Archives de Tag: moi

ALYAH

Ce film pose un problème, y trouve une solution qui suscite réflexion et discussion.

« Les juifs quand ils sont nombreux, ils peuvent être chiants ; regarde nos familles. »
C’est l’histoire d’un individu qui se trouve 1) à avoir un frère qui lui bousille la vie et 2) à être juif. Pour se débarrasser de son frère, l’individu étant juif dispose de sa patrie religieuse où immigrer. Lui qui n’a jamais été trop religieux, lui dont les amis libres penseurs et horrifiés par le sort qu’Israël réserve aux Palestiniens se demandent et lui demandent ce qui peut bien lui passer soudainement par la tête.

ALYAH, Elie Wajeman, France, 2012, Première nord-américaine

ALYAH, Elie Wajeman, France, 2012,
Première nord-américaine
Festival CINÉMANIA

Aller vivre sur une île déserte
Au fond, c’est bien utile de disposer d’une autre planète quelque part pour fuir les problèmes qui nous pourrissent la vie et dont on n’est pas responsable, par exemple celui d’un frère barbu menteur et fort dans ses faiblesses, paresseux et drogué, voleur et dépendant des bandits à qui il doit constamment du fric, un frère qui toque toujours à votre porte et qui, si vous ne lui donnez pas volontairement l’argent dont il a immédiatement besoin, n’hésite pas à vous le prendre par la force dès que vous avez le dos tourné.

De quoi entrer en religion ?
Est-ce que les pas-trop-catholiques du Québec ou de Montréal pourraient ainsi aller construire des maisons et ouvrir des crêperies au Vatican où ils pourraient par la même occasion vivre sous le chaud soleil d’Italie ? Est-ce que de facto Montréal n’est pas devenue une de ces îles qui n’était ni lointaine ni déserte ?

Une superbe étude psychologique
À la suite de cette étude psychologique, il s’annonce un café aux échanges de vues et discussions pas très catholiques ni cachères ni approuvables par tout meneur fortement intéressé s’intégrant pour les besoins de sa petite cause perso à un groupe ou à une communauté pouvant du jour au lendemain, dès que les nombres le permettent, passer à sa propre manière intégriste ou malsaine pour le reste du monde.

Je suis quoi, moi ? Allez-y pour parler de liberté et de respect
Respect de celui qui n’en peut plus d’être abusé quelle que soit la manière, respect des femmes battues ou exclues ou cassées autrement, respect de celle qui est amoureuse de celui qui s’en va…

Bon cinéma ! …et que tous les dieux vous gardent !

Réalisé par Elie Wajeman et interprété principalement par Pio Marmaï, Cédric Kahn, Adèle Haenel, Guillaume Gouix et Sarah Le Picard, ALYAH est présenté au Festival de films francophones CINÉMANIA 2012.


DVD Toi, moi, les autres

J’ai regardé ce DVD en commençant par les chorégraphies, ensuite le making-of et enfin le film.

Sur le DVD, les chorégraphies !
Les danseurs et danseuses qui discutent et s’exécutent, qui se font filmer et font face aux policiers ou coincés sur un sofa face à un homo déterminé… même avec des séquences au ralenti et des indications sur le focus de certains mouvements. Et pendant qu’on choisit l’une des 4 passionnantes séquences du menu chorégraphie, la chanson Pour un flirt avec toi, en version incroyable avec les réponses de la fille (Leïla Bekhti) genre « Attends, mais tu m’as bien regardée là ? » alors qu’elle se trouve dans une salle d’attente d’hôpital.

Le making-of
« C’est quoi ta cause ? Les sans-papiers »
« C’est de la couleur, c’est… c’est de la beauté »
« J’étais tétanisée au fait ! »
« Je me suis super amusée à le faire »
« Et c’était super émouvant ce jour-là »
« J’vous jure que ça arrache la grand-mère… »

Le film : Toi, moi, les autres
La comédie Toi, moi, les autres, un film d’Audrey Estrougo (Regarde-moi), une comédie musicale sur des airs connus…  Quand on a que l’amour, Et si tu n’existais pas et bien d’autres.

On sait pas si on est à Paris, en Inde ou dans les années 1980 au milieu d’une ruelle à Chicago….

Non, on sait qu’on est maintenant quand on est témoin du gay qui s’attaque incessamment aux femmes dans un salon de coiffure, les traite de bande de bitchs et ce n’est que le début de ses interminables insultes. Mais retournons dans la rue de ce quartier d’immigrés parisien où les jeunes dansent au son de bruits de bouche, faute d’instruments de musique et où un policier : « Et tes papiers, là… » Alors rentrons à la maison de la grande soeur qui a eu le malheur de parler à ses proches de celui qui a heurté son petit frère et les a emmenés à l’hôpital : « Un beau jour, c’est l’amour et le coeur bat plus vite […] et l’on est tout heureux d’être amoureux ». Et alors qu’on se laisse emballer par la chaleur de l’amour vrai, sitôt quelqu’un s’occupe de nous remettre les pieds sur terre et en un quart de seconde revoilà la tristesse et la dureté de la vie. Mais ce n’est que le début ! Car le voilà qui s’amène, cet amoureux d’un autre quartier, et qui entre dans un certain salon afro : « darling, s’il a pas d’argent, c’est pas un prince ! »

Toi, moi, les autres en DVD le 21 août 2012, avec Leïla Bekhti, Benjamin Siksou et Cécile Cassel

Toi, moi, les autres en DVD le 21 août 2012
avec Leïla Bekhti, Benjamin Siksou
et Cécile Cassel

Un immense, grand, grand film
Ça bouge dans cette comédie musicale où les chorégraphies sont partout avec des gens originaires de partout. Beaucoup de chaleur humaine et des rebondissements constants dans cette comédie romantique dansante dans les ruelles et sur les ponts, malgré la famille et les proches du jeune «prince» qui typiquement s’opposent, refusent d’admettre cette femme  venue de nulle part, inacceptable qu’ils n’ont pas choisie… Et cette Africaine, Tina la Sénégalaise, qui en a marre de se cacher, de se sauver, qui risque à tout moment de se faire expulser…

L’Amour :
« Tu crois vraiment que je vais monter chez toi, là ? »

« J’étais à des années-lumière de penser qu’un jour je pourrais lui plaire… »

« Ne m’aide pas surtout !! »

… et l’immanquable chantage :
« Écoute, je suis ravi que tu te sois découvert une conscience politique… »

… et le drame de la vie et des lois de l’expulsion, au son de la kora…

« Je te promets que tout va s’arranger, tu me crois ? »

« Tu veux m’aider à faire ce noeud de cravate s’il-te-plaît !? »

« Madame, je vous parle d’êtres humains là, pas de numéros ! »

TOI, MOI, LES AUTRES sortira en DVD le 21 août 2012. Rires et larmes garantis.

TVA Films et AZ Films
En suppléments : Making of / Chorégraphies
Langue : Français / Son : 5.1 Dolby Digital /
Sous-titres : Français pour sourds et malentendants
Durée : 88 minutes
www.azfilms.ca

Mettant en vedette Leïla Bekhti (La source des femmes, Une vie meilleure, Un Prophète, Tout ce qui brille), Benjamin Siksou (Largo Winch, 15 ans et demi…) et Cécile Cassel (Le premier jour du reste de ta vie).


Quoi faire à Montréal en famille, avec enfants, calendrier intergénérationnel

servicesmontreal.com depuis 2002Depuis 2002  ServicesMontreal.com

Les femmes dans le monde
Livres sur l’histoire du monde et romans historiques monde

À la Une sur les blogues
Toutes les chroniques LIVRES, CD, DVD
Tous les articles