Archives de Tag: festival du film

FFM : Papilio Buddha

Conférence de presse spéciale autour du film

Papilio Buddah, Inde, 2013
Sélection officielle festival du Film de Montréal 2013

Jeudi 29 août à 11h30
Hôtel Hyatt, 6e étage, Salon « Création »

En présence de Jayan Cherian, réalisateur, scénariste et de Prakash Bare, producteur.

Sélectionné dans plusieurs grands festivals internationaux, objet d’une censure féroce, le film, encore interdit à ce jour en Inde, raconte l’histoire d’un groupe de dalits (Intouchables) au Kérala, dans les Ghats occidentaux et leur lutte pour leur terre et leurs droits contre les pouvoirs locaux et le gouvernement. Une occasion unique de rencontrer l’auteur réalisateur et d’échanger avec lui sur la réalité des dalits et sur la censure dont le film est victime.

Bande annonce : http://www.youtube.com/watch?v=fdb2UfHRv6Q

Informations : http://www.papiliobuddha.com

Jayan Cherian et Prakash Bare PAPILIO BUDDHA

Jayan Cherian et Prakash Bare PAPILIO BUDDHA

J’ai rencontré Jayan Cherian et Prakash Bare en entrevue l’autre jour au FFM et j’ai pu voir le film par la suite ; c’est une fiction qui démontre ce qu’ils m’ont expliqué sur une vingtaine de minutes lors de la vidéo entrevue pendant laquelle ils ont attesté que les femmes sont encore plus opprimées que les hommes au sein de cette communauté d’exclus.
FFM : 4 nouvelles entrevues vidéo

 


FFM 2013

Un tour du monde en 432 films

FFM Festival des films du monde de Montréal 2013, affiche, posterdu 22 août au 2 septembre 2013

  • 218 longs métrages dont 113 premières mondiales et internationales
  • 14 moyens métrages dont 13 en premières mondiales et internationales
  • 200 courts métrages dont 147 en premières mondiales et internationales
  • Compétition mondiale : 20 longs métrages et 11 courts métrages
  • Compétition mondiale des premières œuvres : 20 longs métrages
  • Hors Concours : 13 longs métrages
  • Cinéma coréen d’aujourd’hui : 8 longs métrages, 1 moyen, 9 courts métrages
  • Regards sur les cinémas du monde : 105 longs métrages, 1 moyen, 110 courts
  • Documentaires du monde : 26 longs métrages, 12 moyens métrages, 3 courts
  • Productions de l’INIS : 10 courts métrages (4 fictions et 6 documentaires)
  • Festival du film étudiant canadien : 1 long métrage et 42 courts métrages
  • Meilleurs films étudiants du monde : 15 courts métrages
  • Hommage : 1 long métrage
  • Notre Cinéma – Retour sur une année de succès : 13 longs métrages
  • Cinéma à la belle étoile Loto-Québec : 12 longs métrages

Le FFM 2013 annonce un niveau de compétition très fort avec des films ayant pour ligne thématique l’être humain dans un monde en mutation, face à une réalité nouvelle.

Le cinéma en 2013
Le monde même du cinéma a changé : en trois ans, il n’y a plus un seul film tourné en 35mm.  Ce que déplore par contre le FFM, seul festival compétitif en Amérique du Nord reconnu par la Fédération Internationale des Associations de Producteurs de Films (FIAPF), c’est la multiplication des dangers de piratage associés au numérique.

Les priorités du FFM
Tout en faisant place à des films en provenance des quatre coins du monde, le FFM de Montréal donne la priorité aux films francophones avec 112 longs et courts métrages présentés cette année. Aussi, le Festival ne s’attache pas au star system mais davantage à la qualité des oeuvres cinématographiques, aux films qui n’ont pas encore été présentés ailleurs et qui parfois sont sélectionnés à partir d’une copie de travail. C’est ainsi qu’avec le flair de l’expérience, le FFM s’enorgueillit d’avoir reçu la toute première oeuvre cinématographique du réalisateur Almodovar.  Les films seront vraisemblablement tous présentés par soit le réalisateur, soit des comédiens et comédiennes de chacun des films, souvent des vedettes dans leur propre pays qui ne sont pas encore connus à l’internationale.

Programmation – Quelques titres : En Compétition
L’instinct du jeu, une jeune intelligente victime de harcèlement à l’école ; Le verdict, un coupable est relâché par la justice ; La maison du pêcheur, la crise d’Octobre au Québec en 1969 et les patrons qui viennent d’ailleurs ; L’autre maison, avec Marcel Sabourin, Roy Dupuis et Émile Proulx-Cloutier, un père qui perd la mémoire et deux fils complètement aux antipodes ; Le Ferry, un vieil homme fait traverser gratuitement une rivière en Chine alors que son fils qui a réussi vit à la ville ; Westen, ou passer à l’Ouest quand on vit en Allemagne de l’Est et que l’on se retrouve aussi mal dans le monde libre ; Hitac, deux jeunes femmes, l’une a tiré et l’autre policière, sont toutes deux enceintes ; Le Miracle, rentrer au village natal après des années et retrouver son premier amour, une ancienne danseuse maintenant handicapée ; Jappeloup, la carrière d’un passionné d’équitation ; Les liens du mariage, être mariée temporairement dans un monde aux anciennes valeurs musulmanes ; ChaChaCha, tout laisse croire qu’il s’agit d’un accident ; Itaker, Interdit aux Italiens ; Demande à Rikyu, un maître de thé japonais ; A Thousand Times Goodnight, un film de Norvège avec Juliette Binoche tourné en Orient et en Afrique, une journaliste suit une femme qui se fait exploser en Afghanistan ; Life Feels Good – La vie est belle, film très émousant à propos de l’intelligence normale ou pas ; Ivan, fils d’Amir, une Russe ayant perdu son mari se retrouve en Ouzbékistan à la fin de la 2e guerre mondiale où elle devient l’énième épouse et puis le mari réapparaît mais elle est maintenant mère ; Waltz for Monica,n  une jeune suédoise souhaite mais supporte mal le succès ; The Red Robin, un célèbre psychiatre qui aidait les patients traumatisés des zones de guerre.

Le site Internet du Festival a été complètement refondu pour permettre aux internautes des visites plus conviviales. La programmation au jour le jour sera disponible aussitôt que possible ; pour le moment, les films sont affichés.

Les tarifs
Les prix sont très abordables avec la possibilité d’acheter 10 tickets pour 70 $ ou un passeport pour 100 $.

Festival des Films du Monde de Montréal

FFM 2013 : Hommage à Kathleen Turner
Ouverture du FFM : La Maison du pêcheur
Clôture du FFM : Adore réalisé par Anne Fontaine
FFM : Toute l’info sur l’affiche 2013


Festival du Film Grec de Montréal

Maria Callas, Irène Pappas, Melina Mercouri…

Des films classiques et d’autres sur le point de sortir en Grèce, des documentaires, des rencontres, le tout premier ordinateur de l’histoire et un prof pour nous en expliquer le concept, une exposition…

De concert avec l’Italie
Pour sa 4e édition, le Festival du Film Grec de Montréal (FFGM) qui s’associe toujours à un autre pays invité, célèbre ses affinités avec l’Italie. Ce qui amène Médée, la seule performance filmée à l’opéra de l’immortelle Maria Callas tournée par un réalisateur italien ; Méditerranoe, un film déjà tourné il y a 21 ans qui raconte que malgré les différences et la guerre, l’amour peut survenir si on l’y laisse (film de clôture, Oscar 1992 du meilleur film en langue étrangère) ;

Deux portraits féminins
En plus de l’opéra Médée, deux portraits féminins incarnés par deux grandes femmes grecques, Melina Mercouri et Irène Pappas, dans les rôles principaux de Stella (une femme indépendante, une Carmen grecque ; Golden Globe du meilleur film étranger en 1955) et d’Electra (Festival du documentaire à Thessalonique 1962 : meilleur film, meilleure réalisation, meilleure actrice dans un rôle principal Greek Critics Union Awards : meilleur film, meilleure réalisation, meilleure actrice dans un rôle principal et Nomination aux Oscars pour le meilleur film en langue étrangère).

Festival du film grec de Montréal

Festival du film grec de Montréal, Dos

Films récents
Trois films très récents dont l’un sortira en Grèce en même temps qu’il sera présenté à Montréal, J.A.C.E. (Just Another Confused Elephant) sur le trafic des organes humains ; Dos (Prix du meilleur film et prix du public du Festival du film indépendant de New York, 2012) portant sur les relations amoureuses d’aujourd’hui avec deux couples – l’un à Athènes et l’autre à Barcelone ; et le troisième film récent, Christmas tango, qui est un roman de campagne un peu bizarre se situant à l’époque des dictateurs en 1972.

Deux fois étranger

Festival du film grec de Montréal, Deux fois étranger

Documentaires grecs
Des documentaires grecs, l’un sur sur les musiciens crétois Encardia et l’autre sur un ordinateur antique qu’il a fallu 50 ans à comprendre et qui ressemble à un film noir… un polar expliqué par le Dr. Batistas, ingénieur et professeur à l’université Concordia, qui donnera une conférence et animera une rencontre, et d’autres documentaires aussi comme Deux fois étranger (Twice a Stranger /DUO FORES XENOS) qui raconte des exodes passés avec les Turcs, à partir de l’ancien empire ottoman multiethnique. Il y aura même un film fleuve le jour de la fête nationale (28 oct) sur un grand homme politique grec du début du 20e siècle ainsi qu’un film ayant également gagné un prix et s’étant classé pour un autre sur une musique et des problèmes sociaux, plus un autre film sur les cinéastes.

JEUNES, soir de l’Halloween
Des courts métrages de jeunes réalisateurs issus de la diaspora grecque montréalaise et californienne avec un 5 à 7 qui fera aussi office de party d’Halloween puisqu’il aura lieu le 31 octobre…

Film d’ouverture
L’ouverture du Festival aura lieu au Rialto le 25 octobre 2012. Le film présenté sera Encardia (Prix du public du meilleur film grec au Festival du documentaire de Thessalonique, 2012), du nom d’un groupe de musiciens grecs qui voyage dans le sud de l’Italie et rencontre des musiciens locaux, poètes et chercheurs menant à un processus créatif unique. Par ailleurs, en plus de mettre l’accent sur un dialecte commun entre la Grèce et l’Italie, le film fait revivre la pizzica, une danse italienne bien connue qui a pris des dimensions magiques, religieuses et thérapeutiques dans la région.

INFOS
Bref, un festival à ne pas manquer, du 25 octobre au 3 novembre 2012.
Tous les détails sur : MontrealGreekFilmFestival.com

Citations à propos des femmes au Québec

Calendrier CINÉMA

servicesmontreal.com depuis 2002femmophobie.com
Depuis 2002  ServicesMontreal.com