Archives mensuelles : décembre 2013

Frédéric Back

Tout le monde ne parle que de lui : Frédéric Back s’est éteint aujourd’hui.

C’était un homme de vision, doublement oscarisé pour ses dessins, des milliers et même des dizaines de milliers pour constituer ses films d’animation.

Idées cadeaux de dernière minute
Des DVD qui ne se démoderont jamais :

Les classiques de Frédéric Back (4 DVD)
Plus d’info : http://servicesmontreal.com/jacqueline/dvd.albator.back.html
Imavision.com

On trouve aussi des dessins de Frédéric Back dans le Coffret souvenir du 400e anniversaire de Québec (4 DVD) également chez Imavision.
Plus d’info : http://servicesmontreal.com/jacqueline/dvd.quebec400.html

Commander en ligne pour des idées cadeaux de dernière minute : Imavision.com

Publicités

BILAN – 2 livres et 2 films

Je n’aime pas faire des bilans – c’est trop long et ça prend trop de temps. Mais je voudrais tout de même saluer deux livres et deux films que j’ai vus en 2013 et qui m’ont marquée :

LIVRES
Livre de Blandine Soulmana sur la charte des valeurs et les accommodements raisonnablesL'INCRÉÉ, Thriller fantastique pour adultes accessible aux 15 ans et plus. Collection Dreamwalkers. Auteur : Alain LafondAuteure féminine : Blandine Soulmana, Ces différences et coutumes qui dérangent, Béliveau éditeur

Auteur masculin : Alain Lafond, L’Incréé, Éditions Onirium

CINÉMA

Un film lumineux, ouvert sur la confiance en la vie malgré les embûches organisées des gros milliardaires illuminés (ou illuminati) puissants, un film peu médiatisé (forcément) que j’ai vu au Festival des films du monde : L’Effet

Un film rigolo, ouvert sur la capacité de s’autocritiquer et pour lequel je n’ai pas eu le temps d’écrire une critique : Color Separation. J’ai tout de même rencontré le réalisateur et réalisé une entrevue vidéo. Le court-métrage traite avec humour du perfectionnisme tatillon à l’extrême appris par le peuple (suisse, dans le film) au fil de nombreuses décennies et de l’adaptation pas toujours facile pour les immigrés qui ont quitté un autre système tout aussi appris sur de nombreuses décennies mais vraisemblablement ne répondant plus à leurs besoins ou aspirations et qui vraiment voudraient se faire une nouvelle vie.

Il y a de nombreux autres livres et films marquants, exceptionnels, magnifiques lus et vus pendant l’année. Voir À la Une sur les blogues ; Toutes les chroniques LIVRES, CD, DVD ; Tous les articles.

despasdanslescalierVoilà, JOYEUX NOËL ET BONNE ANNÉE !
Restez vous-mêmes, les yeux ouverts et critiques, ne vous laissez pas envahir par la fausse cul-tu?re sangsue, organisée et envahissante du moment ! Choisissez de vous plaire à vous-même avant de tout donner à ces manipulateurs opportunistes qui ne sont là que pour vider les coffres en se servant de vous et disparaître à la manière de ce que nos grands-parents appelaient des fly-by-night, c’est-à-dire des vendeurs de vent et de promesses qui se sauvent pendant la nuit avec votre argent acquis frauduleusement par leurs belles paroles et leurs ventes mensongères ! (oh ! comme le mot «vente» fait partie intégrante de «vent» !!!) Continuez de réfléchir à la société qui brime les femmes de façon systématique et systémique depuis la nuit des temps qui agit sur votre conscience sans influence religieuse ne visant qu’à en servir certains et à en asservissant la majorité de la population appauvrie tout en lui interdisant de critiquer ! Continuez de lire des livres et de voir des films et d’en discuter !


50 questions sur les IMPLANTS MAMMAIRES

Un livre informatif et facile à consulter
Marthe Saint-Laurent poursuit sa trilogie débutée par 50 questions sur le BOTOX avec 50 questions sur les IMPLANTS MAMMAIRES  (Béliveau éditeur) en collaboration spéciale avec le Dr. Pierre Brassard et le Dr. William Papanastasiou.

50 questions sur les IMPLANTS MAMMAIRES

50 questions sur les IMPLANTS MAMMAIRES
Auteure : Marthe Saint-Laurent :
Béliveau éditeur

Dans ce nouveau livre, l’auteure et conférencière s’occupe de trouver les questions, préoccupations et arguments pour ou contre le fait de modifier son image de femme par le biais d’opérations chirurgicales au niveau de la poitrine.

Le livre s’adresse surtout aux femmes jeunes qui voudraient augmenter le volume de leurs seins mais s’adresse aussi au femmes mures qui voudraient défier les années par un redrapage.

Donc, est-ce une bonne idée ou pas de se faire augmenter ou remonter les seins ? Les questions pertinentes et fréquentes ont été posées à deux médecins et les réponses de même que des témoignages se trouvent dans le livre de Marthe Saint-Laurent, publié cet automne chez Béliveau éditeur et disponible en librairie et en ligne au prix très abordable de 12,95 $.

J’ai rencontré Marthe Saint-Laurent au Salon du livre de Montréal où l’entrevue vidéo suivante a été réalisée.

50 questions sur le Botox 


DVD Paris à tout prix

Paris à tout prix, critique, DVDUne comédie française de Reem Kherici (OSS 117 : Rio ne répond plus) qui y tient aussi le premier rôle avec Stéphane Rousseau (Omertà), Cécile Cassel (La Cage dorée), Tarek Boudali (L’Italien), Philippe Lacheau (L’Arnacœur), Shirley Bousquet (Plan de table) ainsi que Salim Kechiouche (La Vie d’Adèle).

Sortie en DVD, Vidéo Sur Demande et sur iTunes dès le 31 décembre.

Le choc des cultures et des modes de vie
Ce film, c’est l’histoire d’une Marocaine vivant à Paris depuis trop d’années et qui est trop passionnée par son travail pour se souvenir de renouveler sa carte de séjour en France. Et un jour, elle se fait expulser. Elle qui a réussi à se tailler une carrière dans la haute couture et qui vit en mode ultra rapide extraverti. Elle qui n’est plus rentrée au bled familial depuis des lustres et qui se retrouve soudain dans sa chambre de petite fille… Elle qui voudrait régler tout ça à vitesse grand V pour rentrer à Paris en 2 jours max… Elle qui fait le saut quand elle se fait réveiller aux petites heures du matin par l’appel public à la prière… Elle qui n’a pas l’habitude des reproches femmophobes exprimés par une femme tout couverte de cette tunique noire aux antipodes de ce qu’elle aime et de surcroît qu’elle ne connaît même pas.

Et son gentil mais ignoble petit collègue opportuniste et nombriliste, complètement inconscient de ce qu’elle est en train de vivre, qui lui demande « Et vu que t’es au Maroc, tu pourrais me prendre un ou deux… ? ». Et son frère qui n’en finit pas de lui faire des blagues méchantes et dénigrantes que lui seul trouve drôles…

Quand on veut on peut est sa devise, elle veut revenir à Paris et vivre cette vie de liberté de pensée, d’habillement et de carrière enivrante.

« Non mais c’est pas possible, il doit bien y avoir une solution ! »

« Maya est expulsée. EXPULSÉE, tu comprends ? »

« Je parle pas arabe. »

« Comment ça se fait que tu débarques comme ça par surprise ? »

« À Paris, on a construit des boulangeries autour des fours. »

« Par contre, je prendrais bien un verre de vin. […] Quoi ? »

SYNOPSIS
Maya, d’origine marocaine, vit à Paris depuis 20 ans. Véritable experte de la mode, elle s’apprête à obtenir son premier poste permanent de styliste dans une maison de haute couture. Mais lors d’un contrôle de police, on découvre que son permis de séjour est périmé, et en moins de 24 heures, elle est renvoyée au Maroc, dans ce pays et cette famille qu’elle voulait oublier. Choc des cultures, choc des préjugés… Maya va tout faire pour rentrer… vraiment tout !

Sorti en salles au Québec le 27 septembre 2013, ce film est léger, rigolo, à la fois très français, très marocain, très haute couture superficiel et dur entre collègues,  très retour aux sources vers le désert avec chameaux à la file… Un film tendre et drôle.

Bande-annonce : http://www.youtube.com/watch?v=y5tm-QmkydU

Informations techniques-DVD
Langue : Français
Sous-titres : Anglais (Paris or Perish)
Encodage pour les malentendants en français
Son : 5.1 Dolby Digital
Durée : 93 minutes
TVA Films et Niagara Films

Gouverner avec équité

Comment mettre fin à la manipulation

Constats et Solutions, Gestion de la transparence

Gouverner avec équité, Comment mettre fin à la manipulation Auteur Gilles Gagnon Éditions Véritas

Gouverner avec équité, Comment mettre fin à la manipulation
Auteur Gilles Gagnon
Éditions Véritas

Vous avez manifesté ou n’avez pas osé sortir les casseroles de la cuisine pour jouer de la batterie avec les carrés rouges ? Vous êtes indigné chaque fois que vous entendez parler des magouilles et de la malhonnêteté des élus et fonctionnaires ou autres pour cacher dans des paradis fiscaux ou d’énormes coffres-forts privés l’argent public qui devrait servir pour la santé ou l’éducation ? Je vous propose une lecture pour le temps des Fêtes qui saura certainement susciter des discussions et, espérons-le, participer au changement à partir de la nouvelle année qui arrive.

Publié aux éditions Véritas, Gilles Gagnon a compilé un outil de réflexion et de remise à l’ordre, intitulé : Gouverner avec équité – Comment mettre fin à la manipulation – Constats et Solutions, Gestion de la transparence. Un livre qui parle des conflits d’intérêts et des manières de mettre fin aux innombrables abus de pouvoir que l’on retrouve dans nos systèmes d’administration publique et d’affaires ou de justice. Un ouvrage de réflexion qui s’adresse aux décideurs politiques, gestionnaires, universitaires, spécialistes institutionnels, gens épris de liberté, gens épris de « justice », étudiants en gestion, développeurs de systèmes informatisés, gens créatifs, individus curieux, employés, parents et grands-parents, gens conscients de l’importance de préserver un environnement sain et durable, citoyens, électeurs, activistes, spécialistes en relations de travail, tous les indignés de la terre et « toute autre personne qui aurait pu être oubliée et qui verrait une raison valable d’apporter sa contribution dans l’amélioration du fonctionnement des organisations. » (pp. 12-14, Préface)

EXTRAITS

« S’en laver les mains, devenir cynique, s’exclure du processus démocratique sont autant de réactions qui trahissent un manque de moyens pour faire réellement changer les choses. Se mobiliser… mais à partir de quel modèle ? » (p. 14, Préface)

« Les termes d’imputabilité, de responsabilisation et de transparence ont, dans ce contexte pris une ampleur nouvelle. » (p. 30, Chapitre 1, La gouvernance actuelle et ses effets sur nos vies)

« La transparence présuppose, de la part du gestionnaire, la notion de bonne foi. » (p. 31, Chapitre 1)

« Des rapports de force inégaux :

◊ entreprises transnationales en mesure de contrer les effets des lois nationales; » (p. 42, Chapitre 1)

« 4.23 Un système de droit recourant à la preuve, hors de tout doute, mais dont les lois favorisent la multiplication des délits et l’impunité pour les dirigeants d’organisations structurantes » (p. 231, Chapitre 4, Un portrait incomplet : vingt-six autres obstacles systémiques à une gouvernance équitable)

« Prévoir dans ces lois, la mise sur pied d’un organisme de surveillance indépendant des pouvoirs législatif, exécutif, judiciaire, monétaire et médiatique en lien avec la fonction « Suivi de la pertinence, de la qualité, de l’efficacité, de l’efficience et de l’économie » dont il a été question dans l’illustration 1.1 Représentation d’une organisation structurante logique se fondant sur la séparation des pouvoirs, au chapitre 1. » (p. 391, Chapitre 8, Différents pôles d’action pour aspirer à une gouvernance équitable)

À la suite de quoi, je vous souhaite BONNE LECTURE, BONNES REVENDICATIONS, BON ACTIVISME et EXCELLENTES MISES EN OEUVRE pour réduire un à un tous les obstacles que nous imposent volontairement et systémiquement les individus, seuls ou en groupes aux intérêts douteux afin de nous empêcher de nous faire entendre et de rediriger les budgets et habitudes, à tous points de vue et dans tous les domaines, vers un chemin qui serait confortable pour toute la population puisqu’il ne serait pas bâti en fonction de se réserver des réparations  aussi piètres que fréquentes et trouées de corruption et collusion coûtant infiniment cher à la société. Nous avons de nombreux correctifs en perspective…

Ce magnifique document intitulé Gouverner avec équitéComment mettre fin à la manipulation – Constats et Solutions, Gestion de la transparence est disponible en versions papier et numérique.

Rencontre vidéo avec l’auteur au Salon du livre de Montréal 2013 : http://youtu.be/Dv4nN5N3WQE

http://www.editionsveritasquebec.com/

critique de livre Montreal 157 servicesmontreal.comDepuis 2002 ServicesMontreal.com
Citations – religions
Bruno Boulefkhad contre les banques
Femmophobie.com
À la Une sur les blogues
Toutes les chroniques
LIVRES, CD, DVD

Tous les articles


Espace Enfant

Un magnifique livre d’art rendant hommage aux nombreux enfants qui ont participé aux multiples ateliers céramique Séguin Poirier.

Espace enfant – Bernard Séguin Poirier (Carmen Poirier)

Espace enfant – Bernard Séguin Poirier (Carmen Poirier)
Marcel Broquet, la nouvelle édition

L’artiste peintre émailleur québécois de réputation internationale Bernard Séguin Poirier s’étant lancé dans une aventure de créativité dans le but de construire des œuvres grandioses pour des lieux publics, ce livre en est le premier tome faisant état des magnifiques murales créées au long du parcours de jumelages adultes – enfants.

Le livre à couverture cartonnée est rempli d’innombrables photos couleurs des céramiques et, ajoutant énormément de chaleur aux œuvres, des superbes visages souriants lors des ateliers collectifs dans les écoles.

C’est un livre qui fait chaud au cœur, surtout à la lecture des textes, de la petite histoire et des thèmes de la grande aventure incluant « Changer le monde », « Les fruits vus de l’intérieur » et « Atteindre son étoile ».

EXTRAIT

« Mais début de la grande aventure qui a mené l’artiste Séguin Poirier et la directrice-éducatrice Carmen Poirier (non, aucun lien de parenté) à partager leurs passions respectives, l’Art et l’Éducation, afin de donner un sens au processus créatif qui façonne des enfants heureux, des enfants et des adolescents lumineux qui apprivoisent leurs ombres. » (p. 13)

Espace Enfant est publié chez Marcel Broquet, la nouvelle édition.


ULYSSE Comprendre l’AFRIQUE DU SUD

Ulysse, Comprendre l'Afrique du Sud Auteure Lucie Pagé

Comprendre l’Afrique du Sud
Auteure Lucie Pagé
Guides de voyages ULYSSE

Infiniment d’actualité, le livre ULYSSE Comprendre l’AFRIQUE DU SUD est un guide écrit par Lucie Pagé. Il éclaire autant pour visiter le pays que pour s’y installer en tant que travailleur/travailleuse ou pour y étudier, fonder une entreprise, connaître les grands pans de l’histoire et de l’actualité économique.

Comprendre l’AFRIQUE DU SUD est divisé en quatre chapitre : Civilisation sud-africaine, La vie au quotidien, La vie en société, L’économie, les afaires et le travail.

Par ailleurs, signalons que c’est une femme qui est présentement Consul-Général de l’Afrique du Sud au Canada.

EXTRAITS

« La musique est d’ailleurs un attrait majeur. Les chants de libération, ont dit Nelson Mandela et Desmond Tutu, deux Nobel de la paix, ont été une arme dans la lutte pour la libération et la chute du régime de l’apartheid. » (p. 8, Préface)

« En 1994, l’ANC remporte les premières élections démocratiques, avec 62,6% des voix, Nelson Mandela est élu président par l’Assemblée nationale le 9 mai 1994 et assermenté le lendemain. Il arrive dans un bureau aux coffres vides, avec les réserves de devises étrangères incapables de suffire à plus de trois semaines d’importations » (p. 20,  Le Président Nelson Mandela)

« L’Afrique du Sud se classe au troisième rang mondial pour sa biodiversité » (p. 24, Biodiversité)

« À cause de la grande diversité de religions, le gouvernement démocratique de 1994 a transformé la minute de prière au début de la séance de l’Assemblée nationale en minute de silence » (p. 29, Les religions)

« Les couleurs de l’arc-en-ciel désignent désormais celles des langues et des cultures et non plus celles de la peau. » (p. 31, Les langues de la nation arc-en-ciel)

Femmes, enfants, droits de la personne
La journée de la femme est célébrée en Afrique du Sud le 9 août de chaque année. En ce jour des funérailles officielles de Nelson Mandela dans son village natal et celui de ses ancêtres, nous sommes à la veille de la Fête de la réconciliation (p. 63, Jours fériés nationaux)

Un livre très informatif et complet
Clair et concis, le guide de Lucie Pagé explique également la manière de vivre et d’approcher les Sud-Africains, tout particulièrement la poignée de mains en trois étapes ou autres manières de saluer les gens à l’aide de graphiques (p. 59), de même que les inventions sud-africaines, l’art de vivre sud-africain, les différentes formes de tourisme, les provinces et leurs attraits respectifs ainsi que toute une section sur Les obstacles à la croissance économique plus un encadré sur les procédures à compléter pour y démarrer une entreprise n’oubliant pas les points forts et les points faibles si on souhaite investir dans ce pays exceptionnel où les filles et les fils du pays furent systémiquement maltraités par les colons, pays qui a aussi su éviter les vengeances systématiques par tout un processus permettant de s’exprimer.

Tout comme ULYSSE : Asie, Afrique, Océanie, ce guide est disponible dans toutes les bonnes librairies et téléchargeable en format numérique sur le site web des guides de voyages ULYSSE et dans toutes les librairies numériques.

critique de livre Montreal 157 servicesmontreal.comDepuis 2002 ServicesMontreal.com
Citations – religions
Hommage à Nelson Mandela
Femmophobie.com
À la Une sur les blogues
Toutes les chroniques
LIVRES, CD, DVD

Tous les articles

Comprendre l’AFRIQUE DU SUD, écrit par Lucie Pagé, est publié par les guides de voyages ULYSSE.


MODUS Cuisine : Recettes traditionnelles

Recettes traditionnelle Auteure  Gemma R. Bernard Éditeur Modus Vivendi

Recettes traditionnelles
Auteure : Gemma R. Bernard
Éditeur : Modus Vivendi

Plus de 80 recettes réconfortantes

Soupe à l’orge, salade de chou à la vinaigrette cuite, vinaigrette au miel, cigares au chou, pain à la viande rapide, tarte aux oignons avec pâte à tarte de grand-maman, sauce à spaghetti, suprêmes de poulet à la gelée de pommes, dinde de Noël, boulettes des fêtes, sauce aux canneberges, casserole de millet aux tomates, carottes glacées au miel, pain aux dattes, pain d’épices ou carrés au sirop d’érable, gâteau à la mélasse à l’ancienne, sauce aux pommes et à la cannelle… Toutes ces magnifiques recettes ne sont que quelques exemples de toutes les idées appétissantes qui se trouvent dans ce nouveau livre de cuisine concocté par Gemma R. Bernard, rassemblant des recettes traditionnelles présentées dans les photos sous un jour moderne.

Pour ceux et celles qui voudraient préparer des mets succulents de tradition québécoise aux fêtes et toute l’année, c’est un livre de recettes et de référence excellent.

critique de livre Montreal 157 servicesmontreal.comDepuis 2002 ServicesMontreal.com
Livres de recettes
À la Une sur les blogues
Toutes les chroniques LIVRES, CD, DVD
Tous les articles

Le livre des Recettes traditionnelles de Gemma R. Bernard est publié aux éditions Modus Vivendi Cuisine.


DVD Camille Claudel 1915

Camille Claudel 1915 réalisé par Bruno Dumont avec Juliette Binoche, entourée de Jean-Luc Vincent, Emmanuel Kauffman, Armelle LeroyRolland et Robert Leroy TVA Films et Niagara films

Camille Claudel 1915 film réalisé par
Bruno Dumont
avec Juliette Binoche,
entourée de Jean-Luc Vincent, Emmanuel Kauffman, Armelle Leroy-Rolland et Robert Leroy
TVA Films et
Niagara films

Toute la détresse de l’abandon est dépeinte dans ce film de Bruno Dumont où il ne s’agit plus de la Camille Claudel amoureuse de Rodin qui n’a jamais voulu l’épouser mais de la Camille Claudel délaissée et casée dans un asile psychiatrique.

Tout l’égoïsme discrétionnaire de celui qui la maintient là malgré les recommandations du médecin traitant, ce frère Paul Claudel qui jouit de sa pleine liberté pour vivre sa vie de famille, conduire son véhicule pour rendre visite à sa soeur, ancienne maîtresse de son ami sculpteur du Penseur, de même qu’à son ami de la robe, au monastère.

Sa soeur Camille Claudel qui ose se plaindre du comportement des riches qui lui volent ses oeuvres :

« Ces millionnaires qui se jettent sur une artiste sans défense »

Camille Claudel, interprétée par Juliette Binoche, qui ose aussi ne pas trop croire à cette foi qu’il lui aurait vendue comme un accroire salvateur alors qu’il ne faisait rien pour lui redonner sa vie normale, riche ou tranquille :

« Parlons-en de ton dieu qui me laisse pourrir dans un asile. »

Paul Claudel, interprété par Jean-Luc Vincent, qui assume ses décisions :

« Je me suis fait chrétien par obéissance et par intérêt(s). »

Et Camille Claudel de lui signaler dans toute sa clairvoyance :

« Tu te fais manipuler, Paul. »

SYNOPSIS
Sculptrice reconnue, Camille Claudel est internée pour troubles mentaux par sa famille. Deux ans après son enfermement – qui durera trente ans, soit jusqu’à sa mort – elle reçoit une lettre de son frère Paul Claudel l’avisant de sa venue prochaine. Pendant trois jours, la sculptrice pense à cette rencontre, sortant peu à peu de son mutisme, se mêlant aux autres patients, assistant même à une répétition de théâtre. Même si elle se sent persécutée, croyant que son ancien amour, Auguste Rodin, cherche à l’empoisonner et à voler son studio, l’artiste est convaincue de pouvoir retrouver rapidement sa liberté et ainsi reprendre son travail créatif.

Sorti l’année du 70e anniversaire de la mort de Camille Claudel, c’est un film fort et bouleversant sur la volonté d’éloignement d’une proche parente que l’on écarte du chemin quand on en a le pouvoir. Un film aussi sur la dure froideur des reproches quand cela sert les intérêts. Un film qu’il faut prendre le temps de regarder, au rythme des jours qui s’échelonnent tous pareillement difficiles de cette femme entourée de bruit et d’humains ayant besoin de soins réels avec lesquels elle n’a rien en commun mais que l’on case là parce qu’elle dénonce les puissants qui se servent d’elle et qui la volent et qui maintenant veulent s’en débarrasser. Un film de conscientisation, trop souvent doublée par la conscience religieuse au secours  exclusivement des hommes, un film puissant qui soulève aussi la question des héritages…

critique de livre Montreal 157 servicesmontreal.comDepuis 2002 ServicesMontreal.com
Citations – femmes – monde
Vies de femmes
Citations – hommes
Citations – religions
Femmophobie.com
À la Une sur les blogues
Toutes les chroniques LIVRES, CD, DVD
Tous les articles


DVD Garde à vue

Garde à vue, film de Claude MillerGarde à vue, c’est un film d’acharnement / ténacité / harcèlement / violence policière sur un citoyen qui a l’habitude de promener le chien d’un voisin et qui est questionné, soupçonné sur une histoire sordide de petite fille de 8 ans trouvée égorgée et violée sur un terrain public dans une petite ville de province où à la même heure, toute la ville se trouve au bal de la saint-sylvestre, tout à côté du commissariat de la police.

Le notaire Martinaud, interprété par Michel Serrault est marié dans cette fiction littéraire (John Wainwright, A table !) à la grande Romy Schneider dont le film nous remet magnifiquement en présence au commissariat le soir de la garde à vue et en flashback lors d’une réunion de famille. Les policiers sont joués magistralement par Lino Ventura et Guy Marchand.

CITATIONS / EXTRAITS DES DIALOGUES

« Je ne sais pas pourquoi on vous a dérangé un soir de réveillon, on voulait simplement qualifier quelques points de détails, notamment cette histoire de chien. »

« Je sens qu’on va atteindre des sommets… »

« Ce qui fait le plus de saletés, c’est les serins… »

« En somme dans le quartier, y a que vous qui savez ce que vous dites… »

« Parce que je suis riche, que j’ai une belle maison et que j’ai une jolie femme. »

« Ils ne disent pas qu’il n’y avait pas de chien – ils disent qu’ils ne l’ont pas remarqué. »

« Elles sont tellement ignobles, vos questions, que vous en avez honte ! »

« Permettez-moi de vous dire, messieurs, que vous commencez à ME FAIRE CHIER ! »

« J’ai remarqué que les maniaques sexuels sont habituellement très au-dessus de la moyenne. Sinon où est-ce qu’ils iraient chercher tout ça ! »

« Tu vois, moi je suis pas gros, je suis enveloppé. »

« C’est la nuit des grandes fatigues. »

« Les putes sont des femmes qui vous donnent beaucoup de choses pour relativement peu d’argent. »

« Mon mari est chez vous depuis des heures, Monsieur l’Inspecteur. »

« À moins que ces raisons-là ne s’appellent intuition […] Il lui parlait comme à une femme. »

Le film réalisé par Claude Miller a reçu 8 nominations résultant en 4 récompenses (meilleur scénario, meilleur acteur Michel Serrault, meilleur second rôle masculin Guy Marchand et meilleur montage) aux César ainsi que d’autres prix incluant en 1981 le Grand prix des Amériques au Festival des films du monde de Montréal et le Prix Méliès du meilleur film français selon la critique.

Axia et TVA Films
Claude Miller, L’Effrontée
Claude Miller, Mortelle randonnée

servicesmontreal.com depuis 2002Depuis 2002 ServicesMontreal.com
POLARS, livres et DVD
Femmophobie.com
À la Une sur les blogues
Toutes les chroniques LIVRES, CD, DVD
Tous les articles