Archives de Tag: en français

Le grand bousillage

Le grand bousillage  Auteur : Volker BRAUN  Titre original : Machwerk oder Das Schichtbuch des Flick von Lauchhammer Traduit de l'allemand par Jean-Paul Barbe Éditions Métailié, Paris

Le grand bousillage
Auteur : Volker BRAUN
Titre original :
Machwerk oder Das Schichtbuch des Flick von Lauchhammer
Traduit de l’allemand par
Jean-Paul Barbe
Éditions Métailié, Paris

Cet homme, il veut travailler. Oh comme il veut continuer à travailler. Se trouver un travail. Montrer à son petit grandeur nature ce qu’il sait faire et comment les faire, lui qui fut le grand sauveur de toutes les situations catastrophiques quel que soit le problème dans ces mines et lieux de travail que fut l’Allemagne de l’Est. Oui, mais maintenant c’est l’Allemagne réunifiée… Et lui, le héros du passé connu de tous et toutes doit s’adapter à ce monde qui lui est complètement étranger et qui lui a retiré autant son travail que son habit de gloire, sa fierté, sa dignité.

C’est ainsi qu’il se retrouve – entre autres et après plusieurs autres postes à lui confiés en toute confiance par la dame du bureau d’emploi – gardien de nuit dans une ancienne gare de Berlin transformée en musée d’art moderne où certaines oeuvres semblent avoir besoin d’ambulanciers… Lui n’est pas ambulancier mais il sait se servir de ses dix doigts ! Pas comme son rejeton à qui il voudrait bien relever les épaules.

Ce pauvre homme est obsessif dans sa volonté et sa capacité de travailler, de tout régler au quart de tour, de donner des ordres, de mener les équipes, de mettre sa communauté au travail. Finies les interminables pauses sitôt qu’il débarque. Le marasme dans lequel sont plongées les usines et les mines du peuple et même les sols n’a plus sa place. Et s’il doit lui-même s’emparer du matériel de creusage laissé à la traîne par les fonctionnaires syndiqués, il va le faire et il va se battre pour faire le travail à leur place si eux sont si négligents. Parfois, il risque de se faire battre puisque les négligents risquent d’être organisés et fiers mais il rebondira, n’ayez crainte, après son séjour à l’hôpital. Il se rendra jusqu’en Pologne pour travailler. Il est ainsi fait, ce Flick, ce travailleur ayant bien appris sa leçon qu’il était à l’époque propriétaire des usines et des mines, comme tous les habitants de sa communauté.

Ce livre a dû être un casse-tête incroyable à traduire. Car la plume est leste autour des élucubrations de ce personnage un peu obsédé. On se rit de beaucoup de choses dans ce livre et pas uniquement de l’ancienne Allemagne divisée en deux et réunifiée mais du monde actuel, occidental, globalisé, unifié et milliardaire au niveau des cheveux mais horriblement pauvre à partir des oreilles en descendant.

EXTRAITS / CITATIONS

« Il aime bien ses aises, le Travail, il se déplace, tant que les banquiers lui donnent leur bénédiction. Tel le prophète Samuel, il leur prédit leur chute. Mais la Pologne d’aujourd’hui ne voulait rien savoir. Ils poursuivirent donc leur voyage dans ce pays aux mille odeurs, le seigle mûrissait dans les champs. Un terroir béni, avec des cieux infinis pour le plomber. Jusqu’au sol qui se bombait et se dressait et quand ils arrivèrent à Waldenburg, ils sentirent l’odeur du charbon. Et, de fait, Flick devina dans le crépuscule du matin des silhouettes allant en douce chercher le précieux minerai. C’étaient des mineurs licenciés, qui ne savaient rien faire d’autre, qui n’avaient récolté qu’une bonne silicose et qui, depuis qu’il avaient arrêté de faire marcher les machines, continuaient à fouiller à la main. Il les entendit pour ainsi dire proclamer : Ils nous ont ôté travail et espoir mais ils ne nous ôteront pas notre dignité. La chose plut à Flick et il emboîta le pas à ces saints hommes.» (p. 95)

Le grand bousillage de Volker Braun, un roman fiction sur la volonté de travailler, traduit de l’allemand par Jean-Paul Barbe, est publié en français aux éditions Métailié, Paris.

Publicités

BEAUX LIVRES National Geographic 125 ans

Photographies légendaires, aventures et découvertes qui ont changé le monde

National Geographic 125 ans publié en français aux éditions BROQUET

National Geographic
125 ans
Photographies légendaires, aventures et découvertes qui ont changé le monde
publié en français aux éditions BROQUET

Un livre fabuleux racontant l’histoire de la National Geographic Society avec plein de photos d’authenticité et de découvertes mondiales, des caméras, photographes et fondateurs ou héritiers du magazine et des livres publiés par la suite.

BEAUX LIVRES
Aux éditions Broquet, on est amateurs et amatrices de beaux livres et celui-ci répond particulièrement aux critères. On passe des heures à feuilleter ses près de 400 pages, à lire les textes ou articles, à admirer les photos, à découvrir tout ce qu’il contient en images, rappel des gens et des peuples, données géographiques, connaissances toujours vérifiables ou disparues avec le temps ou les changements survenus depuis.

On y parle de chaînes de montagnes au fond de l’Atlantique, de défenses d’éléphant, d’animaux sauvages dans les déserts du nord, forêts humides ou savane africaine… On s’arrête sur les photos du pionnier de l’exploration sous marine Jacques-Yves Cousteau, d’une reine de festival du coton aux États-Unis, du Machu Pichu révélé, de jeunes filles travaillant dans une cour en Afrique du nord avec le tout jeune enfant garçon debout qui les domine et une citation d’Alexander Graham Bell dont on trouve ailleurs dans ce livre à trésors une photo de sa maison en Nouvelle-Écosse… En savoir et en voir plus, voici une vidéo :

National Geographic 125 ans est un magnifique cadeau à se faire ou à offrir aux abonnés inconditionnels, aux individus ouverts sur le monde et aux citoyens du monde.

CITATIONS / EXTRAITS

« Membre du conseil d’administration et rédactrice en chef adjointe au National Geographic, l’écrivaine de voyage Eliza Scidmore fut la personnalité féminine la plus influente durant les débuts de la NGS. » (p. 31)

« Pendant ce temps, à Washington, D.C., les conférences de la NGS envahissaient le calendrier. Les gens assez chanceux pour obtenir des billets durent écouter avec beaucoup d’attention l’orateur qui se tenait sur une estrade du Convention Hall, le soir du 26 mai 1914. » (p. 73, MALMENÉS AU BRÉSIL)

« Dans la nature sauvage, les gens pensent à des dangers comme les Indiens, les alligators et les jaguars […]
— Theodore Roosevelt » (p. 73)

National Geographic 125 ans est publié en français aux éditions Broquet.

servicesmontreal.com depuis 2002Depuis 2002 ServicesMontreal.com
Livres sur l’histoire du monde
Livres sur le savoir
Salon du livre de Montréal
Femmophobie.com Moyens de se sentir plus heureuse
À la Une sur les blogues
Toutes les chroniques LIVRES, CD, DVD
Tous les articles


Le monde des CONSERVES

Le monde des conserves Vos aliments en bocaux Auteure : Lucy Cornell Éditeur : Broquet

Le monde des conserves
Vos aliments en bocaux
Auteure : Lucy Cornell
Éditeur : Broquet

Ce livre prépare pendant plusieurs dizaines de pages avant de fournir plein de belles recettes de confitures, vins, ketchups et sauces, chutneys, beurres, compotes, gelées, marmelades, fruits au sirop, soupes et plats préparés, glaces…

Des pages et des pages de techniques pour préserver sous forme de fruits confits ou pour rassembler des ingrédients pour des marinades ou encore des astuces pour bien faire sécher des fines herbes ou des champignons, des méthodes de conservation selon le fruit ou le légume, congeler et surtout mettre en pots.

Un livre vraiment emballant, publié juste au bon moment de l’année quand les fruits et légumes sont en pleine récolte. Avec de très nombreuses photos pleines couleurs pour vous donner de l’appétit ou le goût de vous mettre à faire des conserves : betteraves, carottes, prunes, oranges, limes, fraises, framboises, mûres, tomates, courgettes, citrons, menthe, pommes, pastèques, piments, canneberges…

Le monde des conserves . Vos aliments en bocaux de Lucy Cornell est publié en français chez Broquet


servicesmontreal.com depuis 2002Depuis 2002  ServicesMontreal.com
Livres de recettes
Livres sur la santé (prévention)
femmophobie.com
À la Une sur les blogues
Toutes les chroniques LIVRES, CD, DVD
Tous les articles


Neuf nuits (Suites)

Neuf nuits (Suites) Auteur : Bernardo CARVALHO Titre original : Nove noites Traduit du brésilien par Geneviève Leibrich Paru en français aux Éditions Métailié, Paris

Neuf nuits (Suites)
Auteur : Bernardo CARVALHO
Titre original : Nove noites
Traduit du brésilien par Geneviève Leibrich
Paru en français aux Éditions Métailié, Paris

Neuf nuits est la page finale d’un anthropologue, Buell Quain, une histoire vraie entrecoupée de fiction.

Le tout débute par un message s’adressant à une personne inconnue qui serait la destinataire d’une ultime lettre que l’on aurait conservée secrète étant donné l’enquête officielle sur cette triste histoire d’un jeune diplômé des États-Unis qui aurait été promis à un avenir brillant, s’il ne s’était suicidé parmi les amérindiens du Brésil.

« Posez toujours la même question. Et chaque jour vous recevrez une réponse différente. » (p. 13)

« … car le secret, qui est le seul bien qu’on emporte dans la tombe, est aussi le seul héritage qu’on laisse à ceux qui restent et qui, comme vous et moi, sont en quête d’un sens » (p. 13)

« Elle ne pouvait soupçonner pourquoi j’étais si avide d’avoir une copie de ce document et pourquoi j’avais ce sourire nerveux sur les lèvres depuis qu’elle avait commencé à me le lire. » (p. 37)

« Le cauchemar est une façon d’affronter la peur avec les yeux de celui qui rêve. » (p. 59)

« Son insistance tourmentée laisse l’impression qu’elle essayait inconsciemment d’acheter le silence des Indiens sous le couvert de la philanthropie ou alors de suborner sa propre conscience. » (p. 60)

Accéder à la fiche du livre sur le site des éditions Métailié, Paris.

servicesmontreal.com depuis 2002Depuis 2002  ServicesMontreal.com

Livres sur l’histoire du monde et romans historiques monde
Vieillir (nouvelle page sur ServicesMontreal.com)

À la Une sur les blogues
Toutes les chroniques LIVRES, CD, DVD
Tous les articles