Archives de Tag: Georges-Henri Arenstein

Communication authentique

entre êtres humains et animaux

 Communication authentique entre êtres humains et animaux

Communication authentique entre êtres humains et animaux

Cet ouvrage est une collaboration de nombreux experts sous la direction de Georges-Henri Arenstein avec les spécialistes Catherine Amiot, Élodie Bastin, Julie Duquette, Emmanuelle Fournier-Chouinard, Simon Gadbois, Eduardo Gazol, Marie Maurer, Anne-Lise Paul, Geneviève Sabourin et Philippe Thyrion.

Comment apprécier véritablement nos animaux tout en ne cherchant pas à les dénaturer plus que nous le faisons déjà en les enfermant dans des appartements et en leur ouvrant la porte du frigo selon notre seul bon vouloir ? Comment profiter de leur amour inconditionnel pour nous remonter le moral et nous ramener en paix avec nous-mêmes dans le monde actuel sans leur transmettre notre stress, nos complexes et nos exigences programmées ? Dans ce livre, des psychologues, chercheurs, enseignants, vétérinaires, zoothérapeutes, éducateurs canins et travailleurs sociaux ont uni leurs efforts pour présenter quelques aspects de ce que peut être une relation authentique trans-espèces.

EXTRAITS / CITATIONS

« Quand j’ai adopté Maât, j’avais une idée bien précise en tête : m’inviter dans sa vie, me laisser guider par elle. Rencontrer une tortue et ainsi ouvrir, grâce à elle, une nouvelle voie vers ma propre humanimalité. » (p. 94)

« Vitesse grand v, performance à tout prix, logique marchande déshumanisante et concentration effrénée, l’humain ‘déshumanimalisé’ cherchant à rattraper sa technologie est-il encore l’artisan de sa propre vie ? » (p. 95)

« Si l’on conçoit un conflit entre deux personnes comme un conflit entre deux nations et si nous tentons de faire une analyse impartiale, nous trouverons toujours des préjugés, de l’intolérance ; le chien est un ‘opposant’ incapable de répondre à ce que nous lui imposons, nos préjugés, notre intolérance. Même pire, nous pouvons donner à la plupart de nos actions une interprétation qui satisfait notre ego et fait prévaloir notre suprématie aussi apparente que confortable. » (p. 132)

Communication authentique entre êtres humains et animaux est publié chez Marcel Broquet, La nouvelle édition.


Zoothérapie

Zoothérapie  Quand l’animal devient assistant-thérapeute  Auteur : Georges-Henri Arenstein avec collaborations Marcel Broquet, la nouvelle édition

Zoothérapie
Quand l’animal devient assistant-thérapeute
Auteur : Georges-Henri Arenstein avec collaborations
Marcel Broquet, la nouvelle édition

Santé alternative

Guide conseil sur l’utilisation de l’animal comme assistant-thérapeute

« Pour un chien, tout homme est Napoléon »
Aldous Huxley

« Certains humains atteignent un degré d’amitié profonde avec leur chien, amitié qu’on pourrait qualifier d’intimité ou de complicité »
(p. 143, Mode de communication)

Vous trouvez qu’il y a de plus en plus de chiens en ville ? Voilà pourquoi : la zoothérapie qui est expliquée par des thérapeutes professionnels dans ce livre Zoothérapie : quand l’animal devient assistant-thérapeuthe.

Effets bénéfiques des animaux de compagnie
On le sait, de plus en plus de personnes vivent seules et toutes ne s’y adaptent pas aussi facilement qu’on pourrait le penser. C’est ainsi que la présence d’un animal de compagnie pourrait avoir des effets bénéfiques sur l’être humain qui s’ennuie, qui manque d’avoir de l’interaction avec les proches qui ne peuvent pas toujours être là ou qui sont partis.

« Il va sans dire que l’utilisation des animaux en thérapie implique le respect de plusieurs règles élémentaires de sécurité et d’hygiène autant pour les clients que pour les autres personnes impliquées et les animaux […] Cependant, une grande variété d’animaux peut être utilisée » (p. 53, Critères de sélection des animaux utilisés en thérapie)

Règles et conseils pour l’utilisation d’animaux comme assistants-thérapeutes
Le guide de la zoothérapie publié en nouvelle édition chez Marcel Broquet contient plus de 200 pages de conseils, y compris 3 pages de règles et conseils seulement sur les perroquets qui sont, en réalité, des oiseaux prédateurs :

« La plupart des perroquets n’apprécient pas se faire flatter à pleine main comme on le fait généralement avec les chiens ou les chats. […] Le dos est en effet une partie anatomique très sensible du perroquet, car il faut savoir que la plupart des prédateurs naturels proviennent du ciel (rapaces) et les attaques ont généralement lieu sur le dos. » (pp. 85-86, Les règles de la TAA avec un perroquet)

Vérités, mensonges, fourberies pour son profit
Ce guide de la zoothérapie renferme de l’information sur les comportements typiques ainsi qu’une petite histoire vraie qui contredit la croyance selon laquelle les animaux ne savent pas mentir :

« Rapides comme des flèches, tous les dîneurs disparurent de la scène et le fripon eut ainsi le menu pour lui tout seul » (p. 160, Feindre)

La zoothérapie en politique, dans la voisinage, en couple, au travail…
Bien sûr, il ne s’agit pas de régler ses problèmes en en créant aux autres autour de soi…

« La majorité des conflits […] peuvent être lus sur une échelle de self-monitoring afin de constater le décalage, bien entendu totalement inconscient, entre les deux protagonistes du conflit. » (p.153, Mon chien fait de la politique)

L’auteur et les collaborations
Vraiment une petite lecture plus qu’intéressante, ce guide rassemble 8 thérapeutes, 4 hommes et 4 femmes qui sont présentés brièvement en fin d’ouvrage :  Georges-Henri Arenstein, Richard Beaudet, Claude Carrier, Valérie Gosselin, Nancy Leblanc,  Jean Lessard, Mélanie Pelletier, Johanne Vaillancourt.

Voir la fiche du livre sur le site de Marcel Broquet, la nouvelle édition

servicesmontreal.com depuis 2002Depuis 2002 : ServicesMontreal.com
Calendrier aînés actifs
Vieillir
Livres pour les parents et la famille
Livres et DVD
femmophobie.com
Livres – histoire du monde et romans historiques monde
Quoi faire à Montréal
À la Une sur les blogues
Tous les articles