Archives de Tag: Pointe-à-Callière

17 mai 2017

AUJOURD’HUI il y a 375 ans, Jeanne Mance et de Maisonneuve débarquaient à Montréal à l’angle du fleuve Saint-Laurent et de la petite rivière Saint-Pierre, là où Madame Francine Leliève a fondé il y a 25 ans Pointe-à-Callière, cité d’archéologie et d’histoire de Montréal.

La plus ancienne infrastructure souterraine
en Amérique du Nord,
premier égout collecteur en pierres des champs
qui a recouvert l’ancienne rivière Saint-Pierre
Pointe-à-Callière, cité d’archéologie et d’histoire de Montréal
Photo Jacqueline Mallette

Après 80 prix d’excellence, le musée compte maintenant sept sites dont la plus ancienne infrastructure souterraine en Amérique du Nord, le premier égout collecteur, un magnifique tunnel en pierres des champs qui a recouvert la rivière Saint-Pierre, et le pavillon de l’exposition qui y est associée. Pointe-à-Callière renferme aussi la cloche du fort de Ville-Marie que l’on a entendue lors de l’inauguration, fort qui a vu la première habitation française à Montréal, de même que le premier cimetière catholique de Montréal, la première place du marché à Montréal, le premier Parlement du Canada, premier marché couvert (le marché Sainte-Anne), la première douane de Montréal et la première station de pompage électrique de Montréal.

Félicitations Madame Francine Lelièvre, c’est une réalisation gigantesque en 25 ans !

Francine Lelièvre, fondatrice et directrice générale
Pointe-à-Callière, cité d’archéologie et d’histoire de Montréal
Vidéo Jacqueline Mallette

Pointe-à-Callière présente de nombreuses expositions permanentes et temporaires et sait animer ses sites de multiples façons actives et interactives pour vivre l’histoire de Montréal par le biais d’activités, d’énigmes, d’un marché annuel dans les rues entourant le musée qui se tiendra en fin de semaine, d’ateliers, d’archéologie, ainsi que les symphonies portuaires, les visites guidées des fouilles archéologiques du marché Sainte-Anne et du Parlement de la province du Canada, les dimanches-familles, l’Halloween, le vrai père Noël, pour ne nommer que celles-là, donc toujours plus d’innovation pour ses 10 millions de visiteurs depuis 25 ans.

La Maison de Callière,
partie de l’animation avec affichage,
par un petit bouton en bas à gauche de l’écran interactif,
du lieu exact où l’on se trouve par rapport au site complet de l’époque
Photo Jacqueline Mallette

Pointe-à-Callière, c’est LE LIEU DE FONDATION DE MONTRÉAL et c’est LE LIEU vraiment spécialisé en archéologie. Cherchez pas ailleurs, l’excellence, c’est ici.

Dans le nouveau pavillon,
on marche sur un plancher de verre juste au-dessus du
fort de Ville-Marie et de la maison de Callière
Photo Jacqueline Mallette

A souligner dans la programmation 2017 : le marché gratuit en fin de semaine, la gratuité pour toutes et tous au musée du 20 mai au 20 juin 2017, la gratuité pour celles et ceux qui ont 25 ans lors de leur visite (preuve d’âge requise), les expositions, le mois de l’archéologie, etc.

http://pacmusee.qc.ca/

Publicités

Des chevaux…

DSC01594DES CHEVAUX ET DES HOMMES, grande exposition à Pointe-à-Callière, présente la collection Émile Hermès, Paris.

DES CHEVAUX ET DES HOMMES, exposition à la Maison des Marins de Pointe-à-Callière, cité d'archéologie et d'histoire de Montréal Photo Jacqueline Mallette

DES CHEVAUX ET DES HOMMES, exposition Pointe-à-Callière
Photo Jacqueline Mallette

Des petits objets datant de quatre millénaires aux voitures d’époque où elles étaient tirées par les chevaux disposées de manière très scénique, les beaux objets de collection Hermès racontent celui qui a fondé la Maison Hermès et surtout le cheval en termes de tableaux de rois, d’outils du maréchal-ferrant, de selles en provenance de multiples pays y compris une originaire de France et gracieusement ornée pour l’usage des femmes avec habit de cavalière incluant la clip pour retenir la jupe – le contenu de cette vitrine a été donnée par une famille préférant faire parler les objets de la grand-mère que de les laisser se taire dans un grenier.

DES CHEVAUX ET DES HOMMES est une exposition pour les amoureux des chevaux et les amoureux du voyage avec ses belles pièces de voyages datant de la jeunesse du fondateur Émile Hermès. L’expo est présentée à la Maison des Marins de Pointe-à-Callière, cité d’archéologie et d’histoire de Montréal, du 20 mai au 16 octore 2016.

pacmusee.qc.ca


Agatha Christie

Photo (détail) d'Agatha Christie lors de son premier tour du monde en vue de négocier avec tous les pays leur participation à l'exposition universelle de Londres. Pointe-à-Callière présente une exposition inédite « Sur les traces d'Agatha Christie » du 8 décembre 2015 au 17 avril 2016

Photo (détail) d’Agatha Christie lors de son premier tour du monde en vue de négocier avec tous les pays leur participation à l’exposition universelle de Londres.
Pointe-à-Callière présente une exposition inédite « Sur les traces d’Agatha Christie » du 8 décembre 2015 au 17 avril 2016

Pointe-à-Callière présente sa nouvelle exposition « Sur les traces d’Agatha Christie » du 8 décembre 2015 au 17 avril 2016, une expo unique et inédite remplie d’images d’elles tout au long de sa pétillante vie et aussi de photos et films qu’elle a réalisés pendant les 30 années où elle a accompagné son marie archéologue en Mésopotamie.

Un grand bas-relief archéologique, une Remington antique, des wagons de train historiques ainsi que de somptueux bijoux sertis de lapis-lazuli ponctuent le parcours qui débute par un jardin de poisons et nous fait découvrir de la prolifique auteure son enfance, ses voyages, ses images, sa maison où elle a passé ses dernières années. Entre son fauteuil et son piano, ici et là des piles de livres parmi les 66 romans policiers, 6 romans publiés sous son nom de plume Mary Westmacott, 150 nouvelles, 18 pièces de théâtre et 2 livres de souvenirs.

L’exposition présente aussi sous vitrine la page de son scrapbook sur lesquelles se trouvent ses photos du Québec.

Son petit-fils – qui est présentement à Montréal en même temps que Henrietta McCall, commissaire invitée du British Museum, et Michel Cozic, collectionneur de l’Orient-Express – Mathew Prichard voue une admiration et un amour sans borne pour sa grand-mère qui lui a donné une enfance heureuse, elle qui croyait selon ses dires que cela est de prime importance pour toute personne.

Malgré toute sa gentillesse, Elisabeth Monast Moreau, commissaire de l’exposition, nous a raconté des anecdotes sur les problèmes d’acceptation auxquels a dû faire face Agatha Christie en raison du fait qu’elle était une femme dans un monde d’hommes. Au fond et dans les faits, le monde n’a pas tellement changé sur ce point…

Deux vidéos :
Mathew Prichard, petit-fils d’Agatha Christie et administrateur du fonds Christie Archive Trust

Francine Lelièvre, directrice générale, Pointe-à-Callière

L’exposition inédite « Sur les traces d’Agatha Christie » est présentée du 8 décembre 2015 au 17 avril 2016 à Pointe-à-Callière, cité d’archéologie et d’histoire de Montréal.


Expo Agatha Christie

Aujourd’hui 15 septembre 2015, Agatha Christie célébrerait ses 125 ans ! Alors empressez-vous de relire Le Crime de l’Orient-Express et La fête du Potiron car ces deux romans seront tout particulièrement présents à l’exposition que nous prépare le Musée Pointe-à-Callière qui ne manquera pas, avec toute sa connaissance et son expertise de l’archéologie, de souligner l’autre passion de l’écrivaine.

Toute une panoplie d’activités s’ajouteront à Montréal. Pour ne nommer que celles-là, une expo en six tableaux ainsi que des conférences et tables rondes au Salon du livre de Montréal 2015 du 18 au 23 novembre, une journée Complètement Agatha le 12 janvier 2016 pour célébrer le 40e anniversaire du décès de la reine du crime, une soirée spéciale au Musée en mars 2016 pour les détenteurs de carte de bibliothèques et un rabais de 15% aux membres de l’Union des écrivains, un concours pour gagner un voyage…

C’est la directrice Francine Lelièvre qui a pris l’initiative de cette exposition. Elle partage avec l’auteure la passion de l’archéologie dont elle a également fait la passion de toute sa vie professionnelle pour donner à Montréal un haut lieu de connaissances en la matière.

L’exposition Sur les traces d’Agatha Christie se tiendra à Pointe-à-Callière, cité d’archéologie et d’histoire de Montréal, du 8 décembre 2015 au 17 avril 2016. Cette exposition totalement inédite sur la vie et l’oeuvre d’une des plus grandes romancières du 20e siècle rassemblera des objets et souvenirs lui ayant appartenu mais aussi deux wagons de train d’époque et les meubles, machine à écrire, pages et dédicaces écrites de la main de l’auteure ainsi que des artéfacts archéologiques comme des vases, figurines, bijoux, plaques de bronze, tablettes cunéiformes, sceaux-cylindres et objets en ivoire puisque Agatha Christie a elle-même fait de nombreuses fouilles en Mésopotamie, allant jusqu’à faire briller des objets à l’aide de sa propre crème de beauté.

Exposition Sur les traces d'Agatha Christie, à Pointe-à-Callière, cité d'archéologie et d'histoire de Montréal, du 8 décembre 2015 au 17 avril 2016

Exposition Sur les traces d’Agatha Christie, à Pointe-à-Callière, cité d’archéologie et d’histoire de Montréal, du 8 décembre 2015 au 17 avril 2016

L’Oeuvre d’Agatha Christie
66 romans policiers, six romans, 150 nouvelles, 18 pièces de théâtre, deux livres de souvenirs. Elle est l’auteure la plus traduite au monde, loin devant Jules Verne : ses écrits ont été traduits en plus de 100 langues et publiées à 2 milliards d’exemplaires. Seule la bible a connu un tirage plus important. Agatha Christie a créé des personnages inoubliables tels les détectives Hercule Poirot et Miss Marple. Son oeuvre colossale a aussi inspiré de nombreuses productions cinématographiques et télévisuelles.

C’est un rendez-vous avec la reine du crime !

pacmusee.qc.ca


Archéologie du Québec

Archéologie du Québec - AIR - Territoire et peuplement est disponible en librairies, en ligne et à la boutique de Pointe-à-Callière.

Archéologie du Québec – AIR – Territoire et peuplement est disponible en librairies, en ligne et à la boutique de Pointe-à-Callière.

C’est le premier impeccable tour d’horizon Pointe-à-Callière sur le territoire et le peuplement du Québec, un volume à parcourir et à offrir pour sa qualité exceptionnelle.

Volume 1 d’une série de cinq écrit par des archéologues, Archéologie du Québec – AIR ramène la planète Terre à la portée de tous et de toutes, petits et grands qui s’intéressent à l’humain et à ce qui a influencé le développement du Québec depuis des millénaires.

Imprimé sur papier soyeux et de belle épaisseur, les documents, photos, graphiques, cartes, tableaux et textes bien documentés sont le résultat de recherches sur de nombreuses années, suivant la mission de Pointe-à-Callière, musée mais aussi cité archéologique de Montréal.

EXTRAITS / CITATIONS

« Si l’on savait déjà que la vallée du Saint-Laurent était pourvue en sites historiques des régimes français et anglais, ces pionniers font réaliser que le Québec tout entier est doté d’un riche patrimoine matériel enfoui, témoin d’une grande diversité culturelle. »(p. 31, Années 1860La saga du tombeau de Champlain commence !)

« Oui, les Paléoindiens sont bel et bien venus au Québec ! C’est dans la région du lac Mégantic – un territoire appelé depuis ‹ Méganticois › par les archéologues – que les chercheurs de l’Université de Montréal l’ont confirmé » (p. 48, Il y a environ 12 500 ans – Des Paléoindiens arrivent au Québec)

« En 1456, le pape reconnaît la pleine juridiction du Portugal non seulement sur la côte de Guinée, mais ‹ sur tout ce qui mène vers les Indes › » (p. 98, Chapitre six, 1500 – 1600, La Grande traversée, De la quête de l’Asie à la découverte de l’Amérique)

« On a ainsi découvert les vestiges de la petite chapelle de pèlerinage Notre-Dame-de-la-Victoire (1718), reconstruite (1768) avec un étage de plus qui servit de salle de classe à l’école modèle, puis fut loué au journal Le Monde (1884-1898) » (p. 198, Des déracinements déchirants, par Louise Pothier, archéologue)

Archéologie du Québec – AIR – Territoire et peuplement est disponible pour achat en librairie, en ligne et à la boutique de Pointe-à-Callière.


PAC : Grecs, archéologie, NEIGE

Une visite à Pointe-à-Callière et c’est le tour humain qui vous remplit les yeux.

Reproduction en or d’un masque appelé « masque mortuaire d’Agamemnon », Mycènes, XVIe siècle avant notre ère. © Ministère de la Culture et des Sports de la Grèce

Les Grecs – D’Agamemnon à Alexandre le Grand
À commencer par l’extraordinaire exposition sur les Grecs de l’Antiquité avec de très nombreux objets en or et en marbre, toute l’historique des différentes époques sous formes de cartes et de vidéos accrocheuses. Mon coup de coeur : les parures de coiffe d’une finesse inouïe mais aussi les masques de guerriers ! L’exposition exceptionnelle de plus de 500 artefacts provenant de 22 musées grecs est présentée dans la Maison des Marins jusqu’au 26 avril 2015 et fera par la suite une tournée nord-américaine dans quatre grands musées.

NEIGE
Une toute nouvelle exposition inédite qui met en vedette la neige, ses contraintes, ses plaisirs d’hiver. 250 artéfacts présentés jusqu’au 3 janvier 2016.

Relâche scolaire
Les Symphonies portuaires : la Grèce en tête d’affiche
Semaine de relâche : Les Grecs

J’ai eu le plaisir de rencontrer Madame Francine Lelièvre en vidéo-entrevues et même Bonhomme-Carnaval qui était à Montréal pour l’occasion de NEIGE :
http://youtu.be/oLGGW8qLX2M

http://youtu.be/RfmaSlUxvKQ

Pointe-à-Callière, Cité d’archéologie et d’histoire de Montréal


Marco Polo

Le fabuleux voyage

à Pointe-à-Callière dans le Vieux-Montréal

Du 6 mai au 26 octobre 2014

Une exposition dense, historique, multiculturelle
Un grand périple sur 3 continents connus de l’époque, il y a 700 ans… une aventure inimaginable pour l’époque qui a permis à Marco Polo de découvrir des gens, des inventions, des épices, des contrées indescriptibles… Un livre qui fut possiblement le premier best-seller de tous les temps. C’est tout cela plus des films, la visite intérieur-extérieur d’une yourte, des objets précieux, semi-précieux autant que des bruts de même que peaux d’animaux à toucher et cotons à admirer.  Et pour finir une boutique à visiter où l’on trouve vraiment de très beaux livres, des souvenirs canadiana de super qualité de même que des bandes dessinées découverte du monde ou autres livres éducatifs pour enfants en lien avec les expositions, des foulards pur coton, un super coffret d’épices…

Pour nous parler de l’histoire de Marco Polo et de son voyage ainsi que de l’exposition, voici une entrevue vidéo avec Francine Lelievre, directrice générale du Musée.


Doublement les Beatles

Ça y est ! Le retour à la vraie vie et au bonheur de l’année 1964 avec l’arrivée des Beatles est commencé ! Hier, le groupe REPLAY THE BEATLES a donné son spectacle d’inauguration de la zone piétonnière aux abords de Pointe-à-Callière et c’était, malgré la pluie, du bonheur à l’état pur.

REPLAY THE BEATLES à Pointe-à-Callière Credit photo Jacqueline Mallette

REPLAY THE BEATLES… en coulisse à Pointe-à-Callière
Credit photo Jacqueline Mallette

Ces quatre musiciens qui refont exactement les chansons des Beatles telles que les Fab Four de Liverpool les ont créées sont impeccablement top !

Spectacle extérieur gratuit
Pour ceux et celles qui n’y étaient pas, c’est un peu comme d’avoir raté le spectacle sur le toit dont on peut voir un extrait à l’exposition Les Beatles à Montréal qui a cours actuellement et jusqu’au 30 mars 2014 dans la Maison des marins.

REPLAY THE BEATLES sur la traverse clin d'oeil à Abbey Road de Montréal Credit photo Jacqueline Mallette

REPLAY THE BEATLES
Sur la traverse de Montréal
Clin d’oeil à Abbey Road
Credit photo Jacqueline Mallette

Les voir, les écouter, le temps d’apprécier l’exactitude des mimiques et du son, quelques photos… et rendez-vous le dimanche 8 septembre à 14 h à la place Royale, date à laquelle les Beatles ont donné leur fameux spectacle au Forum de Montréal, il y a 49 ans.

Entretemps, l’espace piéton de la place d’Youville avec son piano à disposition et ses confortables chaises Adirondack encouragera le va-et-vient à pied avec animations tout spécialement les jeudis midis jusqu’au 29 septembre permettant à tous et à toutes d’emprunter tranquillement ou de se faire photographier sur la traverse clin d’oeil à la mythique Abbey Road.

servicesmontreal.com depuis 2002Depuis 2002  ServicesMontreal.com
Calendrier SPECTACLES
Calendrier EXPOSITIONS
À la Une sur les blogues
Toutes les chroniques LIVRES, CD, DVD
Tous les articles


Vidéo, Les Beatles à Montréal

12 photos de l’exposition LES BEATLES À MONTRÉAL, assemblées en vidéo, au son de la chanson THIS BOY que tout visiteur peut chanter en karaoké à titre de 5e Beatle, l’espace d’une chanson au musée Pointe-à-Callière, à Montréal.

Photos, prise de son et montage de la vidéo : Jacqueline Mallette

Calendrier EXPOSITIONS


Vidéo Pauline Marois : Inauguration de la Maison-des-Marins


Sur la vidéo : Francine Lelièvre, Directrice générale de Pointe-à-Callière et
Pauline Marois, Première Ministre du Québec.
Vidéo Jacqueline Mallette
C’est en présence de la première Première Ministre Pauline Marois (celle-là même qui a survécu à un attentat criminel le soir de son élection en 2012) que la toute nouvelle Maison-des-Marins, 5e pavillon muséal de Pointe-à-Callière, a été officiellement inauguré en date du 6 mars 2013.
Situé sur l’emplacement même où ont posé le pied le sieur de Maisonneuve et Jeanne-Mance en 1642, Pointe-à-Callière réalise un premier pas vers la Cité d’archéologie et d’histoire de Montréal avec l’inauguration de son cinquième pavillon, la Maison-des-Marins, un tout nouvel équipement culturel à Montréal dans lequel de nombreuses salles multifonctionnelles parmi les mieux équipées à Montréal permettront la présentation de grandes expositions et d’activités culturelles de premier plan.
L'œuvre d'art signée Nicolas Baier, que les visiteurs peuvent admirer dès leur arrivée dans le hall d’entrée de la Maison-des-Marins, s'intitule  Vanités 3. Les miroirs du temps.

L’œuvre d’art signée Nicolas Baier dans le hall d’entrée de la Maison-des-Marins : Vanités 3. Les miroirs du temps. (détail)
Photo Jacqueline Mallette

Une oeuvre d’art, des miroirs à consonance / harmonie historique
L’œuvre d’art signée Nicolas Baier, que les visiteurs peuvent admirer dès leur arrivée dans le hall d’entrée de la Maison-des-Marins, s’intitule Vanités 3. Les miroirs du temps. Visible à l’intérieur et de l’extérieur, elle a été conçue spécialement pour le cinquième pavillon de Pointe-à-Callière qui abrite aussi l’Atelier Archéo-aventure, un lieu de fouilles simulées pour les jeunes; la Boutique du Musée; les locaux de la Fondation Pointe-à-Callière; des espaces administratifs, et des salles pour tous genres d’événements publics et privés.

Un peu d’histoire et de l’origine du nom
Le nouveau pavillon qui était un abri pour les marins à l’époque où le port de Montréal correspondait au vieux-port historique actuel se dresse au cœur du Vieux-Montréal, à l’angle de la place d’Youville et de la place Royale. En 1875 et pour une soixantaine d’années, c’est le Montreal Sailors’ Institute qui aura pignon sur rue à cet endroit pour desservir les marins de la marine marchande qui font escale à Montréal. En 1940, les activités portuaires étant en croissance, les marins sont de plus en plus nombreux à utiliser les lieux, qui deviennent trop exigus.
L’ancien édifice est démoli en 1953 et le nouvel est érigé sur une période de deux ans. Non seulement une plaque commémorative datée de 1953 orne le bâtiment et a été préservée pendant la réhabilitation de la Maison-des-Marins mais les travaux de rénovation ont permis de retrouver une capsule de temps qui contenait un journal anglophone, des pièces de monnaie et autres objets.
À partir de 1954, des centaines de milliers de marins ont fait usage de ce bâtiment qui leur offrait des salles de séjour et de jeux, une chapelle, une salle de concert, une consigne pour bagages, un bureau de poste, un bureau de change, un salon de barbier et un bureau de médecin, sans oublier une cafétéria et des chambres.
En 1968, le Montreal Sailors’ Institute et le Catholic Sailors Club fusionnent pour fonder le Mariners House.

EXPOSITIONS
On a déjà apprécié dans la Maison-des-Marins une grande exposition inaugurale inédite sur les Étrusques. Une nouvelle est en préparation sur les Beatles au moment de leur visite à Montréal dans les années 1960.

servicesmontreal.com depuis 2002Depuis 2002 : ServicesMontreal.com
Calendrier EXPOSITIONS
Livres pour la famille, parents
Guides de voyages
femmophobie.com
Quoi faire à Montréal
À la Une sur les blogues
Toutes les chroniques LIVRES, CD, DVD
Tous les articles