DISPARU entre montagnes et mer

« Après autant de va-et-vient entre les montagnes du Québec et la mer de l’Acadie,
j’ai fini par y tracer un sentier. Et je crois que cela aura valu les détours », a souligné Raymond Breau.

« je ne savais pas que je t’aimais autant »

DISPARU
entre montagnes et mer

Auteur : Raymond Breau
Les éditions GID, Québec

Poursuivant son récit autobiographique, le poète, chansonnier, entrepreneur, fonctionnaire, homme de coeur… Raymond Breau nous ouvre à nouveau sa boîte à souvenirs pour nous raconter son implication dans le monde de la chanson et dans le milieu de l’éducation au Québec où il oeuvre en parallèle depuis le début de sa carrière mais aussi sa rencontre avec Francine Lelièvre, la femme de sa vie qu’il a eu peur de perdre un jour où son avion avait disparu dans le brouillard… Une journée qui bouleversa sa vie au point d’en modifier sa perception pour toujours.

«Par ce récit, j’ai aussi voulu rendre hommage aux personnes qui, chacune à sa manière, ont osé défier l’inconnu, que ce soit la page blanche ou la mise en valeur de notre culture. Mais aussi, j’ai voulu souligner le courage et l’héroïsme des personnes qui ont survécu à cet accident d’avion survenu sur le flanc enneigé du mont Saint-Joseph en Gaspésie. La phrase, je ne savais pas que je t’aimais autant pourrait résumer ce livre », a conclu l’auteur Raymond Breau.

Entre ses conversations avec ses collègues et son cri du coeur «Alphonse ma femme a disparu! », entre ses moments de bouillonnements d’idées et ses moments d’angoisse, l’itinéraire inclassable de l’auteur nous emmène dans cette narration où se côtoient des moments de drame et d’humour, des paroles de chansons mais aussi de savoureux petits contes illustrant sa vie comme artiste et comme créateur.

EXTRAITS

« — Comment ça, disparue ? Ça ne se perd pas comme ça une femme. CRois-en mon expérience ! J’essaie depuis longtemps. Rien à faire. Il faut l’avoir cherché. » (p. 19, Serais-tu un oiseau ?)

« J’ai appris qu’à force de persévérance, non seulement je crée moi-même mon emploi, mais que j’arriverai à transmettre aux jeunes un peu du bagage culturel que j’ai accumulé avec le temps. » (p. 21, Serais-tu un oiseau ?)

« — Et ta femme dans tout ça ?
[…]
« — Nous vivions le contexte de la chanson : Une femme dans la peau.
« — Bonne chanson, mais mince consolation. Tu la laissais seule. Pour une chanson ? » (p. 150, De  Saint-Isidore au G)

L’AUTEUR
Lauréat du prix France-Acadie en 2010 pour le récit sur son enfance Le vol de l’aigle pêcheur, l’écrivain laisse à nouveau voguer sa plume et son art de raconteur en nous menant encore plus loin dans la suite de son itinéraire atypique et varié. Premier lauréat de la chanson en Acadie, Raymond Breau a transmis son goût de la création dont les traces sont présentes partout où il est passé. Raymond Breau est connu et reconnu comme artiste tant en Acadie qu’au Québec et ailleurs au Canada. Il a déjà enregistré trois albums de ses chansons et publié Chansons, poèmes et photos, en 1982, Le bonheur est multiple, en 2004, et le récit, Le vol de l’aigle pêcheur, en 2010. Avec Disparu entre montagnes et mer, l’auteur signe aujourd’hui sa quatrième oeuvre littéraire.


servicesmontreal.com depuis 2002
Depuis 2002  ServicesMontreal.com

Entrevue avec Francine Lelièvre : Les Étrusques, Civilisation de l’Italie ancienne

8 mars :  Journée internationale des femmes dans le monde

Calendrier EXPOSITIONS
Calendrier intergénérationnel : enfants, parents, aînés

À la Une sur les blogues
Toutes les chroniques LIVRES, CD, DVD
Tous les articles

Publicités

À propos de montreal157

Fondatrice de ServicesMontreal.com en 2002 et auparavant guide chez About.com en 2000, j'écris en ligne depuis 1996. Voir tous les articles par montreal157

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :