Archives de Tag: sommeil

Couleur de cauchemar

Collection Dreamwalkers Jeunesse

Couleur de cauchemar Auteur Alain Lafond Collection DreamwalkerJeunesse Éditions Onirium

Couleur de cauchemar
Auteur : Alain Lafond
Collection Dreamwalkers Jeunesse
Éditions Onirium

Nouvelle intrusion dans le sommeil par les dreamwalkers et c’est le jeune Mathis qui est touché. Il n’en finit plus de faire des cauchemars. Lui qui a un frère jumeau qui est autiste, il vient de se faire changer d’école pour rejoindre celle de son frère qui ne le lâche plus à son grand découragement. Il se sent complètement envahi et surtout si fatigué. Il ne tient plus debout. Mais qu’est-ce qui peut bien lui causer ces troubles du sommeil ?

L’auteur Alain Lafond vient de faire paraître ce nouveau roman jeunesse avec quelques premiers personnages de l’immense trilogie Dreamwalkers, ces individus qui se glissent dans vos rêves à votre insu et qui peuvent faire de votre vie un cauchemar.

CITATIONS / EXTRAITS

C’est l’heure de la récré. Les élèves se bousculent pour sortir. Moi, je reste assis. J’arrive à peine à garder les yeux ouverts. Le cours est tellement ennuyant et je suis si fatigué.

— Je m’intéresse aussi aux patients un peu spéciaux. Des patients comme Mathis, qui ne réagissent pas comme prévu à la médication. J’effectue en ce moment des recherches sur un trouble du sommeil particulier, qui pourrait être celui dont souffre Mathis.

Je suis prêt à tout pour retrouver mes copains et échapper à mon frère. Même à essayer la méditation.

Couleur de cauchemar est publié aux Éditions Oririum.


Explorer ses rêves soi-même

 Explorer ses rêves soi-même, pourquoi pas?    par Alberte Dugas

Explorer ses rêves soi-même, pourquoi pas?
Auteure : Alberte Dugas
Béliveau éditeur

Nouvelle parution Béliveau éditeur, Explorer ses rêves soi-même, pourquoi pas?  – Du désir de les comprendre au plaisir de les intégrer dans son quotidien apporte une nouvelle façon non seulement de trouver une explication à nos rêves mais aussi d’apprendre à s’en souvenir pour mieux en contrôler les effets pour en fin de compte s’en servir  pour mieux profiter de la vie.

C’est à une approche approfondie des rêves que nous convie l’auteure Alberte Dugas qui a su vraiment bien expliquer et décoder à tel point que toute personne peut s’intéresser à cette formule innovante et «sachante» et en même temps facile à lire.

Un bon livre qui peut se lire entre les films en cette saison de festivals du cinéma ou bien au creux d’un fauteuil à la maison en attendant que cesse la pluie. Il contient plein de bonnes raisons pour ne plus écourter nos nuits de sommeil.

EXTRAITS

« Pour redonner au rêve la place qui lui revient, ce livre expose l’utilité de s’en servir dans une perspective d’empowerment, c’est-à-dire de renforcement de son propre pouvoir. » (p. 13, Introduction)

« Le terme hypnagogique, du grec upnos (sommeil) et du verbe ago (conduire, mener), représente les images qui mènent au sommeil. » (p. 48, Les images hypnagogiques)

« Prenant sa source ailleurs que dans les structures du cerveau sollicitées le jour, il défie les conventions établies par la pensée rationnelle » (p. 56, Pourquoi le langage du rêve est-il si particulier)

« Pour cette raison, plusieurs universités (Liège, Ottawa, etc.) ont mis en ligne des conseils aux étudiants pour les prévenir des effets pervers d’écourter leur nuit de sommeil pour étudier. » (p. 75, Contribuer à la consolidation de la mémoire et des apprentissages)

Voir la fiche du livre sur le site de Béliveau éditeur.