Archives de Tag: dreamwalkers

Couleur de cauchemar

Collection Dreamwalkers Jeunesse

Couleur de cauchemar Auteur Alain Lafond Collection DreamwalkerJeunesse Éditions Onirium

Couleur de cauchemar
Auteur : Alain Lafond
Collection Dreamwalkers Jeunesse
Éditions Onirium

Nouvelle intrusion dans le sommeil par les dreamwalkers et c’est le jeune Mathis qui est touché. Il n’en finit plus de faire des cauchemars. Lui qui a un frère jumeau qui est autiste, il vient de se faire changer d’école pour rejoindre celle de son frère qui ne le lâche plus à son grand découragement. Il se sent complètement envahi et surtout si fatigué. Il ne tient plus debout. Mais qu’est-ce qui peut bien lui causer ces troubles du sommeil ?

L’auteur Alain Lafond vient de faire paraître ce nouveau roman jeunesse avec quelques premiers personnages de l’immense trilogie Dreamwalkers, ces individus qui se glissent dans vos rêves à votre insu et qui peuvent faire de votre vie un cauchemar.

CITATIONS / EXTRAITS

C’est l’heure de la récré. Les élèves se bousculent pour sortir. Moi, je reste assis. J’arrive à peine à garder les yeux ouverts. Le cours est tellement ennuyant et je suis si fatigué.

— Je m’intéresse aussi aux patients un peu spéciaux. Des patients comme Mathis, qui ne réagissent pas comme prévu à la médication. J’effectue en ce moment des recherches sur un trouble du sommeil particulier, qui pourrait être celui dont souffre Mathis.

Je suis prêt à tout pour retrouver mes copains et échapper à mon frère. Même à essayer la méditation.

Couleur de cauchemar est publié aux Éditions Oririum.


L’INCRÉÉ

L'INCRÉÉ, Thriller fantastique pour adultes accessible aux 15 ans et plus. Collection Dreamwalkers. Auteur : Alain Lafond

L’INCRÉÉ,
Thriller fantastique pour adultes
accessible aux 15 ans et plus.
Collection Dreamwalkers.
Auteur : Alain Lafond
Éditions ONIRIUM

Tome 2 d’une série fantastique passionnante sur une poignée d’individus aux capacités fabuleuses mais aux prises avec un parasite et toute une bande de fanatiques prêts à tout pour le servir.

Et l’action ne manque pas, au contraire. Le FBI, les explosifs, les polices locales, des bandits, des bons qui sont possédés… bref tout ce qu’il faut pour nous faire tourner les pages et reprendre le roman à toute heure du jour et surtout de la nuit… Puisque les capacités fabuleuses viennent des rêves !

« Lorsque Max se matérialisa, il regarda longuement autour de lui. Non pas qu’il soit surpris… il avait l’habitude d’apparaître dans des environnements tous plus étranges les uns que les autres à chaque fois qu’il visitait un rêve dont Sam avait le contrôle. » (p. 42, Chapitre 2, Opposition)

L’action du thriller fantastique se déroule aux États-Unis, entre le Massachusetts et la Californie, entre des médecins vivant dans une forteresse dont l’usage extrême a fait l’objet d’une partie du premier tome, expliqué sur 3 pages en début de volume de 600 pages chacun. 600 pages absolument fascinantes de vraie réalité et crédulité face à des croyances qui font commettre des actes extrêmes à des trop croyants imbus de leur supériorité religieuse. Ils font face au reste du monde, face à des monstres qui ont toujours une longueur d’avance.

C’est hyper drôle, en plus. Car l’auteur Alain Lafond ne manque pas de verve pour relater les pensées glorieuses des fanatiques en extase devant un monstre aussi esclavagiste qu’impitoyablement inhumain et qui use et abuse de leur « bonne foi » à toute épreuve.

C’est aussi hyper crève-coeur par moments, relatant la maltraitance d’un enfant surdoué :

« Papa a dit que si nous étions ici, c’était à cause de moi. Que maman et moi, nous méritions une leçon. » (p. 23, Chapitre 1, Prise d’otages)

En dehors de leurs extraordinaires facultés, ce sont des hommes, des femmes et des enfants bien ordinaires :

« Sam déglutit la bouchée trop grosse pour lui. Il avala une gorgée de lait directement du contenant pour liquéfier la masse, avant d’être capable de répondre. » (p. 69, Chapitre 3, Absences)

L’AUTEUR
Alain Lafond – qui signale que l’inspiration lui vient de ses propres rêves – sera au Salon du Livre de Montréal en novembre avec ses deux premiers tomes de la COLLECTION DREAMWALKERS, publiée aux Éditions Oniriium.

PLUS DE CITATIONS / EXTRAITS (dans l’ordre et dans le désordre, sans numéros de page)

« Martha Astrio était une alliée qui s’était révélée précieuse pendant leurs années de lutte contre Viktor Karloff, mais malgré tout le respect qu’il avait pour elle, il ne pouvait pas discuter du cas de Sam ouvertement. »

« Calaan jeta un coup d’oeil au second ambulancier en sous-vêtements, celui aux cheveux blancs. Sanders vit son collègue acquiescer sans répondre. Il ne fut pas surpris… celui-ci n’avait pas prononcé plus de deux phrases depuis qu’on les avait présentés. Il était un peu étrange. »

« Non, elle n’est pas blessée. Pas physiquement, je veux dire. Mais il y a des blessures qui sont bien pires qu’un bras cassé. Nom de Dieu, Max, tu as vu le gamin ? Ça doit cesser, je ne plaisante pas. »

« Comment avait-il pu être si aveugle ? »

« Mais il n’avait pas à remettre en question la volonté de Dieu. »

« Il n’avait pas honte d’avoir mal ; aucun d’eux n’était sorti indemne de cette épreuve, et la souffrance était un prix infime à payer pour exécuter l’oeuvre de Dieu. »

Je voudrais tout de suite avoir le tome 3 dont on annonce quelques couleurs à la fin du livre.

Tome 1, Les voyageurs de la nuit

http://editions-onirium.com/

servicesmontreal.com depuis 2002Depuis 2002  ServicesMontreal.com

Les voyageurs de la nuit

Un roman fascinant, palpitant et captivant, un page turner comme on dit en chinois… Une brique de plus de 600 pages aux marges élargies (à plus d’un titre !) qui n’attend que la suite.

C’est l’histoire d’individus qui vous contrôlent par le biais de vos rêves, ceux que l’on fait la nuit pour récupérer et se reposer des folies de la veille. Ils ne sont qu’une poignée mais ils se cherchent et sont déjà plusieurs à se connaître et pour le malheur de ceux et celles qui sont, si on peut dire, envahissables, il y en aurait un qui alors qu’il n’était qu’un enfant aurait rendu la vie d’un autre détestable au point de le rendre complètement haineux, hargneux et dangereux pour tout le monde.

Les voyageurs de la nuit, collection dreamwalkers, tome 1 de 3, Auteur  Alain Lafond , Éditions Onirium

Les voyageurs de la nuit
tome 1 de 3
Auteur : Alain Lafond
Éditions Onirium, collection Dreamwalkers

Le roman fantastique est un véritable thriller d’imprévus et de rebondissements, de trouvailles, de rocambolesques et presque inimaginables aventures où tout ce qui se passe d’abord dans le cerveau a ensuite des implications concrètes dans la réalité, sur la santé physique, sur vos biens, etc.

C’est le tome 1 des Voyageurs de la nuit, collection Dreamwalkers, publié aux Éditions Onirium. C’est super bien écrit dans un français soigné et recherché.

Attention, le monstre aux yeux de couleurs différentes vous attend dans vos songes et il peut se jouer de vous comme un chat avec une souris !

Pour les 15 ans et plus, selon l’avertissement de l’auteur.

EXTRAITS

« C’est alors que la chose s’était mise à rire, un rire comme à la télé dans les films pour les grands que son frère regardait. » (p. 8)

« Haine, douleur, colère. En partant de votre carte, par contre, et dans l’autre sens, les éléments reliés à vous sont tous très positifs. Amour, naissance, lumière… […] mais ce qui est certain, c’est que votre avenir dépend de ce lien. » (p. 54)

« Un frisson remonta la colonne vertébrale de Solange, qui se crut dans un laboratoire d’alchimiste du Moyen Âge. » (p. 62)

« Vous n’étiez pas payé pour penser. » (p. 96)

« Cela sent mauvais, très mauvais […] retenir les services d’une équipe de juristes d’un tel calibre. » (p. 159)

J’ai rencontré l’auteur en entrevue le soir où les éditeurs indépendants ont lancé leur nouvelle saison :


http://editions-onirium.com/

servicesmontreal.com depuis 2002Depuis 2002  ServicesMontreal.com