Archives de Tag: spectacles

Vidéos Nuits d’Afrique 2014

Le Festival International Nuits d’Afrique s’est terminé hier soir après plusieurs jours de donner la scène à des gens d’origines multiples, de confessions diverses, de statut social sans objet. Seule compte leur participation à une fête rassembleuse où tout le monde est bienvenu. De vraies vacances !

Et comme pour des vacances, voici mes vidéos souvenirs :

Tiken Jah Fakoly, en rappel lors de son concert à Montréal au Festival International Nuits d'Afrique, le 9 juillet 2014 - Photo Jacqueline Mallette

Tiken Jah Fakoly, en rappel lors de son concert à Montréal au Festival International Nuits d’Afrique, le 9 juillet 2014 – Photo Jacqueline Mallette

Spectacles en salle

Quelques rencontres au Village Nuits d’Afrique

Spectacles de la programmation extérieure gratuite

Entrevues avec extraits de concert

 

Nuits d’Afrique, c’était fabuleux encore cette année avec ses musiques exceptionnelles, ses 1001 activités sur le site incluant le restaurant africain très apprécié par les musiciens, le restaurant antillais adoré par le public, les ateliers du matin et de l’après-midi, etc.

 

 

Publicités

Spectaculairement Chine : FAULT LINES

Un très beau spectacle de danse contemporaine avec une teinte de chinois traditionnel.

Crédit Photo : Leha Robertson FAULT LINES,  Un spectacle de danse contemporaine de la Leshan Song & Danse Troup Chorégraphie : Sara Brodie Spectaculairement Chine à la PdA

Crédit Photo : Leha Robertson
FAULT LINES
Un spectacle de danse contemporaine de la Leshan Song & Danse Troup
Chorégraphie : Sara Brodie
Évènement Spectaculairement Chine à la PdA

C’est vraiment dans la Chine moderne que l’on se retrouve ici avec chacun ses occupations et son cellulaire, des danseurs très performants, les femmes très gracieuses et les hommes aux mouvements souvent plus aériens, de l’émotion, des représentations d’événements et même toute une liste de conseils à savoir quoi faire lors d’un tremblement de terre.

Car c’est bien d’un séisme survenu en Chine qu’il s’agit de mettre en danse, et on suit le déroulement, l’individualisme puis la secousse, le choc, la solidarité, le soutien, l’amour… C’est très beau.

FAULT LINES est un spectacle de danse contemporaine présenté à la 5e Salle de la PdA dans le cadre de son cinquantenaire et de l’évènement SPECTACULAIREMENT CHINE.

Quoi faire à Montréal : SPECTACLES


L’Escalier et les pressions de la ville…

Pétition en ligne pour sauver le resto-bar à spectacles L’Escalier Montréal qui subit des pressions de la part de la ville de Montréal connue pour sa corruption à large échelle.

https://secure.avaaz.org/fr/petition/Sauvons_les_spectacles_a_lEscalier/sign/

L’Escalier est situé au coeur du Quartier des Spectacles entre le village gay et la place des testivals, L’Escalier est listé dans les feuilles publicitaires de la Ville de Montréal en tant que bar à spectacles, mais la même Ville de Montréal refuse à L’Escvalier son permis de bar à spectacles et ce, malgré que L’Escalier a dépensé depuis mai dernier quelque 25000 dollars en rénovations pour insonoriser les lieux selon les normes qui lui ont été données par la même Ville de Montréal hyper ultra corrompue.

Vivement la Commission Charbonneau dans la CULTURE et pas seulement dans la construction !!! Vivement l’argent des concitoyens à la réfection des rues et à l’entretien des conduites d’eau au lieu d’enveloppes brunes puantes aux fonctionnaires corrompus qui sont déjà les mieux payés de tous avec une retraite infiniment trop généreuse pour ce que l’on peut payer !!!

En attendant, svp signez cette pétition pour sauver les spectacles à L’Escalier, lieu d’artistes émergents !

https://secure.avaaz.org/fr/petition/Sauvons_les_spectacles_a_lEscalier/sign/


BALKAN BEAT BOX

Une critique de Leslie Merle

Balkan Beat Box, c’est de l’énergie à l’état pur. Ça fuse dans tous les sens, ça fait sauter sans même qu’on y pense, ça frappe les tympans et c’est ça qui est bon. Ce groupe, dont la mission sociale se résume à regrouper toutes les nations, les religions et les opinions sous un même son qui décoiffe, a les allures d’un carnaval auquel il ne fallait pas se déguiser. Le ton du propos lui, est parfois plus grave lorsqu’il s’attaque aux injustices politiques et autres sujets sensibles qui les touchent.

Sur scène, une batterie avec un batteur, une batterie pour le chanteur, un chanteur qui mixe quand le batteur ne mixe pas, un saxophone, une guitare électrique… le côté éclaté du tout se rassemble avec une harmonie qui surprend.

Balkan Beat Box est à la base un trio composé d’Ori Kaplan, de Tamir Muskat et de Tomer Yosef mais ceux-ci prennent plaisir à inviter à leurs scènes des musiciens aussi délirants qu’eux, d’un peu partout sur la planète.

Les rythmes des Balkans sont bien entendus omniprésents, mais ceux-ci sont sans cesse teintés de tous styles musicaux tels que le ska, le reggae, le dub, l’électro, le rap… les sonorités moyen-orientales sont elles aussi invitées à la fête.

Une performance de Balkan Beat Box c’est une alternance de folie et de folie extrême, chargée de chaleur humaine qui ne laisse personne indifférent.

Chaque mélodie qui débute donne l’impression que la cadence se calme mais elle finit presque systématiquement en transe; qu’on se le tienne pour dit: Balkan Beat Box ne s’endort jamais.


Acoustic Africa : Afropean Woman

Après le vif succès remporté en 2006, voilà que le projet Acoustic Africa nous revient mais cette fois sous la forme d’un voyage musical qui met l’accent sur la femme avec les voix de Dobet Gnahoré, Manou Gallo et Kareyce Fotso. Acoustic Africa Afropean Woman : de grandes artistes rassemblées sur une même scène, chacune déjà si forte en son art et en son style, et voilà qu’unies le talent s’en trouve décuplé pour laisser émaner un univers musical grandiose. Le résultat est époustouflant ! On y aura que très rarement droit en sol canadien, alors mieux vaut ne pas trop tarder pour se procurer ses billets pour le concert à Montréal présenté dans le cadre de Nuits d’Afrique, des spectacles TOUTE l’année, au Cabaret du Mile End, le samedi 27 octobre prochain à 20h30.

Acoustic Africa Afropean Woman

Acoustic Africa Afropean Woman

 

Trois voix de femmes de Côte d’Ivoire et du Cameroun
Trois présences scéniques, trois regards, trois mouvements… dans un même élan. Celui d’une chanson dynamique, profondément ancrée dans une démarche qui ne renie en rien les racines ancestrales mais qui accueille volontiers les apports des courants africains ou afro-américains tels que le funk, le blues ou l’afro-pop.

Dobet Gnahoré, chanteuse et danseuse ivoirienne qui s’est forgée la réputation d’être l’une des plus grandes ‘performer’ en musique du monde. Elle a déjà fait vibrer le public des Nuits d’Afrique à plusieurs reprises sans autre artifice que son incroyable présence scénique.

Manou Gallo, la bassiste ivoirienne à la voix profonde, qui s’est fait remarquer lors d’un concert mémorable à l’édition 2011 du même Festival. Un parcours musical qui débute tôt dans l’enfance et semé d’éléments incroyables, fait d’elle une artiste forte, assumée et tellement unique. Elle a fait partie des aventures Zap Mama et les Tambours de Brazza. Pas étonnant qu’elle ait été nommée Révélation Coup de Cœur Francophone en 2009.

Kareyce Fotso, chanteuse camerounaise qui s’accompagne à la guitare et parfois même d’une sanza, d’un tambour de bois ou de sonailles et que l’on reconnaît par sa voix originale, à la fois puissante et teintée d’un voile éraillé issu du blues et de la tradition africaine. Ses chansons sont parfois graves, parfois teintées d’amour, mais toujours empreinte de cette émotion que le timbre sait rendre.

 

Pour ce concert, toutes impressionnantes sur scène, elles nous présenteront tour à tour mais toujours liées, leur charisme et leur voix exceptionnelle. Au cœur du groupe qui non seulement les accompagne, mais les englobe et les fait retentir, ces trois chanteuses africaines donnent à leurs chansons une puissance démultipliée par l’expérience commune. C’est un bout d’Afrique qui chante son côté profondément féminin avec l’aide et la complicité d’une autre femme, Leni Stern. Guitariste américaine de renommée, Leni a nourri ses dernières expériences sur les terres africaines au contact des meilleurs musiciens du cru, Bassekou Kouyaté en tête pour apprendre le jeu du ngoni. Deux musiciens essentiels apportent à ces quatre femmes un environnement rythmique et mélodique de haut niveau : Aly Keita, balafoniste malien aux collaborations multiples et Boris Tchango, batteur togolais déjà remarqué auprès de Dobet Gnahoré ou au sein de Foofango.

 

Si le pouvoir de la chanson est une réalité en maints endroits, c’est une certitude sur le continent africain. Que dire alors lorsque ce sont des chanteuses africaines qui s’expriment : ce pouvoir est une évidence ! À travers ce plateau musicalAcoustic Africa Afropean Woman, venez écouter la force de la chanson, du chant, de la voix de Dobet Gnahoré, de Manou Gallo et de Kareyce Fotso.

 

Voyez et écoutez le projet Acoustic Africa Afropean Woman au Mali :

http://www.youtube.com/watch?v=8T8P3ruS-ZY&feature=player_embedded
Calendrier Spectacles

servicesmontreal.com depuis 2002Depuis 2002  ServicesMontreal.com
Les femmes dans le monde
Livres sur l’histoire du monde et romans historiques monde
Vieillir (nouvelle page sur ServicesMontreal.com)

À la Une sur les blogues
Toutes les chroniques LIVRES, CD, DVD
Tous les articles


Kae Sun a tenu sa promesse

La critique de Leslie Merle

La promesse d’une soirée qui fait danser, sourire et partager un bon moment.

Accompagné de ses choristes aux voix caressantes, notre jeune Ghanéen à l’air extrêmement sympathique voyage parmi plusieurs styles : après un dandinement de tête tranquille sur des notes de reggae, c’est au tour de nos hanches de se laisser aller sur un son hip hop ou afro-beat enjoué. Lorsque le calme se fait autour de la voix de Kae Sun en duo avec son pianiste, les frissons font surface. À sept sur scène, le groupe évolue avec tranquillité vers les différents horizons de son dernier album, Outside the barcode, sorti en 2011 après que Kwaku (le vrai prénom de Kae Sun) ait passé neuf ans dans son pays natal pour y puiser l’inspiration créatrice. Le résultat charme par ses airs de musique estivale, il donne envie de prendre le large sur ses notes bien pensées.

Les spectacles des prochains jours au Festival International Nuits d’Afrique

Le village des Nuits d’Afrique : Tiken Jah Fakoly en spectacle de clôture

Rommel Ribeiro, Série Révélations

Gnawa Diffusion, Série Grands Événements


Étoiles Nuits d’Afrique : Roberto López et invités

Étoiles Nuits d'Afrique, spectacles de nuit

Les planètes semblent parfaitement alignées pour Roberto López, qui vient tout juste de faire paraître Azul, un album instrumental proposantune rencontre inédite entre les ensembles à vent de la côte caraïbe colombienne et les big bands de jazz nord-américains.

En effet, le compositeur et multi-instrumentiste d’origine colombienne tiendra la vedette dans le cadre d’une série de six spectacles thématiques présentés au prochain Festival International Nuits d’Afrique. Roberto accueillera chaque soir des invités aux univers variés allant de la salsa au jazz en passant par la cumbia et la musique africaine. Et bien entendu, l’artiste consacrera une de ces soirées aux pièces de son nouvel album, qu’il interprétera avec son Afro-Colombian Jazz Orchestra.

Série Les étoiles de Nuits d’Afrique mettant en vedette Roberto López

  • 15 juillet : Latinoafricando – Roberto López avec Aboulaye Koné
  • 16 juillet : Salsa Café – Roberto López avec Alejandra Suarez
  • 17 juillet : Mambo meets Cumbia – Roberto López avec Joe Armando
  • 18 juillet : Soy Panamericano – Roberto López Project
  • 19 juillet : Azul – Roberto López Afro-Colombian Jazz Orchestra
  • 22 juillet : Descarga en el Barrio – Roberto López et ses invités

Les spectacles seront présentés à 23 h au Club Balattou (4372, boul. Saint-Laurent, angle Marie-Anne). Pour en savoir plus sur chacun de ces spectacles et vous procurer des billets (au prix de 10 $; un spectacle gratuit pour les festivaliers détenteurs d’un billet pour l’un des spectacles Nuits d’Afrique), visitez le www.festivalnuitsdafrique.com.

En nomination aux prix Gémeaux

Par ailleurs, Roberto López fait partie des nommés du 27e Gala des prix Gémeaux dans la catégorie Meilleure musique originale : documentaire. Cette nomination lui est attribuée pour la trame sonore qu’il a composée pour le documentaire Esperanza, P.Q. de Diego Briceño-Orduz. Cette œuvre se penche sur la vie des travailleurs saisonniers en provenance d’Amérique du Sud qui débarquent au Québec chaque été pour travailler sur des fermes agricoles. Les prix Gémeaux seront remis en septembre prochain.

Calendrier SPECTACLES
Festival International Nuits d’Afrique CD Compilation 2012

servicesmontreal.com depuis 2002 Depuis 2002  ServicesMontreal.com

8 mars :  Journée internationale des femmes dans le monde
Calendrier intergénérationnel : enfants, parents, aînés

À la Une sur les blogues
Toutes les chroniques LIVRES, CD, DVD
Tous les articles


RYTHMES AU FÉMININ

Nuits d’Afrique dévoile la série Rythmes au Féminin du mois de juillet. Une programmation spéciale qui viendra ouvrir et clôturer un mois placé sous le signe de l’évènement musical tant attendu : le Festival Nuits d’Afrique qui aura lieu du 10 au 22 juillet. Les productions Nuits d’Afrique vous convient donc à deux représentations spéciales les jeudis 5 et 26 juillet au Club Balattou, à découvrir deux artistes prometteuses ! Une programmation aux couleurs de ce Festival révélatrice et colorée !

Rythmes au Féminin Jeudi 5 juillet 2012 à 21h – Club Balattou, Montréal

K-Bust (Chili – Québec)
Rythmes au Féminin
Jeudi 5 juillet 2012 à 21h – Club Balattou, Montréal

K-Bust (Chili – Québec)

Jeudi 5 juillet 2012 à 21h – Club Balattou

K-Bust est une artiste internationale pop, R&B, et néo-soul, qui nous provient de la ville côtière du Chili nommé Valparaiso. Autodidacte, cette Auteure-Compositrice-Interprète de toute ses chansons, possède l’habilitée de s’exprimer et chanter couramment en Anglais, Espagnol et Français.

Dès son jeune âge, K-Bust a étudiée le piano classique au conservatoire, et développe ses talents d’Auteure-Compositrice-Interprète. Déménagée à Montréal, Canada en 2003 pour se dédier à la musique, elle se fait rapidement un nom sur la scène locale. Parmi ses succès, elle a fait la première partie du groupe Los Prisioneros (le groupe rock Chilien le plus connu), et a performé à plusieurs festivals musicaux à Montréal et Toronto. Après avoir collaboré avec plusieurs artistes locaux, la carrière de K- Bust a pris son envol en 2009, alors qu’elle a enregistré une chanson de Benoit Jutras (compositeur pour le Cirque du Soleil) pour le nouveau spectacle de Franco Dragone; (The House of Dancing Water) à Macao, Hong-Kong. Peu après, elle a uni ses forces avec le réputé producteur montréalais Sonny Black, l’homme derrière les succès internationaux d’artiste comme Corneille, Dubmatique, Sheryfa Luna, K’maro, Shy’m, et Kulcha Connection.

Sonny and K-Bust ont développé une extraordinaire chimie musicale, qui a résulté en 11 chansons qu’ils ont co-produites pour un premier album, “Urban Stories.” Dévoilant une combinaison de la sensibilité néo-soul d’Alicia Keys, du style urbain de Gwen Stefani, de l’attitude osée de Madonna et de sons Afro-Latins, l’album est une fidèle réflexion des différentes facettes de la personnalité de K-Bust. Avec “Urban Stories”, K-Bust s’apprête à envahir le marché mondial de la musique pop-Soul / R&B.

Ecoutez K-Bust au :
www.kbust.com
myspace.com/kaybmusic
twitter.com/kbustofficial

reverbnation.com/kbustofficial

Rythmes au Féminin,  Jeudi 26 juillet 2012 à 21h – Club Balattou

Henza Benty (Cameroun)
Rythmes au Féminin
Jeudi 26 juillet 2012 à 21h – Club Balattou, Montréal

Henza Benty (Cameroun)

Jeudi 26 juillet 2012 à 21h – Club Balattou

HENSA BENTY fait partie des célèbres femmes Camerounaise, qui par leur parcours et leur talents révèlent au monde la force des femmes africaines, tant ses nombreuses prestations et réalisations artistiques sont impressionnantes. Ce qui lui vaut une consécration bien méritée comme en témoignent ses multiples prix et distinctions honorifiques qu’elle a gagné en un temps record.

Sa carrière musicale est remarquable, elle remporte le prix de l’espoir de la chanson féminine en 1998 offert par la célèbre émission de variété musicale ‘’TUBE VISION’’ diffusée sur la télévision nationale camerounaise CRTV.

En octobre 2000, elle reçoit le prix de la meilleure voix  Féminine par le CAMEROUN AWARDS 5ème édition patronnée par le ministre d’état chargé du développement industriel et commercial son excellence M. BELLO BOUBA MAIGAR.

Une artiste aux multiples talents vu qu’elle mène avec brio deux carrières remarquables dans la musique et le stylisme.

On vous invite à venir découvrir son univers musical et sa riche personnalité le jeudi 26 au Balattou lors d’une soirée qui s’annonce exceptionnelle.

Un mois de juin sous le signe de la découverte musicale et de la chaleur du Festival !

RYTHMES AU FÉMININ

JUILLET 2012

les jeudis 5 & 26 juillet

dès 21h

Au Club Balattou

4372, boul. St-Laurent (coin Marie-Anne) – Montréal

514-845-5447

www.balattou.com

www.festivalnuitsdafrique.com

servicesmontreal.com depuis 2002 Depuis 2002  ServicesMontreal.com

Calendrier spectacles

Les femmes dans le monde : Être femme chez les Étrusques

À la Une sur les blogues
Toutes les chroniques LIVRES, CD, DVD
Tous les articles


CD Taafé Fanga

Musique africaine entièrement québécoise
Taafé Fanga signifie le pouvoir du pagne c’est-à-dire des femmes. Le groupe a été fondé par des Québécoises qui ont appris la danse africaine auprès de maîtres établis au Québec.

Les membres de Taafé Fanga
Au fil des années, la formation musicale s’est agrandie et compte maintenant huit personnes dont les trois femmes, Julie de Lorimier qui conçoit aussi entièrement les costumes, Karine Hamel et Estelle Lavoie ; les fameux jumeaux Benjamin et Olivier Landry; Diely Mori Tounkara ; Sadio Sissokho ; Antoine Geoffroy-Chaput.

Instruments africains : Tambours africains, balafon, kora, choeurs…
Ensemble sur scène, ils jouent de neuf instruments de musique et chantent et dansent en solo ou en choeurs. L’un et l’autre jouent à la fois d’un ou de plusieurs instruments (sauf Julie qui joue de la machine à coudre et du design en solo mais elle fait aussi partie des choeurs) : djembé, sangban, shaker, balafon, doundouns, kenkéni, krin, kora, sabar. Ça bouge !

CD TAMALA de Taafé Fanga

TAMALA
Le premier CD qu’ils nous ont concocté est une musique d’été, très rythmée, joyeuse, ensoleillée. Les 9 morceaux du CD intitulé TAMALA sont inspirés de rythmes africains variés, incluant malinké Dibon, peuls, forestiers de la Guinée… Tout particulièrement, la deuxième pièce, Saharash, met l’accent sur la créativité et la personnalité de chaque soliste et s’inspire en première partie des Balantas de la Casamance et ensuite des rythmes de tambours seroubas.

Les paroles des chansons
Les paroles, lorsque les morceaux sont chantés, parlent d’hommages aux griots, de comportements éprouvants à compenser ; l’ultime pièce s’intitule Sauvons la Terre et parle d’environnement, en français et en wolof.

Le pouvoir du pagne et le pouvoir du pantalon
Ne pas oublier l’avant-dernière pièce du CD, Kouroussi Fanga… ceux qui font danser les filles !

Produit par Nuits d’Afrique, le CD est en vente en ligne et en magasin ; on retrouve Taafé Fanga sur Facebook et au www.taafe-fanga.com.

servicesmontreal.com depuis 2002 Depuis 2002  ServicesMontreal.com

Les femmes dans le monde
Calendrier SPECTACLES

Apprendre à danser à l’africaine :
DVD du maître danseur africain Oumar N’Diaye Martinos


À la Une sur les blogues

Toutes les chroniques LIVRES, CD, DVD
Tous les articles


SPECTACLES : Sarah Chase .1001/train/flower/night à l’Agora de la danse

Pour ce spectacle, Sarah Chase est allée chercher une autre danseuse dont elles racontent qu’elles seraient toutes deux filles de géologues, qu’elles se seraient rencontrées dans une école de ballet de Vancouver où elles n’habitent plus ni l’une ni l’autre.

C’est un spectacle de 90 minutes où se mêlent les horoscopes chinois, les nombres, une poésie qui roule, une histoire de train entre le Labrador et Ottawa, le compositeur russe Nikolaï Rimski-Korsakov, les mille et une nuits, Sheherazade… et la magnifique chanson Don’t Explain de Nina Simone. Le tout est ramené  à l’expression par la danse, prétexte à bouger, à arpenter une plage dont la danseuse disposerait pour elle seule. Des mouvements de bras, du corps et des jambes, une femme yin et l’autre yang qui bougent de façon similaire mais pas toujours synchrone.

C’est un spectacle où il n’y a pas d’agitation inutile mais où les mouvements sont constants et les paroles le sont presque autant. De petites histoires, de grandes histoires, à rêver…

Sarah Chase, spectacle à l’Agora de la danse

Sarah Chase présente ce nouveau spectacle théâtral de danse intitulé 1001/train/flower/night  à l’Agora de la danse les 2, 3, 4 mai 2012 à 20 h et le 5 mai à 16 h.