FFM : En voie de construction

Film bengale présenté au FFM sous la rubrique Regards sur les cinémas du monde, UNDER CONSTRUCTION présente un personnage féminin qui joue sur scène un rôle de femme rêveuse et à la maison, épouse d’un homme qui s’il ne la bat pas physiquement passe son temps à la rabattre et à critiquer négativement tout ce qu’elle fait.

under-construction_shahana-goswami2

Elle est « en voie de construction » alors qu’elle est remplacée sur scène par une jeune et que son mari, qui ne la bat pas physiquement, moralement n’en rate pas une.

Alors en voyant cet homme qui est considéré comme un bon mari parce qu’il ne la bat pas physiquement lui reprocher que les fleurs dans le vase brisent l’harmonie de la pièce, que la viande du souper qu’elle a préparé uniquement pour lui aurait pu être plus tendre, qu’elle manquait de présence à tel endroit dans sa dernière représentation alors qu’elle donne son tout puisque elle sera remplacée dès le lendemain par une toute jeune femme, on se demande comment ne pas être indéfiniment en construction et en reconstruction quand on se fait constamment briser son estime de soi, quand on est jetée alors qu’on a cumulé des heures et des mois et des années de travail et acquis l’expérience parce que les hommes qui décident et sont fabuleusement bien organisés entre eux ne tolèrent pas l’excellence chez les femmes et craignent de se voir dépassés alors qu’ils veulent à tout prix briller et passer pour les meilleurs. C’est à  croire qu’ils sont prêts à tout pour empêcher meilleures qu’eux de s’épanouir, au détriment de tout, alors qu’ils parviendraient à de meilleurs résultats par la non-violence.

La langue française n’est certainement pas mieux : pour parler des humains et de l’humanité il est de coutume et de collusion masculiniste dictée par les hommes de parler de l’«Homme».

Montréal n’est pas mieux non plus…

Est-ce que ceux qui passent leur temps à détruire les autres se rendent compte qu’ils seraient plus heureux eux-mêmes s’ils adoptaient la vraie tolérance au lieu d’avoir peur du changement en faveur d’une réelle émancipation et liberté des femmes, tout particulièrement si eux aussi subissent des revers ? Ou veulent-ils en fait simplement rester entre hommes et que les femmes amoindries leur fournissent des tonnes de bébés comme au temps des masses ignorantes et des curés pédophiles ? Auquel cas comment peuvent-ils se dire victimes de quoi que ce soit s’ils sont en réalité solidaires entre bourreaux ? Et comment les hommes qui disent aimer les femmes peuvent-ils continuer à faire leur propagande et surtout continuer à dénigrer les femmes chaque fois qu’ils en ont l’occasion ?

EN VOIE DE CONSTRUCTION est le cheminement d’une femme en voie de se reconstruire.

EN VOIE DE CONSTRUCTION est présenté au Festival des films du monde de Montréal :
Le vendredi 4 septembre 2015 – 09:30 – CINÉMA QUARTIER LATIN 10
Le samedi 5 septembre 2015 – 14:00 – CINÉMA QUARTIER LATIN 10
http://montreal157.blogspot.ca/2015/08/ffm-under-construction-en-cours-de.html

Le FFM se déroule à Montréal du 27 août au 7 septembre 2015.

http://ffm-montreal.org/

Publicités

À propos de montreal157

Fondatrice de ServicesMontreal.com en 2002 et auparavant guide chez About.com en 2000, j'écris en ligne depuis 1996. Voir tous les articles par montreal157

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :