Archives de Tag: parcours

Partie pour la gloire

Quelle belle victoire que de réussir à affronter ses peurs pour vivre ses rêves !

Partie pour la gloire Auteure : Christine Dubois Béliveau éditeur

Partie pour la gloire
Auteure : Christine Dubois
Béliveau éditeur

C’est avec avec le pied écrasant le mot peur que l’auteure et conférencière Christine Dubois confronte dès la couverture du livre à nous demander pour soi si nous aussi, nous parvenons à oser pour écraser nos peurs et vivre nos rêves.

Dans ce deuxième livre qui fait suite au bestseller La dépression : le plus beau cadeau de ma vie, Christine Dubois détaille son parcours depuis ses jeux d’enfance jusqu’à tout récemment et partage un moyen de motivation avec ses espoirs pour les six prochains mois. Maintenant que c’est affirmé sur tous les toits et dans les bibliothèques du Québec, la voilà Partie pour la gloire !

EXTRAITS

« Je n’étais pas douée à l’école, j’avais échoué ma comptabilité. Je n’aimais pas mon corps, je n’étais pas une personne manuelle, bref toutes les raisons étaient bonnes pour ne pas être fière de moi. Toutefois, grâce à la dépression, j’ai dû me surpasser et laisser justement mes forces prendre la place.  » (p. 24, Croire en moi)

« J’oubliais ma timidité, j’oubliais mes peurs, je devenais une personne confiante et j’aimais être cette personne. Toutefois, dès que j’entendais quelqu’un s’approcher des marches du sou-sol ou même les descendre, je sortais de cette zone de doux plaisirs pour revenir à la petite fille timide qui avait peur d’avoir peur. Je redevenais celle que les gens connaissaient, refoulant en moi cette femme d’affaires où la confiance et l’estime de soi étaient bien présentes.  » (p. 20, Faire comme si…)

« Parfois, ce qui nous arrive est extrêmement difficile, toutefois, il se cache toujours de belles et grandes découvertes sur soi et sur la vie.  »  (p. 69, Rien n’arrive pour rien)

« J’ai osé :
• Démarrer un projet pour les mères à la maison alors que je n’avais jamais rien entrepris par moi-même auparavant. Ce fut le bouton déclencheur de plein d’autres projets par la suite . »  (août 1997, Oser…)

Partie pour la gloire et La dépression : le plus beau cadeau de ma vie sont publiés chez Béliveau éditeur.

servicesmontreal.com depuis 2002Depuis 2002  ServicesMontreal.com
À la Une sur les blogues
Toutes les chroniques LIVRES, CD, DVD
Tous les articles
femmophobie.com
Biographies, vie des gens
Citations – femmes – Québec


Naissance d’un vieux prêtre

Un livre pour mieux comprendre les Franco-Français et par extension les pays à tradition catholique. On y trouve des pensées et confessions (si on peut dire…) d’un prêtre, à savoir son cheminement et, par exemple, comment dès la vie de  séminariste ils apprennent à s’éloigner et même à se couper de leur famille, des histoires cocasses, beaucoup d’art, de curiosité intellectuelle, y compris des souvenirs d’enfance et de prêtrise :

 Naissance d’un vieux prêtre	  - 	 Maurice GRUAU

Naissance d’un vieux prêtre
Auteur : Maurice GRUAU
Éditions Métailié,
Collection Traversées

L’éducation de l’époque et une histoire drôle sur l’origine des bébés
« On me répondit qu’elle était à l’étage quand on a apporté le bébé… » (pp. 18-19) ;

Des réflexions
« L’importance des expériences et des amitiés tient aux liens qui les oppose et les unit tout à la fois. » (p. 24) ;

Des analogies
« Tous les jours, il fallait ramasser, serrer comme nous disions, les oeufs dans des nids carrés pratiqués dans le mur et abrités par une vigne vierge aussi fine qu’envahissante. » (p. 26) ;

Des discussions sur le péché
« Également comment comprendre que c’était “un péché” ? À qui avions-nous fait du mal ? » (p. 40) ;

…et sur les sacrifices
« Les sacrifices par contre semblaient plus difficiles à identifier : quand ai-je vraiment fait un sacrifice ? […] Ce que je retenais c’est que plus c’est difficile, plus ça fait mal, et plus cela fait plaisir à Dieu. » (p. 41) ;

Des observations sur l’art sous toutes ses formes, peinture, architecture, sculpture…
« En Bourgogne, on accède à la plupart des églises en descendant au moins quelques marches alors qu’en Mayenne il faut souvent en monter plusieurs. » (p. 150) ;

Les habitants, les nobles, les curés, la vie de séminariste et de prêtre
« J’enseignais la psycholinguistique. Apprendre à écouter les autres, à respecter leur discours, à tenter de l’entendre vraiment et à en saisir les connotations représente un exercice subtil. » (p. 190)

Des événements sociaux et historiques
« Ce document fut publié par le quotidien Ouest France du 27 mai 1968 en page 6. » (p. 197)

Des constatations et des prédictions
« Le sort des églises est un peu lié à celui des cimetières ruraux actuellement moins fréquentés du fait de l’exode rural et moins utilisés à cause de la crémation. » (p. 89)

C’est tout le parcours social observé à travers le regard d’un religieux ayant reçu l’enseignement réservé aux prêtres catholiques du 20e siècle en France, y compris l’avènement d’hommes d’église qui travaillaient à l’extérieur ainsi que la déchristianisation, que l’on retrouve dans cette nouvelle parution de la collection Traversées. Un livre qui rappellera des souvenirs aux aînés et qui aideront les plus jeunes à les comprendre et peut-être à initier un dialogue de partage humain.

On peut parcourir quelques pages du livre et en savoir plus en consultant la fiche du livre sur le site des éditions Métailié, Paris.