Archives de Tag: catholique

Naissance d’un vieux prêtre

Un livre pour mieux comprendre les Franco-Français et par extension les pays à tradition catholique. On y trouve des pensées et confessions (si on peut dire…) d’un prêtre, à savoir son cheminement et, par exemple, comment dès la vie de  séminariste ils apprennent à s’éloigner et même à se couper de leur famille, des histoires cocasses, beaucoup d’art, de curiosité intellectuelle, y compris des souvenirs d’enfance et de prêtrise :

 Naissance d’un vieux prêtre	  - 	 Maurice GRUAU

Naissance d’un vieux prêtre
Auteur : Maurice GRUAU
Éditions Métailié,
Collection Traversées

L’éducation de l’époque et une histoire drôle sur l’origine des bébés
« On me répondit qu’elle était à l’étage quand on a apporté le bébé… » (pp. 18-19) ;

Des réflexions
« L’importance des expériences et des amitiés tient aux liens qui les oppose et les unit tout à la fois. » (p. 24) ;

Des analogies
« Tous les jours, il fallait ramasser, serrer comme nous disions, les oeufs dans des nids carrés pratiqués dans le mur et abrités par une vigne vierge aussi fine qu’envahissante. » (p. 26) ;

Des discussions sur le péché
« Également comment comprendre que c’était “un péché” ? À qui avions-nous fait du mal ? » (p. 40) ;

…et sur les sacrifices
« Les sacrifices par contre semblaient plus difficiles à identifier : quand ai-je vraiment fait un sacrifice ? […] Ce que je retenais c’est que plus c’est difficile, plus ça fait mal, et plus cela fait plaisir à Dieu. » (p. 41) ;

Des observations sur l’art sous toutes ses formes, peinture, architecture, sculpture…
« En Bourgogne, on accède à la plupart des églises en descendant au moins quelques marches alors qu’en Mayenne il faut souvent en monter plusieurs. » (p. 150) ;

Les habitants, les nobles, les curés, la vie de séminariste et de prêtre
« J’enseignais la psycholinguistique. Apprendre à écouter les autres, à respecter leur discours, à tenter de l’entendre vraiment et à en saisir les connotations représente un exercice subtil. » (p. 190)

Des événements sociaux et historiques
« Ce document fut publié par le quotidien Ouest France du 27 mai 1968 en page 6. » (p. 197)

Des constatations et des prédictions
« Le sort des églises est un peu lié à celui des cimetières ruraux actuellement moins fréquentés du fait de l’exode rural et moins utilisés à cause de la crémation. » (p. 89)

C’est tout le parcours social observé à travers le regard d’un religieux ayant reçu l’enseignement réservé aux prêtres catholiques du 20e siècle en France, y compris l’avènement d’hommes d’église qui travaillaient à l’extérieur ainsi que la déchristianisation, que l’on retrouve dans cette nouvelle parution de la collection Traversées. Un livre qui rappellera des souvenirs aux aînés et qui aideront les plus jeunes à les comprendre et peut-être à initier un dialogue de partage humain.

On peut parcourir quelques pages du livre et en savoir plus en consultant la fiche du livre sur le site des éditions Métailié, Paris.

Publicités

FFM : Ambrosia

Sélectionné parmi les Regards sur les cinémas du monde (longs métrages), AMBROSIA examine les voies possibles d’une femme canadienne d’origine iranienne. Mariée dans sa communauté avec un homme qui tient la meilleure pizzéria du quartier ou de toute la ville de Vancouver peu importe, il n’arrive plus à gagner suffisamment pour garder leur maison qu’il vend sans lui en parler.

Elle, pour gagner sa vie, étudie la couture de jour et travaille avec lui le soir. Sa formation terminée, elle se fait offrir un travail par celle qui tient la maison de formation. Mais cette femme est une prédatrice. Et elle ne comprend pas que quelqu’un puisse lui résister et vivre autrement que selon ses principes à elle. Quand la jeune proie qu’elle vient de se choisir autant pour son talent à exploiter à ses fins personnelles qu’à ses désirs personnels de femme lesbienne lui résiste, elle la dénigre, elle lui donne verbalement les pires coups de griffes psychologiques avec des phrases comme : tu te cantonnes dans ce que tu as appris, débarque enfin dans le monde moderne !,  penses-tu que seul un homme puisse aimer une femme ?

Mais en fin de compte, ce qu’elle fait porte un nom : c’est du harcèlement sexuel. Sauf que la communauté homosexuelle est-elle devenue aussi forte et solidaire pour soutenir tous les écarts comme l’était à l’époque la religion catholique ? Est-ce une religion, une parareligion paragouvernementale et paramafieuse pouvant soutenir tous les coups donnés aux individus qui veulent vivre tout autant qu’eux selon leurs propres idées du bonheur ? Est-ce encore permis d’être hétéro dans les villes occidentales ?

De très intéressantes discussions en perspective, surtout une dénonciation de pratiques cachées sous le tapis et devenues impossibles à décrier sans se faire coller des étiquettes plus honteuses encore que les actes illégaux posés par les tenanciers du pouvoir !


ÉQUIPE PRODUCTION

Réalisation : Baharak Saeid Monir
Scénariste : Baharak Saeid Monir
Photographie : Farhad Saba
Montage : Baharak Saeid Monir
Interprètes : Sahar Biniaz, Camyar Chai, Heather Doerksen, John Emmet Tracy, Paulin Egan, Veenu Sandhu, Tina Milo Milvojevic
Maison de production : Baharak Saied Monir, Ambrosia Film Inc., 3595 Princess Avenue, North Vancouver, BC V7N 2E4 (Canada), tél.: 604 980-4450, info@ambrosiafilm.com

AMBROSIA

Leila et Ali forment un couple d’origine iranienne. Installés à Vancouver, ils aspirent à une meilleure existence. Ali est propriétaire d’une pizzéria qu’il voudrait agrandir; Leila est une couturière talentueuse et voudrait devenir styliste. Elle suit des cours dans une école de mode dont la directrice, Sarah Lane, lui propose un travail après les études. Leila s’aperçoit qu’elle est enceinte et les affaires d’Ali ne sont pas si prospères. Suite à des disputes avec son mari, Leila décide d’avorter sans rien lui dire et s’installe chez une copine. Entre-temps, devant les avances de sa patronne, Leila quitte son travail. Ali ira la chercher.

Baharak Saeid Monir

Après des études de cinéma en Iran, Baharak Saeid Monir fonde sa propre maison de production. En 1995, elle s’installe à Vancouver et suit des cours à l’Université Simon Fraser. Elle écrit plusieurs scénarios et réalise des courts métrages programmés dans des festivals internationaux. Actuellement, elle est étudiante en maîtrise. AMBROSIA est son premier long métrage de fiction.

25 août 2012 • 19h00 • CINÉMA QUARTIER LATIN 11 • L11.25.4 •
27 août 2012 • 15h00 • CINÉMA QUARTIER LATIN 11 • L11.27.3 •
28 août 2012 • 12h20 • CINÉMA QUARTIER LATIN 11 • L11.28.1 •

À la Une sur les blogues
Toutes les chroniques LIVRES, CD, DVD
Tous les articles