Archives de Catégorie: GÉO

17 mai 2017

AUJOURD’HUI il y a 375 ans, Jeanne Mance et de Maisonneuve débarquaient à Montréal à l’angle du fleuve Saint-Laurent et de la petite rivière Saint-Pierre, là où Madame Francine Leliève a fondé il y a 25 ans Pointe-à-Callière, cité d’archéologie et d’histoire de Montréal.

La plus ancienne infrastructure souterraine
en Amérique du Nord,
premier égout collecteur en pierres des champs
qui a recouvert l’ancienne rivière Saint-Pierre
Pointe-à-Callière, cité d’archéologie et d’histoire de Montréal
Photo Jacqueline Mallette

Après 80 prix d’excellence, le musée compte maintenant sept sites dont la plus ancienne infrastructure souterraine en Amérique du Nord, le premier égout collecteur, un magnifique tunnel en pierres des champs qui a recouvert la rivière Saint-Pierre, et le pavillon de l’exposition qui y est associée. Pointe-à-Callière renferme aussi la cloche du fort de Ville-Marie que l’on a entendue lors de l’inauguration, fort qui a vu la première habitation française à Montréal, de même que le premier cimetière catholique de Montréal, la première place du marché à Montréal, le premier Parlement du Canada, premier marché couvert (le marché Sainte-Anne), la première douane de Montréal et la première station de pompage électrique de Montréal.

Félicitations Madame Francine Lelièvre, c’est une réalisation gigantesque en 25 ans !

Francine Lelièvre, fondatrice et directrice générale
Pointe-à-Callière, cité d’archéologie et d’histoire de Montréal
Vidéo Jacqueline Mallette

Pointe-à-Callière présente de nombreuses expositions permanentes et temporaires et sait animer ses sites de multiples façons actives et interactives pour vivre l’histoire de Montréal par le biais d’activités, d’énigmes, d’un marché annuel dans les rues entourant le musée qui se tiendra en fin de semaine, d’ateliers, d’archéologie, ainsi que les symphonies portuaires, les visites guidées des fouilles archéologiques du marché Sainte-Anne et du Parlement de la province du Canada, les dimanches-familles, l’Halloween, le vrai père Noël, pour ne nommer que celles-là, donc toujours plus d’innovation pour ses 10 millions de visiteurs depuis 25 ans.

La Maison de Callière,
partie de l’animation avec affichage,
par un petit bouton en bas à gauche de l’écran interactif,
du lieu exact où l’on se trouve par rapport au site complet de l’époque
Photo Jacqueline Mallette

Pointe-à-Callière, c’est LE LIEU DE FONDATION DE MONTRÉAL et c’est LE LIEU vraiment spécialisé en archéologie. Cherchez pas ailleurs, l’excellence, c’est ici.

Dans le nouveau pavillon,
on marche sur un plancher de verre juste au-dessus du
fort de Ville-Marie et de la maison de Callière
Photo Jacqueline Mallette

A souligner dans la programmation 2017 : le marché gratuit en fin de semaine, la gratuité pour toutes et tous au musée du 20 mai au 20 juin 2017, la gratuité pour celles et ceux qui ont 25 ans lors de leur visite (preuve d’âge requise), les expositions, le mois de l’archéologie, etc.

http://pacmusee.qc.ca/


ANXIÉTÉ

VAINCRE L’ANXIÉTÉ SANS MÉDICAMENTS

vaincre anxiete sans medicamentsQuelques motifs d’anxiété dans le monde
Pourquoi les femmes sont-elles à nouveau obligées de courber l’échine et d’accepter d’être exclues comme au temps des politico-catholiques protégeant les curés pédophiles au Québec et au Vatican ? Il arrive parfois que les hommes soient tellement préoccupés à nous réduire en purée qu’ils s’emploient à nous convaincre de n’importe quoi pour se remonter eux-mêmes et aussi souvent pour faire oublier leur incompétence et leur propre anxiété solidaire et en fin de compte nous obliger à tolérer et à encourager leur intolérance à notre égard.

Pour mieux comprendre et contrôler l’anxiété, que cette anxiété soit à un niveau normal ou élevé, il vaut toujours mieux se renseigner et quoi de mieux qu’un livre pour éclairer le sujet – à condition bien sûr que la maison d’édition ne soit pas polluée par un masculiniste manipulateur qui obligerait ses écrivains à inclure de la propagande qui l’arrange (oui, oui, ça existe, même au Québec – surtout au Québec avec l’historique qui nous accable encore).

VAINCRE L’ANXIÉTÉ SANS MÉDICAMENTS ne porte pas spécifiquement sur le Québec, le problème étant mondial. Il porte sur l’état de fait et sa correction sans faire appel à des médicaments qui ont pratiquement toujours des effets secondaires néfastes.

Ces inégalités éducatives ne sont pas sans conséquence
VAINCRE L’ANXIÉTÉ SANS MÉDICAMENTS
publié aux éditions Broquet, tout comme dans la même collection Vaincre le stress sans médicaments, fait la différence dans notre volonté d’y voir clair et d’adopter des mesures qui nous seront favorables dans le but d’atteindre la santé.

Qu’est-ce qui cause l’anxiété particulièrement chez les femmes
Qu’il s’agisse de la façon d’éduquer les filles et les garçons ou du régime de vie ou de la constante pression sur les femmes d’être jeunes et belles et minces à l’excès et habillées pour plaire sinon gare à leur emploi et donc à leur vie sociale, et donc à leur intégrité mentale et donc à leur survie économique déjà réduite par le sexisme.

Tests, infos, explications, exercices, moyens de contrôler l’anxiété
Le livre du Dr. Jérôme Palazzolo contient des tests psychologiques, des encadrés révélateurs, des explications sur les stéréotypes et surtout de nombreux moyens d’y faire face. En fait, plus de la moitié du livre est consacré à la gestion et au traitement de l’anxiété, à commencer par la relaxation mais aussi des exercices et des infos sur entre autres les points d’acupuncture.

JE N’AI PLUS HONTE DE DIRE QUE JE SOUFFRE D’ANXIÉTÉ

Cette anxiété, je l’ai longtemps cachée, par honte. Je me sentais seule et m’enfermais dans cette solitude. Avec le temps, j’ai appris à en parler à mon entourage. (encadré signé Ghislaine T., p. 151)

Dans ce livre, il est donc question de peur, d’angoisse, d’anxiété, de troubles de la panique… De la peur d’avoir peur que vous jetteront sur le nez des patrons incompétents qui s’amuseront de vous voir développer un trouble anxieux et qui se sentiront par le fait même supérieurs de vous avoir réduit en miettes alors que vous avez toutes les compétences mais que la société ne cesse de vous rabattre le caquet. Renseignez-vous !

VAINCRE L’ANXIÉTÉ SANS MÉDICAMENTS est disponible aux éditions Broquet.

http://www.broquet.qc.ca/produit/vaincre-lanxiete-medicaments/


Expo Manger Santé

C’est encore plus génial cette année alors que l’Expo Manger Santé et Vivre Vert célèbre ses 20 ans. Les exposants et exposantes abondent et proposent plein de moyens de bien manger et de vivre en santé. Les conférencières et conférenciers sont super intéressants et permettent une petite pause. Ne ratez pas l’animation fabrication de pain !

Expo Manger Santé et Vivre Vert 2017, c’est en fin de semaine au Palais des congrès de Montréal.

http://montreal157.blogspot.ca/2017/02/expo-manger-sante-et-vivre-vert-20-ans.htmlexpomangersante


Cyclo Défi

Vous voulez participer à un voyage vélo mais vous ne faites pas confiance aux voyagistes qui emploient des guides qui vous ont laissés derrière sans se soucier de vous ? Cela ne peut pas arriver ici, on me l’a super garanti ! Participez au cyclo-défi contre le cancer, un deux-jours à plein régime avec parmi les participants et les participantes des survivants et des survivantes du cancer. Donc, leurs bénévoles ne sont pas là pour se pavaner et avoir des vacances gratuites mais pour vraiment soutenir les participants et les participantes.

Rabais sur l’inscription

cyclo-defiUtilisez ce lien, vous aurez un rabais de 50$ pour une super excursion de deux jours à vélo tout organisée les 8 et 9 juillet 2017 avec pauses tous les 25 km et autocar de soutien, une route historique suivant le fleuve Saint-Laurent entre Montréal et Québec :

http://mo17.conquercancer.ca/site/TRR?pg=tfind&fr_id=1591&fr_tm_opt=none&s_subsrc=4184691

cyclodefi

Copiez et partagez ce lien avec vos amies, collègues, familles, voisins…

C’est mon super coup de coeur 2017 au Salon du Vélo.


Choisir la solidarité féminine

choisir-la-solidarite-feminineLa merveilleuse salvatrice Marthe Saint-Laurent reprend son bâton de pélerine, elle qui en 2009 a été la première à dénoncer l’immense problème du bitchage entre femmes.

Dans ce nouveau livre, elle analyse l’ampleur des forces féminines, les qualités qui nous caractérisent et pourraient nous propulser vers l’entraide et le succès si la jalousie, l’envie ou la trahison passées ou présentes ne nous poussaient pas à nous faire bêtement du tort mutuellement.

Pourquoi parler de bitchage et d’intimidation ? Comment reconnaître une relation saine ? Comment choisir une bonne alliée ? Quels sont les parallèles entre mère de famille et gestionnaire ?

Je dois avouer que j’étais contente de lire dans cet ouvrage qu’une femme qui travaillait en milieu d’aide aux femmes a dù se rendre aux constatations de Marthe Saint-Laurent puisque par expérience personnelle, c’est clair que dans ces milieux aussi, les femmes peuvent être confrontées au déni 101, à la mauvaise foi 203, aux clans fermés 306, à l’hypocrisie 405, etc.

CITATIONS / EXTRAITS

Pourquoi parler de bitchage et d’intimidation ? Simplement parce qu’il faut cesser d’avoir peur de dénoncer (p. 17)

Diviser pour régner, c’est parler dans le dos des autres, c’est monter un clan à force de gérer et de régenter afin d’affaiblir un individu ou un groupe. (p. 26)

Bien qu’il demande conseil, il ne suit pas nécessairement les recommandations. Il éprouve de la difficulté à essuyer un refus. Il vit dans la tristesse et pleure souvent. Bien qu’il recherche l’indépendance, il s’accroche rapidement aux autres. (p. 86, L’abandon)

Dans la mesure où une relation nous détruit, qu’elle gruge notre énergie et fait sortir ce qu’il y a de plus laid en nous, c’est qu’elle n’est pas ou plus pour nous. (p. 78)

Choisir la solidarité fémnine, de Marthe Saint-Laurent, est publié aux éditions Québec-Livres. En librairie le 8 février 2017.

Autres livres de Marthe Saint-Laurent sur le bitchage et l’intimidation :
servicesmontreal.com/jacqueline/l.bitchage.html
servicesmontreal.com/jacqueline/l.bitchage-guide-survie.html


Le chamane d’Ek-Balam

chamaneAlain Williamson a publié une suite à la merveilleuse Villa des Miracles. Cette fois, ce n’est plus à Hawaii que ça se passe mais au Mexique où les 5 codes d’éveil sont révélés au bien nommé Thomas Doubtful qui après avoir échappé de justesse au malheureux MH-370 fait le touriste dans des ruines du Yucatan afin de retrouver ses guides dont un chamane maya venu d’une dimension supérieure dans le but de lui enseigner des codes de vie bien terrestres.

CITATIONS / EXTRAITS

– On ne doit pas nous voir ensemble. C’est trop dangereux, me dit -il en mimant des gestes donnant l’impression qu’il m’expliquait quelque chose par rapport aux ruines.
– Ne t’en fais pas, je ne crois pas avoir été suivi, le rassurai-je.
– Pourtant, si ! Je vais te désigner trois bâtiments, comme si je te donnais des informations sur les ruines. Près de chacun d’eux, regarde bien et tu verras toujours deux hommes en tenue de touristes mais qui nous observent. (pp. 50-51)

Au contraire de ce que le monde peut penser, l’humilité est le témoignage de ta véritable grandeur. (p. 157)

Alain Williamson est fondateur et président, directeur général des éditions Le Dauphin blanc. J’ai eu le plaisir de le rencontrer en entrevue au SLM :  http://montreal157.blogspot.ca/2015/11/alain-williamson-editeur-le-dauphin.html

http://dauphinblanc.com/catalogue/le-chamane-dek-balam/


Invendus

avaazpetitionpain

Si tu es d’accord pour que les épiciers, commerçants et restaurateurs du Québec cessent de jeter et volontairement contaminer le pain et autres invendus, signe la pétition : https://secure.avaaz.org/fr/petition

Et une bonne année 2017 à toutes !

 


PEN au SLM

salondulivredemontreal2016Le Salon du livre de Montréal est en pleine effervescence et j’aimerais signaler cette année parmi les entrevues vidéo que j’y ai réalisées cette rencontre avec Denise Pelletier du Centre québécois du P.E.N. international devant cette fameuse affiche du PEN, crayon en anglais, un crayon qui a une efface aux deux bouts et avec lequel il est impossible d’écrire. Chaque année, le PEN est présent au Salon du livre de Montréal et pratique des jumelages entre des auteurs et auteures québécoises et des personnes, hommes et femmes, emprisonées pour leurs écrits.

C’est important de le souligner car au Québec, si on n’emprisonne pas les personnes qui dénoncent les abuseurs organisés, on les persécute autrement en les excluant pour les empêcher de parler, de s’exprimer, d’avoir une vie sociale, de gagner leur vie honnêtement. Les femmes sont encore et toujours victimes de la mafia des hommes qui sont encore et toujours solidaires quand il s’agit d’écraser une femme, de nous bloquer par leurs amitiés dans les conseils d’administration où les femmes sont si absentes ou de nous éloigner quand nous ne nous jetons pas à leurs pieds pour leur offrir nos faveurs sexuelles, ce qui revient à une forme très nette de harcèlement sexuel, harcèlement psychologique, harcèlement social et économique. C’est toujours du mauvais narcissisme que de ne tolérer que son pareil. On dit que le féminisme est en train de renaître… Pas étonnant avec tous les abus des dernières années au nom des pauvres fausses victimes masculinistes qui sont pourtant si bien organisés pour se faire leur publicité, voire propagande.

En passant par ailleurs, l’occasion est belle pour souligner également à la télé dimanche dernier un rarissime concert de Beethoven, L’Héroïque, si bien choisie, avec deux dessinateurs de presse lors duquel on n’a vu aucune banderole mafieuse d’aucune sorte mais seulement L’EXPRESSION DE LA LIBERTÉ et LA LIBERTÉ D’EXPRESSION. Bravo Plantu et son organisme Dessins pour la Paix.

Livres comme l’Air, entrevue avec Denis Pelletier au stand PEN d’Amnistie qui relie en jumelage un auteur ou une auteure québécoise à un homme ou une femme qui est détenue pour ses écrits. Par exemple, l’écrivaine québécoise Danielle Dubé est jumelée à la romancière, nouvelliste et militante turque pour les droits humains Asli Erdogan qui a été arrêtée à son domicile d’Istanbul en août 2016.

https://penquebec.org/

http://montreal157.blogspot.ca/2016/10/salon-du-livre-de-montreal-2016.html

http://www.salondulivredemontreal.com/visiteurs/programmation/2016-11-16/

#SlMtl


Traversée

traverseeUne ado migrante en solo et sa mère sourde
Innovante pièce de théâtre écrite en 2011 par une auteure Française racontant l’histoire d’une adolescente forcée à migrer seule dans un voyage organisé par sa mère.

La pièce exige une triple performance de la part de l’actrice principale, Florence Blain-Mbaye qui 1) joue le rôle, 2) parle le rôle et 3) exprime du texte en langage des signes québécois. En discussion post-performance lors de la première ce soir, la comédienne a expliqué qu’elle était entrée dans le rôle comme dans une danse et qu’elle poussait souvent l’équilibre… et il fallait voir sa réaction très expressive rigolote quand l’auteure parisienne Estelle Savasta lui a avoué qu’aucune actrice avant elle n’avait accepté cet immense défi.

Traversée est une pièce qui serait sûrement écrite autrement aujourd’hui mais dans le contexte de 2011, elle laisse au public une grande part d’imaginaire.

C’est Milena Buziak qui a conçu la mise en scène montréalaise et étrangement celle-ci ressemble à la mise en scène de l’auteure dont la pièce est aussi disponible et traduite en anglais avec sa part de British Sign Language.

C’est tout à fait captivant de voir la comédienne issue de la communauté sourde montréalaise et somalienne d’origine Hodan Youssouf dans ce rôle d’une mère adoptive laissant partir sa protégée dans un long périple devant la mener vers un pays oû elle pourra étudier et porter les cheveux échevelés si elle le souhaite alors que là oû elles vivent au départ, elle doit s’encabaner et porter un couvre-chef en tout temps en présence d’un homme. La comédienne a souligné le plaisir de jouer un rôle normal qui ne porte pas uniquement sur la surdité.

La pièce Traversée est présentée au MAI jusqu’au20 novembre 2016 et peut être présentée à des enfants dès l’âge de 8 ans.


CINEMANIA : La fille inconnue

lafilleinconnue-adelehaenel

Le festival Cinemania présente en première québécoise le plus récent film des frères Dardenne, La fille inconnue, avec Adèle Haenel, César de la meilleure actrice pour Les Combattants.

C’est l’histoire de deux femmes aux vies diamétralement opposées, une qui est brillante, jeune médecin généraliste fraîchement diplômée qui se voit offrir une carrière dans un magnifique bureau super classe, au top du top, en apparence que du bonheur. Mais cette jeune femme devenue médecin, jouée brillamment par Adèle Haenel, a du coeur et donc au lieu d’une carrière carriériste soignée elle choisit de reprendre le cabinet du vieux docteur qui l’emploie en fin d’études. L’autre femme, c’est une jeune Africaine qui vient sonner à son cabinet une heure trop tard et qui est retrouvée morte au bord du fleuve quelques heures plus tard.

C’est aussi l’histoire d’un jeune homme qui veut devenir médecin parce qu’il a subi la violence de son père si souvent pendant son enfance et qui soudain pense tout laisser tomber quand il se retrouve confronté à un jeune patient en convulsions.

Ce film arrive chez nous alors que notre premier ministre médecin de formation mais non pratiquant cherche à augmenter de façon plus que substantielle les salaires des députés et ministres, donc son salaire à lui et vraisemblablement aussi en retombées toutes les pensions déjà si généreuses, pensions et fonctions publiques multipliables à l’envi, alors aussi que les organismes d’aide aux personnes précaires et dans l’extrême besoin subissent une disette systémique et cherchent à se faire entendre des gros politiciens qui possiblement préféreraient glisser dans leurs poches ou dans leurs investissements fiscaux tous ces millions qui aident à réduire la violence associée aux frustrations et aux disettes quotidiennes de plus en plus répandues puisqu’il est de plus en plus difficile de trouver du travail.

Le film plus qu’actuel entre le choix de se laisser bercer dans un système aux écarts de plus en plus béants ou de foncer dans la bataille ne passera qu’une fois, le lundi 7 novembre, juste à la sortie du bureau, 17h45, au cinéma Impérial. À voir, pour réfléchir aux abus des politiquement puissants qui finissent par créer de la précarité tout en tenant un discours tout autre.

festivalcinemania.com

https://www.festivalcinemania.com/fr/film/la-fille-inconnue

https://montreal157.wordpress.com/2014/11/13/les-combattants/