Archives mensuelles : août 2017

WPP 2017

wpp2017

Cette photo représente un civil victime des guerres en Ukraine puisque ce sont toujours les hommes et les femmes ordinaires qui sont les vraies victimes des guerres que se mènent les hommes. Pour gagner le premier prix cependant, il faut photographier un homme car photographier une femme, pffft (c’est tellement banal), ça n’émeut pas grand monde, surtout pas ces nombreux hommes qui détiennent des postes clés et qui sont les stratèges femmophobes et leurs pions serviles les artisans des malheurs des femmes. Et donc, en même temps, photographier un homme ça donne raison aux misogynes d’appeler l’humanité les hommes. Avec un grand H pour encore donner plus d’importance aux hommes qui tirent amplement profit des statuts de victimes et encore davantage réduire la visibilité des femmes qui sont la plupart du temps beaucoup plus affectées par ces guerres que se mènent les hommes.

Ce qui nous mène à une exposition parallèle du World Press Photo 2017, à l’étage du Marché Bonsecours, sur ce que nous cachent les journalistes qui de plus en plus de toute façon ne savent faire que du copié-collé avec les communiqués de propagande rédigés par les fausses victimes en quête du dieu argent, du dieu pouvoir…

Une autre exposition parallèle montre des photos que des immigrés ont prises depuis leur arrivée chez nous.

Et bien sûr la grande exposition comprend d’autres photos d’hommes surtout à des événements marquants comme une série tirée lors d’un discours culturel où un ambassadeur se fait tuer par son garde du corps, des athlètes, des animaux comme les tortues qui se prennent dans les filets à la dérive, des migrants, des gens victimes du pétrole.

Le World Press Photo 2017 débute aujourd’hui et se poursuit jusqu’au 1er octobre. L’exposition est présentée tous les jours, du 30 août au 1er octobre 2017, de 10 heures à 22 heures, et jusqu’à minuit les jeudis, vendredis et samedis.

Avec 53 000 visiteurs en 2016, cet événement emblématique de la rentrée culturelle montréalaise accueille cette année trois invités d’honneur : le comédien et musicien Sébastien Ricard, porte-parole de l’édition du World Press Photo Montréal 2017, le photographe turc Burhan Özbilici de l’agence Associated Press, lauréat de la Photo de l’année du World Press Photo 2017 et, une rareté, la photographe canadienne Amber Bracken, Premier Prix dans la catégorie Sujets contemporains.

Exposition internationale World Press Photo 2017
Rez-de-chaussée, salle de la Commune | 325, rue de la Commune (Vieux-Montréal)

Les visiteurs parcourent les grands événements de l’année : 152 images primées dans 8 catégories, prises par 45 photographes de 25 pays.

Événement public et gratuit le jeudi 31 août à 18 heures

http://www.wppmtl.ca | #wppmtl

Publicités

FFM 2017

ffm2017Elvis, Jerry Lewis, Bjork, la mafia italienne avec le maire et les pouvoirs publics dans la poche et avec leurs convainquantes communications globalisées, collusion, corruption, un père haitien qui combat pour les droits des femmes a contrario de tous les hommes lâches et solidaires ce qui en revanche ne rend pas toute religion sainte et sans reproche… Des sujets de quêtes pour combattre les guerres, les truands et les malfrats si bien organisés. Des contes épiques, des films pour se réexpliquer l’histoire, des documentaires, des drames psychologiques poussés…

Le Festival des films du monde de Montréal 2017 présente une sélection choisie de films en provenance de l’Iran, d’Azerbaijan, Italie, Chili, France, Kyrgyzstan, Mexique, Pologne, Chine, États-Unis, République dominicaine, Taiwan, Japon, Hongrie, Russie, Corée du Sud, République tchèque, Slovaquie… et même de chez nous.

Voir l’horaire :
http://www.ffm-montreal.org/actualites/150-horaire-des-films-au-ffm.html

Ou visionner une des bandes annonces : Les éléphants perdus


Merci Mamma !

mercimammaAujourd’hui, à Naples, il fait 49 degrés. Mais moi je vais vous parler du pays de Venise, d’un livre écrit conjointement par Rosette Pipar et Soeur Angèle contenant des recettes, des anecdotes et des attraits touristiques de la Vénétie, avec une préface de Ricardo.

Publié chez Marcel Broquet, ce livre est à la fois un guide touristique et un retour à la terre fertile, aux recettes du terroir, aux souvenirs de famille… Saviez-vous que la Vénétie est le septième producteur de vin au monde ?

Et que dire des magnifiques recettes contenues dans ce livre : beignets de fleurs de courgettes, mille-feuilles d’aubergines au parmesan, biscuits glacés au citron…

En voulant rendre hommage à sa maman, soeur Angèle vous convie au voyage.


Clef des champs : photos

Quelques photos du jardin La clef des champs à Val David.

Photos Karolina Studzinska, https://www.facebook.com/brikolina