Archives de Tag: fils

Théâtre : Bienveillance

Bienveillance est une pièce d’ici et de maintenant. Elle rassemble sur scène 5 comédiens dans des rôles d’individus aux prises avec les courants de société dont l’un joue 3 rôles d’égocentriques corrosifs différents.
C’est une pièce sur les contradictions, sur les personnes qui suivent les couloirs de propagande ou les modes de comportement et par conséquent, sur les générations. A prime abord on nous présente un cas critique de mauvaise gestion du système médical québécois mais quand on creuse le texte, on se rend compte que tout tourne autour du fils homo refoulé ayant quitté le village pour devenir millionnaire en sombrant dans le comportement inverse de la bienveillance.

Sa mère typiquement très présente dans son moi est issue d’une génération qui ne s’intéressait pas à l’argent quoiqu’elle-même est devenue la syndicaliste du village ; aujourd’hui, elle répète encore ce que lui dicte la propagande de l’heure en se défendant à tout prix de passer pour homophobe, cette obsession devenue aussi répétitive que la propagande elle-même allant jusqu’à énerver même son fils qui est lui-même homo et qui lui ressemble sur ce point de suivre les courants et les modes puisqu’il est condescendant, intolérant, nombriliste et millionnaire, refoule ses sentiments,
ne travaille qu’à 600$ l’heure et quand l’amour frappe à sa porte il s’empresse de s’esquiver grâce à l’une ou l’autre de ses trois défaites toutes préparées d’avance.

Bienveillance raconte aussi l’histoire d’un de ses amis d’enfance qui est d’ordinaire bon comme du bon pain mais qui se met à sacrer comme un forcené quand il est confronté à des individus ignobles comme par exemple le patron du cabinet juridique qui, comme le fils qu’il emploie est sombré dans l’inverse, ne pense qu’à l’argent et au pouvoir qu’il donne… entre autres la domination sur les gens, y compris, l’une après l’autre, ses conquêtes sexuelles. Et puis, il y a l’épouse de l’ami d’enfance qui a perdu le goût de vivre.
Bienveillance

Bienveillance

Alors ce fils va-t-il poursuivre dans sa lancée nombriliste pour devenir un multi-millionnaire glacial et intolérant des autres tout autant que de lui-même ou va-t-il passer à autre chose ?

Bienveillance, le texte publié de la pièce, est également en vente à la billetterie. C’est assez percutant.

Bienveillance  de FANNY BRITT / CLAUDE POISSANT, UNE COPRODUCTION THÉÂTRE PÀP + PRODUCTIONS À TOUR DE RÔLE, est présenté du 2 au 27 octobre 2012 au théâtre Espace GO. Toutes les infos : Bienveillance.
Publicités

DVD La dame aux camélias

L’UNE DES PLUS BELLES HISTOIRES D’AMOUR AU MONDE !
L’histoire classique, tragique et intemporelle d’une femme qui ne peut être acceptée que comme courtisane, jamais comme épouse dans un monde de nobles et bourgeois où les portes sont closes et les règles formelles.

Présentée en version cinématographique avec
COLIN FIRTH, BEN KINGSLEY ET GRETA SCACCHI

Adaptée du chef-d’oeuvre d’Alexandre Dumas
MAINTENANT SUR DVD IMAVISION

Les amateurs de romantisme et de grands classiques pourront revivre une histoire d’amour d’une rare intensité avec LA DAME AUX CAMÉLIAS.

D'après le chef-d'oeuvre d'Alexandre Dumas fils.

DVD La dame aux Camélias
D’après le chef-d’oeuvre d’Alexandre Dumas fils

Ce film d’époque adapté du chef-d’oeuvre d’Alexandre Dumas fils jouit d’une distribution enviable. En effet, trois grands acteurs qui ont tous gagné de prestigieux prix d’interprétation y crèvent l’écran. Tout d’abord Colin Firth, gagnant d’un Oscar pour Le Discours du Roi, brille dans un de ses premiers grands rôles, celui du jeune bourgeois Armand Duval. Greta Scacchi, gagnante d’un Emmy pour Rasputin et présidente du jury du 36e Festival des Films de Monde de Montréal qui se déroulait cette année, incarne superbement la tragique DAME AUX CAMÉLIAS. Enfin, le titanesque Ben Kingsley, gagnant d’un Oscar pour Gandhi, s’ajoute à ce casting remarquable : il interprète le père autoritaire d’Armand qui refuse l’union de ces jeunes amoureux frappés par le destin. Un film exceptionnel à ajouter à sa collection !

SYNOPSIS
Dans le Paris du 19ème siècle, la belle Marguerite est une courtisane entretenue par les hommes les plus riches de Paris, mais elle est d’abord et avant tout une femme libre, fière et joyeuse. Le jeune Armand Duval tombe éperdument amoureux d’elle et décide de gagner son coeur contre l’avis de sa famille. La force de leur amour impossible et tragique leur fera braver les conventions de la société bourgeoise de l’époque.

LE ROMAN
Dumas fils aurait eu une brève liaison avec la vraie DAME AUX CAMÉLIAS, de son nom véritable Rose Alphonsine Duplessis. Après plusieurs unions tumultueuses avec des hommes éminents et un mariage voué à l’échec, elle meurt de tuberculose à l’âge de 23 ans. S’inspirant de cette passion bien réelle, le livre d’Alexandre Dumas fils – qui lui a permis d’imposer sa différence avec son père, l’auteur des Trois mousquetaires – a connu un énorme succès lors de sa publication en 1848 et à travers les époques. Portrait de femme moderne d’une grande force, critique sociale, exaltation du sentiment romantique, ce récit teinté d’autobiographie avait tout pour se hisser au niveau du mythe et captive toujours le public plus de 150 ans plus tard…

Extraits de dialogues

« Il a loué le manoir pour elle. »

« Et le jeune homme que voilà… Vous rend-il une visite surprise également ? »

« Oh ! Madame, quelle somme ! »

« C’est un camélia en verre soufflé… »

« La courtisane ? »

« Si vous aimez réellement mon fils, rendez-le libre. »

Ce DVD d’une durée d’une heure trente, contenant la version française et la version originale anglaise sous-titrée, est disponible sur IMAVISION.COM au coût de 15,95 $ et en magasin dès aujourd’hui.

Visionnez la bande-annonce: www.imavision.com/bandeannonce/ladameauxcamelias

servicesmontreal.com depuis 2002Depuis 2002  ServicesMontreal.com

Livres sur l’histoire du monde et romans historiques monde

À la Une sur les blogues
Toutes les chroniques LIVRES, CD, DVD
Tous les articles