Archives de Tag: santé

La clef des champs

A Val David se trouve un jardin magnifique où l’on peut marcher sur flanc de montagne entre les fleurs et de plantes médecinales et où l’on peut, les mercredis, rencontrer la fondatrice Marie Provost, maître herboriste, qui donne une conférence et des consultations privées aux personnes venues lui rendre visite ou se procurer des produits bio santé.

Le jardin La clef des champs s’est mérité plusieurs prix dont le mérite agricole et celui développement durable CHFA Est.

Ouvert au public du 15 juillet au 20 août 2017.

http://www.clefdeschamps.net/

Publicités

21 jours de menus OSTÉOPOROSE

Livres informatifs avec menus et recettes pour une alimentation adaptée
OSTÉOPOROSE et SANS LACTOSE écrits par des nutritionnistes-diététistes

Le livre de recettes Savoir quoi manger, OSTÉOPOROSE, écrit par Alexandra Leduc, nutritionniste-diététiste, Dt.P., participe à faire de votre alimentation une alliée de votre santé.

Savoir quoi manger, OSTÉOPOROSE, 21 jours de menus, écrit par Alexandra Leduc, nutritionniste-diététiste, Dt.P., participe à faire de votre alimentation une alliée de votre santé.

Les éditions Modus Vivendi viennent de publier deux nouveaux livres dans la super série de recettes santé SAVOIR QUOI MANGER. Les deux livres sont sublimes comme tous les livres de cette série, et je vais commencer par vous parler du livre sur l’OSTÉOPOROSE.

Ça brille de conseils
Écrit par Alexandra Leduc (21 jours de menus MÉNOPAUSE, Cuisine camping, Cuisine 5 ingrédients), ce livre de recettes et de menus informe tout d’abord sur ce qu’est la maladie qui est en réalité « un processus lié le plus souvent au vieillissement » (p. 7) avec les causes et les facteurs de risque tout en signalant les facteurs modifiables par la volonté de toute personne qui cherche à s’éviter les complications liées à l’ostéoporose. Le livre comprend aussi un survol des signes pathologiques, du dépistage, de la prévention et du traitement ainsi que, et c’est le vif du sujet et le but du livre, les recommandations générales et alimentaires avec plusieurs pages sur les vitamines et minéraux avec de nombreux exemples concrets dans des tableaux indiquant les besoins de telle ou telle vitamine, les aliments qui en contiennent, les portions et la quantité qui s’y trouve.

Cuisine et recettes coups de coeur
Parmi mes pages préférées de ce livre, il y a les préparations maison d’assaisonnements de table et de viande pour réduire l’apport en sodium et qui représentent des trucs faciles pour remplacer la salière tout en donnant beaucoup de goût aux aliments. J’aime beaucoup aussi la liste des aliments à privilégier de même que la collation matin du jour 8 qui est constituée tout simplement de « 2 c. à soupe de graines de citrouille et 1 pomme ».(p. 58). On trouve aussi de belles recettes de repas faciles à préparer avec des ingrédients spécifiquement choisis pour éloigner l’ostéoporose : pour le matin, un granola maison aux graines de tournesol et de citrouille pour 14 portions ; pour le midi et le soir, des côtelettes de porc en croûte de pistaches, une salade géniale à emporter, les wraps au saumon, le pain de viande qui a vraiment l’air appétissant… Parmi les desserts équilibrés, l’été s’en vient : yogourt glacé à la mangue.

On peut se procurer les livres de la série 21 jours de menus aux éditions Modus Vivendi. MIEUX VAUT PRÉVENIR QUE GUÉRIR : le livre de recettes Savoir quoi manger, OSTÉOPOROSE écrit par Alexandra Leduc, nutritionniste-diététiste, Dt.P., participe à faire de votre alimentation une alliée de votre santé. Offrez-le à vos proches ! Mettez-le en pratique pour vous-même !

http://www.groupemodus.com/modus-vivendi


Manger santé

L’Expo Manger santé et vivre vert, c’est aujourd’hui, demain et dimanche au Palais des Congrès de Montréal. C’est une occasion sublime de se renseigner sur toutes sortes de sujets et de goûter des aliments santé – par exemple :

  • J’ai déniché parmi les plus de 250 exposants deux personnes d’affaires africaines, l’une présente des confitures dont j’ai dégusté celle aux bleuets qui contient énormément de petits bleuets pas déformés et tassés comme des sardines dans le pot – Dibou les confectionne elle-même et elle fait aussi la livraison (dibouscuisine.com) ; l’autre permettait aux visiteurs de découvrir des jus exotiques naturels, antioxidants et même aphrodisiaques (frunil.com)
  • Passez chez Yogourmet pour obtenir un sachet gratuit de kéfir et des conseils pour fabriquer vos propres yogourts ou acheter votre yaourtière à meilleur prix – vous devez savoir que de nombreux yogourts du commerce sont faits à partir de substances laitières modifiées qui peuvent être une longue liste de toutes sortes de procédés chimiques importés (agriculture canada en a établit une liste longue comme ça et n’importe lequel peut remplacer le lait dans le produit final – donc vous ne savez pas ce que vous absorbez et imposez à votre système, en plus des milliers de kilomètres de pollution et de tsunamis / élévation des océans / autres catastrophes naturelles que tous ces immenses cargos et le pétrole ou autres fossiles pollueurs des nappes d’eau souterraines finissent par produire). C’est archi simple de faire son propre yogourt : en bref (on trouve des recettes élaborées, précises et détaillées sur Internet), vous faites frémir un litre de lait jusqu’à ce qu’il atteigne 82 degrés, vous laissez tiédir à 42 degrés, vous incorporer un sachet ou un petit yogourt nature puis vous transvidez dans un plat préférablement en verre et vous le mettez au four avec la porte étanchement fermée et la lumière du four allumée, pour enfin cueillir votre yogourt environ 4 heures plus tard et le mettre au frigo pour faire cesser le processus. Le kéfir, c’est encore plus facile car au lieu du four vous le laissez sur le comptoir 24 heures.
  • Si vous achetez des produits, vous les obtenez à ce salon souvent moins cher que dans le commerce. Profitez-en pour faire provisions de poudre de cacao 100% ou de pastilles à choisir selon le pourcentage et le pays d’origine du chocolat, des canneberges nature ou à saveurs d’organge ou de cerise (un sachet coûte 2,50 alors que quatre coûtent 6$ !), des légumes déjà lavés et coupés en cubes, etc
  • Des produits introuvables comme le lucuma en poudre au stand du Pérou
  • Plusieurs conférences sur trois scènes différentes vous permettent entre autres de découvrir le fromage végétal, le tempeh, le chanvre et le chia, ou encore comment vaincre la douleur et l’inflammation chronique par l’alimentation (contrairement aux médicaments, les aliments sont normalement sans effets secondaires inconnus !)

Bon week-end de dégustations et de découvertes !

Expo manger santé et vivre vert  laisse entrer gratuitement les jeunes de 16 ans et moins


Les 9 étapes pour éloigner le docteur

Les 9 étapes pour éloigner le docteur . Favoriser la santé optimale du corps et de l'esprit pour une meilleure longévité

Les 9 étapes pour éloigner le docteur
Favoriser la santé optimale du corps et de l’esprit pour une meilleure longévité
Auteur :
Dr. Rashid A. Buttar
Éditeur :
Le Dauphin Blanc

Favoriser la santé optimale du corps et de l’esprit pour une meilleure longévité

De plus en plus, on entend des histoires d’horreur racontées par des gens qui ont finalement trouvé un médecin de famille et qui se sont mis à subir des dizaines d’examens pour lesquels il faut souvent avaler telle ou telle pilule, chacune se tassant sur ses 3-4 acolytes en cas d’effets secondaires et multipliant les effets secondaires par d’autres effets secondaires pour créer de nouvelles maladies pour lesquelles on n’a pas encore trouvé de médicament… Puis, le patient, qui doit maintenant passer des heures dans les salles d’attente à s’inquiéter, doit dorénavant se balader avec une pompe et une liste contenant une vingtaine de prescriptions ! Mais quel bonheur pour les pharmaciens, les multinationales pharmaceutiques et les médecins, dirait Molière… N’oubliez pas les intervenants de la construction d’hôpitaux, ajouterait la Commission Charbonneau…

Par ailleurs, si on ne se laisse pas influencer par toute la propagande pourrie dont se nourrissent les médias qui leur vendent de la publicité, on n’aura plus besoin d’être squelettique pour être belle, on n’aura plus besoin de réparer sur-le-champ le moindre malaise, on n’aura plus besoin de se sentir diminuée parce qu’on n’est pas comme ceci ou comme cela.  Les complexes éloignés, on ne se laissera plus intoxiquer par ceux qui se créent des montagnes d’argent sur notre dos et sur notre santé. La propagande intéressée écartée, on pourra se désintoxiquer et réfléchir par soi-même tout en observant qu’en choisissant certains comportements véritablement sains, on se sentira mieux dans sa peau et on sera en meilleure santé et ce, sans avoir pris des tonnes de médicaments qui ne font qu’empêcher le corps humain de se guérir lui-même.

Dans son livre, le Dr. Buttar, Directeur médical du Centre de Médecine avancée, explique comment y parvenir.

EXTRAITS / CITATIONS

VIEILLISSEMENT

« Presque tous les soi-disant enjeux liés au vieillissement se produisent parce que l’on ne vous a pas informé correctement quant à ce que vous avez besoin de faire au quotidien pour empêcher que de tels problèmes de santé se développent. » (p. 48)

CORRUPTION

« C’est alors qu’une toxine fait son entrée. Elle est constituée de radicaux libres, ou d’atomes ayant une charge nette positive. Puisqu’il leur manque un électron, ils cherchent désespérément à en soutirer un d’un autre atome. Lorsque des toxines (radicaux libres) entrent dans votre organisme, elles volent des électrons des atomes dont sont constituées les cellules de votre corps.[…] Alors que cet effet domino se poursuit, des atomes sains normaux se font voler un électron par un radical libre, devenant à leur tour des radicaux libres en quête d’un électron d’un autre atome dans l’entourage. » (p. 69)

AVC

« Même une soudaine crise cardiaque a mis des années à se préparer. » (p.74)

ESSAI – ERREUR : ILS NE TROUVENT PAS LE PROBLÈME

« … nombre de patients consultent médecin après médecin, en quête d’une solution qui échappe toujours aux experts, parce que leur regard est tourné dans la mauvaise direction. […] Ce que ces médecins ont choisi d’ignorer ou n’ont tout simplement pas compris, c’est que la maladie en elle-même n’est que le symptôme d’un problème sous-jacent encore plus important, problème qui résulte d’une forme quelconque de toxicité, de pollution intérieure. » (p. 77)

MME BUDWIG, presque Prix Nobel 7 fois

« Probablement que l’une des plus grandes raisons de consommer de l’huile de lin vient des travaux de la Dre Johanna Budwig, biochimiste d’origine allemande, sélectionnée pour un prix Nobel à sept reprises. » (p. 121)

Le livre regorge de solutions simples patiemment expliquées ainsi que d’exemples vécus… à commencer par l’histoire de son propre fils devenu autiste à la suite de vaccins. Mais il y a beaucoup plus. C’est un livre édifiant sur le vaste sujet de la santé, vaste habituellement pour les comptes de banque de médecins et de ceux qui se sont organisés de façon à recevoir de l’argent public sur le dos de tarifs obligés et payés au même niveau que l’on soit pauvre ou riche, plus l’argent privé, alors que vous et nous pourrions tous nous passer d’eux… même si vous et nous serons toujours obligées de payer taxes et tarifs toujours en augmentant, vous vous sauverez les surtaxes d’examens et médicaments inutiles voire néfastes. L’être humain vaut mieux que tous les charlatans qui en abusent… Voilà pourquoi il vaut mieux se renseigner et ne plus jamais croire les vendeurs qui ont répété leur prêche et s’amènent devant vous avec leurs beaux vêtements et l’air de savoir de quoi ils parlent car il faut savoir que les médecins sont surtout formés pour prescrire mais trop nombreux sont ceux comme les mauvais mécaniciens qui ne sont là que pour les revenus. On n’a qu’à regarder leur propre état de santé !

Les 9 étapes pour éloigner le docteur . Favoriser la santé optimale du corps et de l’esprit pour une meilleure longévité  du Dr. Rashid A. Buttar est publié aux éditions Le Dauphin Blanc


La Vérité sur les médicaments

Comment l’industrie pharmaceutique joue avec notre santé.

Un ouvrage dirigé par Mikkel Borsh-Jacobsen.

D’1 pharmacie par quartier à 1 pharmacie par coin de rues !

La vérité sur les médicaments : Comment l’industrie pharmaceutique joue avec notre santé. Un ouvrage dirigé par Mikkel Borch-Jacobsen

La vérité sur les médicaments : Comment l’industrie pharmaceutique joue avec notre santé
Sous la direction de Mikkel Borch-Jacobsen
ÉDITO

À Montréal, les pharmacies poussent comme des champignons (dans certains quartiers, ces commerces infiniment lucratifs délogent même les institutions financières !!!) ou s’agrandissent sans fin.

Au Québec, le gouvernement dépense une fortune en «santé». Et ce n’est pas sans raison que les pharmaciens veulent avoir la liberté de prescrire des médicaments à leur guise…

Mais ces médicaments aux effets secondaires multiples la plupart du temps sont-ils mieux que le mal qu’ils sont censés corriger ? Corrigent-ils vraiment ou sont-ils souvent complètement inefficaces ou pire, néfastes ? Causent-ils d’autres maladies ? Comme quand on va au garage et que…

Ô Canada, protégera nos foyers et nos droits
Habitués comme nous le sommes à avaler n’importe quoi, nous croyons que la santé vient ou revient en restant ancrés dans nos mauvaises habitudes de vie et en prenant des médicaments. Nous croyons aussi que nous avons des gouvernements responsables qui prennent soin de nous ; c’est même inscrit dans les paroles originales françaises de notre hymne national, Ô Canada : « protégera nos foyers et nos droits » (bis).

Répétons en choeur
Bis, répéter encore, c’est ce que font les gens qui ne sont pas en mesure de vérifier eux-mêmes : ils répètent ce que leur ont dit les vendeurs, les commerciaux, les représentants, les marchandiseurs. Mais ces démarcheurs ont-ils à coeur votre santé ou calculent-ils bien davantage leurs revenus et à la limite dans quelles proportions ? Comment se fait-il que du jour au lendemain tout le monde s’imagine faire de l’ostéoporose ou autre chose ? Les données sont-elles truquées ? Et comment se fait-il qu’ils ont, comme par hasard, le médicament pour ça ? Ce médicament a-t-il vraiment été testé suffisamment et assez longtemps ? S’ils vous rend malade, que fera la société pharmaceutique ? … Vous vendre d’autres médicaments de leurs inventaires ? Autre chose : vous trouvez que l’eau goute mauvais ? Continuez et lisez les extraits que j’ai tirés du livre.

Des médecins mal informés par les marchandiseurs de produits
Par habitude et par confiance, nous croyons également que les médecins savent ce qu’ils font (autrement que de recevoir une ristourne ?) quand ils nous prescrivent des pilules pour soigner nos maux, nos malaises et nos maladies, sérieuses ou bénignes, réelles ou imaginées parce que démarchées par le marketing des sociétés pharmaceutiques qui comme n’importe quelle compagnie ont pour but ultime de faire de l’argent et en refiler à leurs actionnaires.

Croire au Père Noël et au bon Docteur soignant sans relâche
Nous ne nous imaginons pas que notre médecin de famille (si nous en avons un quoique nous serions beaucoup mieux servis avec une nutritionniste par famille) irait nous prescrire d’avaler un médicament qui nous ferait plus de tort que de bien. MAIS nous nous leurrons infiniment ! Comment expliquer alors que pour une prescription xyz il faille parfois acheter 4-5 autres médicaments pour contrer les effets secondaires néfastes des uns et des autres ?

Un ouvrage de plus de 500 pages sur la question
La Vérité sur les médicaments. Comment l’industrie pharmaceutique joue avec notre santé. Un ouvrage dirigé par Mikkel Borsh-Jacobsen dont voici quelques extraits.

EXTRAITS / CITATIONS

« Mais cette médecine que nous avons connue n’existe plus. Comme on va le lire dans ce livre, les ‘preuves’ sur lesquelles on se fonde pour nous prescrire des médicaments sont couramment biaisées. Les risques sont cachés par les laboratoires. Les médecins reçoivent leur formation et leurs informations de l’industrie pharmaceutique. Les agences sanitaires approuvent de façon désinvolte des médicaments totalement inefficaces, tout en protégeant le ‘secret commercial’ des données négatives fournies par les firmes. À tous les niveaux, le profit des industries passe avant l’intérêt des patients. » (pp. 9-10)

« Theo Colborn venait d’être chargée par la Conservation Foundation, une ONG américaine, d’évaluer l’impact de la pollution chimique sur la faune des Grands Lacs du nord des États-Unis. » (p. 119, Du Prozac dans l’eau du robinet)

« Toute la pharmacie du monde se retrouvait dans un seul et grand bouillon chimique arrosant les berges des rivières et des lacs avant de se jeter dans la mer. » (p. 121, Du Prozac dans l’eau du robinet)

« Ou bien n’est-ce pas plutôt qu’on assiste à une vaste entreprise de marketing destinée à nous convaincre d’être plus malades que nous ne le sommes afin de nous vendre toujours plus de médicaments ? » (p. 205, Fabriquer des maladies)

« Au lieu de promouvoir une marque de médicament pour telle ou telle maladie existante, on promeut une marque de maladie pour tel ou tel médicament. » (p. 205, Fabriquer des maladies)

« À l’heure où j’écris cet article, environ 10% de toute la population adulte des États-Unis consomment des antidépresseurs ; ces dernières années, la prescription de médicaments pour les troubles bipolaires a augmenté de 2000% parmi les enfants. » (p. 267, Psychiatriser la détresse normale : la « DSM-Pharma Connection »)

« En 1994, une commission d’experts de l’OMS fixa la densité osseuse ‘normale’ d’une femme à la densité osseuse moyenne d’une femme âgée de 20 à 29 ans. Cette décision était parfaitement arbitraire, car le chiffre adopté ne correspond nullement à la densité osseuse moyenne mesurée sur toute une vie (les enfants et les personnes âgées ont des densités inférieures). Dans les faits […] (un tiers des femmes ménopausées se sont ainsi retrouvées ostéoporotiques du jours au lendemain). (p. 297, Manipuler les chiffres pour exagérer les risques)

« Cela laisse aux entreprises pharmaceutiques toute latitude » (p. 331)

« Le statut de médicaments soumis à ordonnance est une réglementation policière qui a été introduite en 1914 pour les stupéfiants. Il a été étendu en 1951 à tous les médicaments nouveaux dans la mesure où ceux-ci étaient susceptibles de présenter des risques importants. » (p. 412)

« Les gens ont toujours vécu avec la peur et la menace d’une maladie prématurée, de l’invalidité et de la mort, mais aujourd’hui, alors que la menace est statistiquement bien moindre, la peur est systématiquement exagérée et stimulée pour servir les intérêts du complexe médico-industriel. » (p. 461)

La Vérité sur les médicaments, Comment l’industrie pharmaceutique joue avec notre santé est un ouvrage dirigé par Mikkel Borsh-Jacobsen, paru au Québec aux nouvelles éditions ÉDITO.


Des hommes et des plantes

« L’auteur nous offre ici un livre extrêmement bien documenté qui allie le plaisir de la découverte, pour le dilettante, à celui de la consultation ou de la référence spécifique pour l’intervenant du milieu de la santé. »

Des hommes et des plantes Auteur :  Claude Gagnon Éditeur : Marcel Broquet

Des hommes et des plantes
Auteur : Claude Gagnon
Éditeur : Marcel Broquet

Tout est dit dans cette préface du Dr Nathalie de Grandpré.

Ce tout nouveau livre de Claude Gagnon publié chez Marcel Broquet, soutitré la petite histoire des médecines nutritionnelles c’est tout simplement, la santé par les plantes.

On y trouve plein d’information à savoir comment préserver sa santé ; quelles découvertes font en sorte que les gens se sont mis à manger des pommes grenades ou à boire du jus de grenade et pourquoi choisir l’un ou l’autre ; des techniques nutritionnelles concernant la conservation, la congélation, la restauration, la supplémentation des aliments ; on apprend laquelle est « la plante de l’immortalité », une plante « accessible à tous, dans toutes les cultures, sous presque tous les climats et à peu de frais » (p. 135).

Les textes sont faciles à lire, faciles à comprendre.

EXTRAITS

« D’un point de vue purement esthétique et gustatif, il n’est pas compréhensible que les nutritionnistes doivent encourager la consommation des fruits qui sont pourtant si bons au goût. Cette prescription  de s’obliger à manger cinq portions de fruits et légumes quotidiennement est en soi le signe incontestable d’une déviance de la fonction alimentaire moderne. Devoir s’obliger à manger des cerises, des raisins et des pêches est un parfait non-sens et signifie que notre goût est perverti. » (p. 160, La grande vertu des fruits)

« De son côté […] le pigment rouge aide à réparer le foie en empêchant les dépôts de triglycérides (les acides gras) et combat la formation de l’homocystéine (un acide soufré) souvent responsable de l’arthérosclérose. (p. 167, La bétaïne ou la betterave transformée en rose)

Des hommes et des plantes, c’est pour tous les êtres humains, hommes et femmes, qui se soucient de leur santé.


servicesmontreal.com depuis 2002Depuis 2002  ServicesMontreal.com
Livres sur la santé (prévention)
femmophobie.com
À la Une sur les blogues
Toutes les chroniques LIVRES, CD, DVD
Tous les articles


Expo Manger Santé et Vivre Vert 2013

Si vous voulez améliorer votre alimentation et votre santé, cette exposition est une petite merveille en son genre.

Apportez votre caddie cadilaque et quelques dollars pour faire vos provisions car vous y trouverez des produits introuvables ou à peu près, parfois à meilleurs prix s’ils sont commercialisés. Des produits santé, des jus, des super aliments nutritifs, vraiment, ce salon c’est l’équivalent de trois bonnes heures de découvertes et de dégustations plus des conférences.


SUPER ALIMENTS

SUPER ALIMENTS Auteure :  Tonia Reinhard, MSc, RD Éditeur : Broquet

SUPER ALIMENTS
Auteure :
Tonia Reinhard, MSc, RD
Éditeur : Broquet

Répertoire savant facile pour toutes et tous, livre grand format avec photos couleurs et descriptions incluant appellation en latin, le contenu d’une portion, origine et données domiciliaires, conseils pour tirer le meilleur parti des fruits, légumes (feuilles, fleurs, tiges, fruits, cosses, racines, bulbes, tubercules, légumes de mer), légumineuses, champignons, noix, huiles, herbes, épices, céréales, fruits de mer, viandes, produits laitiers, boissons, friandises, compléments alimentaires…

200 aliments répertoriés
Les meilleurs aliments santé sur la planète pour manger mieux, avoir l’air plus jeune, être plus en santé, vivre plus longtemps. En fin d’ouvrage, des tableaux de nutrition ! Aussi, un glossaire et bien sûr, un index.

EXTRAITS

«LA PREUVE SANTÉ
Une étude […] dans le traitement de la grippe. Les chercheurs ont conclu que, à cause de son efficacité, de son faible coût et de l’absence d’effets secondaires […] pourraient améliorer la fonction immunitaire.  On pense aussi qu’elle serait efficace dans la prévention de maladies chroniques à cause de son contenu élevé d’anthocianines, flavonoïdes et nutriments antioxydants. » (p. 131, Baies de sureau)

« Tirer le meilleur parti des algues bleu-vert
Les algues bleu-vert en poudre peuvent être combinées à des ingrédiens secs dans les recettes de boulangerie et pâtisserie.. et il en faut peu pour retirer des bénéfices nutritionnels. Vous pouvez hausser aussi la teneur en antioxydants de presque tous les aliments en n’ajoutant que 1 ml (¼ de c. à thé) de poudre d’algues bleu-vert par portion. » (p. 224, Algues bleu-vert)

Le livre des 200 SUPER ALIMENTS est publié chez Broquet.

Vraiment un super livre pour prendre soin de soi.


Quoi faire à la retraite ?

Publié chez Broquet, c’est à la fois un recueil d’idées et un manuel préparé par l’auteure Marie-Paule Dessaint, docteure en sciences de l’éducation, formatrice agréée, spécialiste des transitions de vie.

Auteure : Marie-Paule Dessaint

Quoi faire à la retraite?
Auteure : Marie-Paule Dessaint
Éditions Broquet

On y découvre huit grands secteurs d’activités parmi lesquels se retrouveront la très grande majorité des individus sur le point de partir à la retraite ou déjà retraités et à partir desquels on peut se choisir une, deux, trois occupations qui combleront le temps soudainement à disposition.

Les huit grands secteurs d’activités selon Marie-Paule Dessaint
Trouver le sens de sa vie
Créer
Apprendre
Vivre [santé]
Rire et s’amuser
Travailler
Aider et protéger
Sauver la planète

Et vous qui pensiez que vous n’aviez plus rien à espérer ou faire dans la vie !!!

Sortez vos lunettes et amusez-vous à lire cet ouvrage rempli d’idées et de statistiques qui vous démontreront que vous n’êtes pas seul(e)s dans votre catégorie. Remplissez les questionnaires. Redécouvrez votre personnalité et vos aspirations, celles d’avant les concessions au travail qui vous ont changé(e)… Êtes-vous un artiste créateur… un créatif culturel ? Qu’est-ce qui compte pour vous ?

EXTRAITS

« La quête de sens est donc une source inestimable de bien-être et de santé. » (p. 51, La vie qui a du sens)

« Comprendre qu’on peut être aimé et apprécié gratuitement pour ce qu’on est et non pas pour tout ce qu’on fait ou donne aux autres. » (p. 127, L’altruisme passe aussi par soi)

ENTREVUE VIDÉO
J’ai rencontré l’auteure en entrevue dans un lieu prestigieux de Montréal qui célébrait ce jour-là son 50e anniversaire, la Place Ville-Marie… ce qui explique quelques bruits de fond mais c’était trop chouette de tourner la vidéo dans cet immeuble à bureau de prestige où tant de Montréalais ont soit travaillé, soit magasiné…

Consulter la fiche du livre sur le site des éditions Broquet.


S’alimenter pas cher

Pour s’alimenter brillamment et survivre à la consommation irréfléchie ou aux revenus insuffisants, rien de mieux que la GERMINATION. Ça coûte presque rien, ça prend pas de place, c’est beaucoup plus nutritif que la plupart des aliments et ça prend même pas d’électricité.

Faire germer
La germination fait partie de l’alimentation vivante qui consiste à faire germer sur un bout de comptoir des graines de céréales, lentilles, fèves, etc.

Comment faire ?
En faisant pousser le germe simplement avec un peu d’eau et de savoir-faire facile, de la vie pousse à partir de la graine de sarrasin ou de lentille rouge entière. Et en plus, ce faisant elle acquiert de nouvelles vitamines. C’est presque magique et c’est rapide et très très santé.

Moyens à connaître
Pour tout savoir sur l’ALIMENTATION VIVANTE, il fallait être au pique-nique des indignés hier à Montréal ou alors consulter le site web : tinyurl.com/germination101.

Jacinthe Laforte en parle aussi dans une entrevue sur son livre CITÉ CARBONE, un roman montréalais passionnant sur  l’éventuel manque de pétrole, qui est maintenant disponible en numérique. Si vous n’avez pas beaucoup de sous pour acheter des livres, allez voir sur son site des Humbles Éditions à partir du commentaire en bas de page.

Faire germer, alimentation vivante

Quoi faire à Montréal en famille, avec enfants, calendrier intergénérationnel

servicesmontreal.com depuis 2002Depuis 2002  ServicesMontreal.com

Les femmes dans le monde
Livres sur l’histoire du monde et romans historiques monde

À la Une sur les blogues
Toutes les chroniques LIVRES, CD, DVD
Tous les articles