplettes de Belleville prendra l’affiche dans plusieurs villes du Québec dès le 11 janvier 2019.


Lasso Sanou

La chanson pour les mamans la plus cool au monde, c’est LASSO SANOU qui l’a écrite et qui la chante : MAMAN, je pense à toi, I love you

Lasso & Sini-Kan ( la voix de demain )
Noel Mpiaza : drum, Prod Shalom David Mobio: clavier, Papa Saliou Tall : basse, Aboulaye Koné Bolo Kan : guitare, Keita Mamadou : djembé, Rose: chœur et Lasso Sanou : flûte peul, voix

 


Instant Pot

instant potUn super récent livre de recettes m’a fait découvrir ces autocuiseurs 3e génération des cocottes-minute, chaudrons Presto, cuiseurs électriques qui font réduire substantiellement les temps de cuisson et bien plus comme réduire votre pression à vous d’avoir un super repas complet en très peu de temps en suivant les instructions sécuritaires.

Et dans le temps des Fêtes, ça compte ! Mais pas seulement, pensez aux étudiants ou à toute personne en mini-appart ou mini-maison.

Car il faut dire que des Instant Pots maintenant sur le marché font autant office de cuisinière rapide à pression que de cuisson lente avec départ préprogrammé.

Riz, gâteaux, soupes, bols déjeuner, oeufs, gruau, pain aux bananes, porc effiloché, salade de betteraves marinées, côtes levées, patates douces, poitrine de dinde farcie aux canneberges et herbes, etc. sont autant de recettes inclues dans le nouveau livre de cuisine publié chez Broquet : Instant Pot, les meilleures recettes à l’autocuiseur, recettes rapides et faciles pour tous les jours, de Sara Quessenberry et Kate Merker.

Une véritable découverte des Fêtes qui peut même faire réduire votre consommation d’électricité à l’année !

https://www.broquet.qc.ca/produit/instant-pot-les-meilleures-recettes-a-lautocuiseur/

 


Cuisson sous vide

Saveurs plus riches • couleurs plus vives • plus grande valeur nutritive

cuisson sous videCette méthode de cuisson à basse température, on l’a vue avec ses appareils dans les plus grandes émissions de cuisine, elle est censée cuire vos aliments à la perfection. Et avec les Fêtes qui s’en viennent, c’est peut-être l’occasion de la découvrir pour soi et chez soi avec ce nouveau livre de recettes publié tout récemment aux éditions Broquet.

Plus de 75 recettes, incluant soupes, légumes d’accompagnement, plats principaux de viandes, volaille, poissons, fruits de mer, des desserts y compris des biscuits aux grains de chocolat. En tout début d’ouvrage, 30 pages d’introduction avec le fonctionnement, les principes de base, conseils, etc.

La méthode du sac en plastique refermable à glissière convient le mieux pour les durées de cuisson inférieures à 2 heures. (p. 23)

Sur chaque page de recette, on trouve trois sections pour la préparation et scellement, la cuisson et enfin la finition, chaque étape avec sa durée. Aussi, la durée totale, le degré de chaleur et le nombre de portions ainsi que parfois des conseils spécifiques :

Le secret de pétoncles bien poêlées, c’est de s’assurer qu’ils sont emballés sans produits chimiques quand ils sont expédiés au supermarché : un procédé appelé dry packing. Recherchez une telle étiquette ou demandez à quelqu’un qui s’y connaît de vous guider jusqu’aux pétoncles correctement emballés. (p. 166, pétoncles poêlés au citron)

La Cuisson sous vide, du chef Thomas N. England, est disponible en magasin et en ligne, publié aux éditions Broquet.

 


L’hiver à vélo

Quelqu’un aurait écrit à la mairesse Valérie Plante qu’il n’avait pas voté pour l’hiver et les bordées de neige en novembre. Blagues à part, les cyclistes d’hiver sont en pleine effervescence et leurs nombres sont en forte augmentation d’une année à l’autre.

Faire du vélo en hiver, c’est comme jouer dans la neige quand on est petite ou faire du ski de fond si on habite à la campagne. C’est du sport, du déplacement qui ne pollue pas la planète, qui permet de se dépenser physiquement au grand air. C’est économique puisqu’on n’a plus besoin d’acheter d’abonnement métro-bus.

Il y a bien quelques équipements à prévoir car le pneu à clous à l’avant mord définitivement mieux dans la glace qu’un vieux pneu d’été utilisé pendant 3-4 saisons. Il faut huiler la chaîne régulièrement aussi et graisser la tige sous la selle. Mais quel sourire vous verrez apparaître sur votre visage !

Pour en revenir à la mairesse, ce serait vraiment très très utile de pouvoir passer par la piste cyclable du canal Lachine, surtout que le déneigement des voies cyclables sont parfois prises d’assaut par les amas de neige ou les véhicules stationnés et qu’il n’y a vraiment pas tellement d’alternative. En fait, plusieurs quartiers bénéficieraient grandement d’efforts véritables pour améliorer les conditions du cyclisme d’hiver à Montréal.

Mais ça ressemble à quoi une hurluberlue qui fait du vélo en hiver ? Voici une vidéo court métrage de Québec, ceux et celles de Montréal sont semblables sauf qu’au lieu de la traverse pour passer de l’autre côté du fleuve, c’est le pont…

 

Sérieusement, vous êtes pas tannée de geler au coin de la rue à attendre l’autobus ? Vous êtes pas tannée de chercher un stationnement pour votre auto ? Adoptez le transport actif et profitez de l’hiver à vélo !


RIDM 2018

Les Rencontres internationales du Documentaire de Montréal se sont terminées en fin de semaine annonçant avec les gagnants des prix une séance supplémentaire.

J’aimerais souligner que ce festival de films, sans fiction ou très peu, pratique une rare forme d’inclusion : 1) un jury exclusivement composé de femmes, et 2) de détenues. Le jury des détenues est composé de cinq résidentes de l’Établissement Joliette, le seul pénitencier fédéral pour femmes au Québec. Claudia, Isabelle, Marie-Ève, Nicole et Roseline décernent le prix des détenues à leur documentaire favori parmi huit films choisis dans la compétition officielle et Panorama. Cette initiative, mise en place pour la première fois au Québec lors de l’édition 2011 des RIDM, est réalisée en partenariat avec la Société Elizabeth Fry du Québec et l’Entente sur le développement culturel de Montréal – projet soutenu par le ministère de la Culture et des Communications et la Ville de Montréal. Claudia, Isabelle, Marie-Ève, Nicole et Roseline ont décerné le PRIX DES DÉTENUES au documentaire Point d’équilibre de Christine Chevarie-Lessard.


Poissons des Caraïbes

poissons

Le Guide des poissons des Caraïbes – observables en apnée
Auteure : Sylvie Couture
Éditeur : Broquet

Pour les vacanciers des îles tropicales antillaises ou pour les amoureux de la nature tout spécialement, le Guide des poissons des Caraïbes s’avère un voyage en photos couleurs vibrantes des créatures des mers que l’on a trop hâte d’aller voir avec nos masques de plongée sous-marine.

Qu’on se le dise : ces poissons tous photographiés portent de très jolis noms, souvent totalement différents en français et en anglais. Par exemple :

ANGE DES CARAÏBEs (juvénile-intermédiaire)
Rock beauty (juvenile – intermediate)
Holacanthus tricolor
Autres noms : demoiselle beauté, poisson-ange tricolore, suédois, casseau, platine
Taille : 2 à 10 cm
(p. 33)

Ne ratez pas le poisson appelé VINGT-QUATRE HEURES ou le GRIMPEUR DES CARAÏBES ou encore la DEMOISELLE BICOLORE ou bien encore la VIEILLE À CARREAUX.

C’est un livre super divertissant, avec un peu de texte au début pour différencier les sortes de palmes ou de plongées ou pour avertir que ces créatures marines ne sont pas toutes inoffensives.

Toutes ces photos, c’est du rêve et de la pure poésie en images et en couleurs !

Le Guide des poissons des Caraïbes – observables en apnée, de Sylvie Couture, est publié aux éditions BROQUET.

https://www.broquet.qc.ca/produit/guide-des-poissons-des-caraibes/