Archives de Tag: Titre

MILLE FOIS BONNE NUIT

Ce film nous remue de l’intérieur et nous arrache les larmes, qu’il s’agisse du travail de photographe de guerre qui inquiète tout le monde et qui détruit la vie de couple et de famille ou qu’il s’agisse du réalisme des camps de réfugiés et des rebelles qui les attaquent ou encore d’une jeune fille à qui on enfile une ceinture d’explosifs.

MILLE FOIS BONNE NUIT (A THOUSAND TIMES GOODNIGHT) est un long métrage véritablement émouvant qui pose de nombreuses questions existentielles à savoir qu’est-ce qui est important dans la vie des uns et des autres ? La passion d’un travail qui met la vie en danger et qui par conséquent laisse la famille dans une incertitude et une inquiétude quasi constantes ? Est-ce que le projet de vie commune compte un peu ou pas du tout pour cette personne ? Comment il ou elle se sent quand il leur dit au revoir depuis une zone de guerre où tout peut arriver ? Comment se sentent les proches en attendant le prochain appel ? Y aura-t-il un  prochain appel de sa part ? Est-ce que l’adrénaline lui manque quand il ou elle se trouve à la maison ?

Du cinéma très réaliste
Le film multiplie les scènes de questionnement et de bonheur familial de même que des scènes tournées dans un véritable camp de réfugiés avec de véritables réfugiés ainsi que des scènes représentant des femmes qui se laissent enfiler des ceintures d’explosifs scénarisées à la suite de recherches minutieuses. Les images sont très évocatrices de la réalité.

Juliette Binoche
Contrairement à son personnage dans le film qui se laisse emporter par sa passion et son adrénaline, l’actrice française n’était pas à Montréal pour la présentation du long-métrage en compétition mondiale ; elle a concédé la priorité à sa vie de famille et aux célébrations à Paris du 20e anniversaire de son fils.

Équipe de production
Réalisation : Erik Poppe
Scénarisation : Erik Poppe, Harald Rosenløw Eeg
Direction photo : John Christian Rosenlund
Montage : Sofia Lindgren
Interprètes : Juliette Binoche, Nikolaj Coster-Waldau, Maria Doyle Kennedy, Larry Mullen Jr., Mireille Darc, Lauryn Canny, Adrianna Cramer Curtis, Mads Ousdal
Musique : Armand Amar

VIDÉO
Voir mon entrevue avec le réalisateur qui explique son choix du titre et son implication personnelle dans ce film qui est un peu son histoire à lui transposée dans un rôle féminin afin de le rendre encore plus dramatique.

photos de l’équipe présente à Montréal dans le cadre du FFM

Sur les photos : Erik Poppe, réalisateur et co-scénariste, Harald Rosenlow Eeg, co-scénariste, Lauryn Canny, actrice, Mads Ousdal, acteur, Finn Gjerdrum, producteur


Festival des films du monde

servicesmontreal.com depuis 2002Depuis 2002  ServicesMontreal.com
Livres et films sur l’histoire du monde
femmophobie.com
À la Une sur les blogues
Toutes les chroniques LIVRES, CD, DVD
Tous les articles


L’Autobus

Prix Las dos orillas 2005
Avec une citation de Milan Kundera comme entrée en matière, ce roman explore la perturbation contrôlée, causée par une prise de pouvoir militant aux échelons innombrables auxquels il s’en ajoute tout le temps.

L'autobus Auteure : Eugenia ALMEIDA Titre original : El colectivo Traduit de l'espagnol par René Solis  Paru en français aux Éditions Métailié, Paris

L’autobus
Auteure : Eugenia ALMEIDA
Titre original : El colectivo
Traduit de l’espagnol par :
René Solis
Paru en français aux Éditions Métailié, Paris

Tout est calme et habituel dans la petite ville d’Argentine, les gens vivent leur petite vie jusqu’au jour où l’autobus qui amène normalement les voyageurs jusqu’au train non seulement ne s’arrête plus mais passe en trombe. Alors on commence à observer des silences et des gens qui répètent ce qu’ils ont entendu sans avoir pu le vérifier, sans savoir si c’est la vérité… Et il y a la radio qui relaie l’information à faire passer.

EXTRAITS

Ici, je ne mettrai pas les numéros de page où retrouver les citations. Tout est dans le livre. Elles sont dans l’ordre ou dans le désordre… le chaos organisé et planifié.

« – Oui, il lui a même dit de la bloquer avec quelque chose. »

« (L’hôtelier montre sur sa gauche un groupe de gens qui, propres et bien vêtus, se dirigent vers l’arrêt.) Ils reviennent pour le spectacle. »

« Ne posez pas de questions.»

« Le silence qui s’installe est plein de trous, de vides, de petits orifices par où s’échappent des voix, d’autres voix, d’autres silences emplis de voix. »

« Sauf que personne ne se demande qui est le torero et qui va mourir pour le plaisir des autres. »

Accéder à la fiche du livre sur le site des éditions Métailié, Paris.

Quoi faire à Montréal en famille, avec enfants, calendrier intergénérationnel

servicesmontreal.com depuis 2002Depuis 2002  ServicesMontreal.com

Livres sur l’histoire du monde et romans historiques monde

À la Une sur les blogues
Toutes les chroniques LIVRES, CD, DVD
Tous les articles