Archives de Tag: Vidéo Jacqueline Mallette

CALYPSO ROSE aux Nuits d’Afrique

Festival International Nuits d'Afrique

CALYPSO ROSE
Festival International Nuits d’Afrique
Photo et Vidéo : Jacqueline Mallette

À 72 ans, elle est d’un entrain exceptionnel mais elle sait aussi chanter et composer des chansons d’un rythme plus doux comme dans la vidéo. Arrière-petite-fille d’esclave, Calypso Rose est un modèle de femme, un modèle de vie, un exemple inspirant de lutte contre ceux qui bloquent systématiquement les femmes, ceux qui leur font croire que seuls les hommes peuvent faire ceci ou cela ou ceux qui trouvent des moyens de les exclure en inventant de fausses normes ou des balises qui les arrangent et qui vont à l’encontre du vrai sens de la vie, elle est une battante contre le masculinisme, contre la femmophobie, contre la mise à l’écart des aînées dans toutes les sphères de la vie.

Elle fait des chansons depuis 50 ans et en a écrit plus de 800, son répertoire racontant toute une foule de petites histoires que l’on voudrait découvrir ou réentendre. Quand elle a constaté qu’à Toronto les autorités dépensaient des fonds publics pour la Fête des Chiens, elle s’est demandé si les grands-pères et les grands-mères étaient aussi bien traités… et elle a écrit une chanson. Et effectivement, comme elle a raison de se poser la question !

Son arrière-grand-mère a été déplacée de force de son Afrique natale jusqu’en Caraïbes et elle, Calypso Rose, ne croit pas en cette histoire de monde d’homme et refuse de s’y conformer. Personne ne la fera lâcher ce métier qu’elle adore, même en tant que femme, même à son âge de retraite et ce, tant qu’elle aura l’inspiration pour écrire des chansons et l’énergie débordante dont elle fait preuve pour les chanter, et les danser, pour imiter des sons de la jungle. Si elle n’a débuté à parler qu’à l’âge de 13 ans, elle se reprend encore à 72 ans.

Plusieurs de ses chansons ont connu leurs heures et leurs années de gloire dans un passé proche ou lointain. Dance with me, chante-t-elle pour débuter son spectacle tout en bougeant, sautant et dansant ou se roulant les hanches, sans arrêt sur scène avec ses 72 ans pendant une heure et demie ! Et comme elle dit, sans aller aux toilettes, sans boire d’eau, sans s’asseoir…

Toutes les vidéos des Nuits d’Afrique 2012

Calendrier SPECTACLES
Festival International Nuits d’Afrique CD Compilation 2012

servicesmontreal.com depuis 2002 Depuis 2002  ServicesMontreal.com

8 mars :  Journée internationale des femmes dans le monde
Calendrier intergénérationnel : enfants, parents, aînés

À la Une sur les blogues
Toutes les chroniques LIVRES, CD, DVD
Tous les articles

Publicités

Madagascar Wake Up aux Nuits d’Afrique

Razia Said, Jaojoby,
Saramba et Charles Kely
réunis sur scène pour l’écologie de leur île

Un article combinant les efforts et les talents de Leslie Merle et de Jacqueline Mallette
Grande fête malgache hier au Festival Nuits d’Afrique avec toute la communauté montréalaise de Madagascar présente pour saluer ces 4 artistes et formations de musique qui sont arrivés graduellement sur scène puis se sont reformés diverses fois en configurations variables et dont la tounée est un plaidoyer afin d’ouvrir les yeux des gens sur la beauté de leur île, sur « les forêts qui pleurent, les forêts qui demandent notre attention » comme l’a exprimé Razia Said toute habillée de blanc.

Émouvant moment que de voir la communauté malgache se retrouver pour un soir pour fêter autour d’artistes bien aimés de chez eux. Une communauté qui semble avoir un goût prononcé pour la musique et qui transpirait sa joie d’être réunie.

Du côté musical, quel plaisir ce fut que d’apprécier la virtuosité du guitariste Charles Kely, impressionnant musicien dont la complexité du talent se marie impeccablement aux rythmes chauds qui nous ont été offerts hier soir.

La prestation du groupe Saramba a été un des points culminants de la soirée : les pas cadencés se multipliaient sans retenue dans la foule échauffée.

Cette soirée dédiée à Madagascar, aussi festive qu’engagée, fut une nuit d’Afrique à ne pas manquer.

On peut tous les voir et entendre sur ma vidéo, 3 extraits LIVE réunis
Avec Charles Kely (RABEKIJANA), auteur, compositeur et virtuose de la guitare ; Jaocoby (Un faible pour les filles) que ses compatriotes surnomment le roi du salegy ; la très populaire et traditionnelle Dina qui à la tête du groupe Saramba a fait fureur avec ses chansons, son costume national et son maquillage = Claudine Robert Zafinera de son vrai nom est aussi l’épouse de Jaocoby depuis 1988 et elle rallie le nord et le sud de l’île de par ses parents ; et enfin la très belle Razia Said qui nous a expliqué leur motivation en français avant de se mettre à chanter et danser avec toute la bande.Tout ce beau monde sur scène a attiré une salle pleine à craquer.

Voir la vidéo de la soirée malgache :
Photos et vidéo : Jacqueline Mallette
Aujourd’hui, c’est au centre-ville que se déplace le Festival et débutent les spectacles et ateliers gratuits :
Le village des Nuits d’Afrique : Tiken Jah Fakoly en spectacle de clôture

Cellos on Fire et Mauvais Sort en spectacles sur les pistes cyclables pour la St-Jean

Ballade à vélo sur les pistes cyclables de Montréal le 23 juin 2012. Spectacles la veille de la St-Jean. Départ au bord du canal de Lachine jusqu’à Lachine pour voir et ententre Cellos on Fire au bord du fleuve, puis à LaSalle pour le 100e anniversaire où sur scène à l’heure où je passe c’est Mauvais Sort, un coup d’oeil sur les rapides de Lachine à la brunante, arrivée à Verdun il y a de la danse, puis c’est le soleil couchant.

Vidéo Jacqueline Mallette, ServicesMontreal.com

servicesmontreal.com depuis 2002 Depuis 2002  ServicesMontreal.com

Les femmes dans le monde
Calendrier SPECTACLES

Quoi faire à Montréal en famille, enfants, calendrier intergénérationnel


À la Une sur les blogues

Toutes les chroniques LIVRES, CD, DVD
Tous les articles