Un acte d’amour

Un acte d’amour Auteur :  James MEEK   Éditions Métailié, Paris Titre original : The People’s act of love

Un acte d’amour
Auteur : James MEEK
Éditions Métailié, Paris
Titre original :
The People’s act of love

Grand thriller épopée russe et tchèque en Sibérie de 1919, ce roman de James Meek est publié chez Métailié dans la collection SUITES en même temps qu’un tout nouveau du même auteur et grand reporter, Le Cœur par effraction qui fera l’objet d’un article séparé.

Un acte d’amour
Ce livre étonne d’abord par le fait qu’un petite ville russe soit occupée par une légion d’officiers et soldats tchèques ne rêvant que de rentrer dans leur pays. Mais ce best-seller traduit dans 27 pays transporte également le lecteur dans un tunnel et le long des voies du Transsibérien, non loin desquels vit une secte religieuse que découvre un mystérieux fugitif qui se serait évadé d’une prison en Sibérie d’où il serait parti à pied et aurait marché pendant des jours poursuivi par un cannibale alors que dans toute la Russie, les soviets se mobilisent. Et puis, il y a Anna Petrovna, une jeune veuve et mère, qui se trouve aussi à Jazyk de même qu’un shaman toungouse de la région.

Extraordinaire épopée bâtie sur des lieux et l’histoire russes, avec des notes de l’auteur en fin d’ouvrage, ce plus que roman historique nous fait sentir le froid, découvrir la double comptabilité religieuse et constater l’envers souvent retors et despotique des meneurs.

CITATIONS

« Tout, en lui, suggérait le souci de ne jamais dévoiler les mille richesses de sa personnalité, par égard pour ceux qui, dans son entourage, étaient bien moins lotis que lui » (p. 15)

« Neuf ans plus tard, à la mi-octobre, dans cette partie de la Sibérie qui s’étend entre Omsk et Krasnoyansk, un homme grand et mince, emmitouflé dans deux manteaux et deux pantalons, descendait du nord à pied, en direction de la voie ferrée. » (p. 27)

« Mutz quitta l’étroite bande pavée pour s’engager dans la boue, une couche liquide puis une couche plus dure en profondeur, avec entre les deux une couche glissante comme de la graisse. » (p. 65)

« Dans mon aéroplane, j’ai frôlé le visage de Dieu et, bien plus bas, au sommet d’une verte colline, le long d’un torrent d’électricité, j’ai vu Jésus-Christ notre Sauveur, qui conversait avec notre Christ, notre ange, notre frère Balashov. » (p. 70)

Un acte d’amour  de James MEEK, Éditions Métailié, Paris, reparaît en français le 22 août dans la collection SUITES.

servicesmontreal.com depuis 2002Depuis 2002  ServicesMontreal.com
Citations, religion
Livres, Arctique
Livres sur les prédateurs humains
femmophobie.com
À la Une sur les blogues
Toutes les chroniques LIVRES, CD, DVD
Tous les articles

Publicités

À propos de montreal157

Fondatrice de ServicesMontreal.com en 2002 et auparavant guide chez About.com en 2000, j'écris en ligne depuis 1996. Voir tous les articles par montreal157

One response to “Un acte d’amour

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :