Archives de Tag: recherche

Bleu corbeau

Bleu corbeau  Auteure :  Adriana LISBOA  Titre original : Azul corvo Éditions Métailié, Paris

Bleu corbeau
Auteure : Adriana LISBOA
Titre original : Azul corvo
Éditions Métailié, Paris

Evangelina perd sa mère au début de l’adolescence et quitte les plages chaudes et humides du Brésil pour aller vivre avec son faux père brésilien, celui dont le nom figure sur ses papiers de naissance et qui habite une région froide et aride de montagnes aux États-Unis.  En fait, elle y est née mais n’y a vécu que deux ans, quelque part au sud de là.

Avant de partir en reconnaissance, elle met en branle les réseaux de contacts sablonneux qui le retrouvent en moins de deux.

Bleu corbeau est un roman réflexion d’Adriana Lisboa sur l’émigration, l’intégration au nouveau pays, le souvenir de la violence dans le pays d’origine, la recherche d’un père qui ne figure nulle part, les papiers et les gens sans-papiers, l’éloignement des familles.

CITATIONS / EXTRAITS

« Presque tout ce qui était important cessait de l’être si on le regardait courageusement, sérieusement. » (p. 16)

« Le réseau des informateurs resserrait l’étau. »  (p. 59)

« Ma mère avait été mariée avec lui, certes, mais quand ils avaient signé le contrat, elle était si stupidement jeune. Il fallait réfléchir, bien réfléchir. » (p. 59)

« Les gens de l’ensemble A vous considèrent comme un être un peu à part parce que vous appartenez aussi à l’ensemble B. Les gens de l’ensemble B vous regardent un peu de travers parce que vous appartenez aussi à l’ensemble A. » (p. 74)

« Mon père. L’idée sonnait encore comme quelque chose de presque fantaisiste. Une course au trésor. Un vase d’or au pied de l’arc-en-ciel. Et si j’arrivais au pied de l’arc-en-ciel pour découvrir que le vase d’or était en réalité rempli de pièces en mauvais chocolat, au goût de parafine ? » (p. 114)

Bleu corbeau est un roman réflexion d’Adriana Lisboa est publié en français aux Éditions Métailié, Paris.