Archives de Tag: Muriel Robin

Jacqueline Sauvage

Samedi, le 6 octobre 2018, il y aura une grande manifestation à Paris contre les violences faites aux femmes à la suite de la sortie d’un film dans lequel Muriel Robin personnifie Jacqueline Sauvage, une femme qui a subi les coups de pied et les coups de poing de son mari pendant 47 ans et qui un jour l’a tué parce qu’il fallait que ça s’arrête. Le film sera télédiffusé en France, on espère que TV5 permettra au Monde de le voir aussi.

Car le sujet est mondial, les violences faites aux femmes sont partout et de tous ordres : violences physiques, psychologiques, économiques… Dans le milieu du travail, un homme s’imagine encore trop souvent qu’une femme doit coucher avec lui si elle veut un emploi ou une accréditation journalistique.

Car le sujet est ignoré par les autorités qui ne reconnaissent pas que le même homme peut être super sympa avec ses potes, avec les voisins, avec la famille mais être tout autre avec sa femme ou avec les femmes.

Car les femmes sont infiniment isolées dans leur honte de n’avoir pas eu le boulot qu’elle méritait beaucoup plus que souvent l’ignare parachuté incompétent de deuxième ou de dernier choix qui a eu le poste ou que le petit nouveau lèche-bottes qui a reçu l’accréditation juste pour lui montrer à cette femme que la prochaine fois elle n’aura qu’à honorer cet attribut qu’il vénère tant.

Car les gouvernements sont toujours beaucoup plus préoccupés à offrir aux riches et aux puissants, tout en affichant par le fait même leur lâcheté vis-à-vis des personnes qui auraient besoin réellement des budgets dont ils disposent grassement aux amis qui sont en mesure de leur remplir les coffres pour la prochaine campagne électorale.

Bravo à Muriel Robin pour sa prise de position dans cette affaire.

Signez la pétition : change.org/sauvonsles

https://www.change.org/p/sauvons-celles-qui-sont-encore-vivantes
Vous pouvez signer anonymement si vous avez peur des représailles !

Publicités

DVD Le paradis des bêtes

Prix du public au Festival Premiers Plans d’Angers

DVD Le paradis des bêtes Le paradis des bêtes raconte un homme qui traite bien les animaux mais mal les femmes. C’est un film dur comme la vie d’une femme, épouse et mère qui du jour au lendemain se retrouve victime de violences conjugales extrêmes de la part d’un mari qui avait été correct jusque là. Un film où se côtoient nombre de violences faites aux femmes, psychologiques et physiques.

Réalisé par Estelle Larrivaz, Le paradis des bêtes est vraiment très convaincant; on y est témoin du cauchemar aussi soudain qu’atroce d’une femme dont le mari justifie ses écarts amoureux en devenant insultant sans raison, de même que manipulateur et violent, justifie ensuite aux enfants l’absence de leur mère en leur racontant qu’elle sait où les trouver alors qu’il les mène en Suisse pour fuir et contrôler. Et s’il s’en tenait à eux… mais non, lui en intermédiaire auprès des enfants, les autres intermédiaires tous sont opportunistes et nombrilistes, ne tenant aucun compte ni des lois ni de rien. Même qu’il s’en sert des lois et des frontières ! Tout le monde berne ou se laisse berner ou collabore, bêtement…

Mais elle ne lâchera pas. Elle fera face. Et on verra bien comment tout cela va se terminer…

C’est un film hyperréaliste sur l’hypercontrôle et l’hyperviolence conjugaux et sur les manoeuvres de visage à double ou triple face qu’il engendre.

C’est aussi un film qui démontre que pour l’argent ou la baise, en ne défendant pas la victime, on approuve et soutient l’abuseur qui se ment à lui-même.

SYNOPSIS

Un monde d’illusions pour reconquérir l’amour de ses enfants.
Dominique (Stefano Casseti), un père impressionnant et possessif, dirige avec sa sœur un grand magasin animalier : Le Paradis des bêtes. Violent, alors qu’il a dépassé un point de non-retour dans sa relation avec sa femme Cathy (Géraldine Pailhas), il s’enfuit avec leurs enfants Clarisse et Ferdinand. Réfugié avec eux de l’autre côté de la frontière, dans un grand hôtel d’une station de sport d’hiver huppé, il tente d’y construire un monde d’illusions, afin de reconquérir sa fille et son fils… qui l’aiment pourtant sans condition.

Avec Géraldine Pailhas (La neige et le feu), Stefano Cassetti (Roberto Succo), Muriel Robin (Le bal des actrices, On ne choisit pas sa famille), Leon Brachet et Valentine Klingberg.

Langue : Français – Durée : 98 minutes – Son : 5,1 Dolby Digital

www.axiafilms.com