Archives de Tag: cartes

Escale à Québec

Le guide touristique ESCALE À QUÉBEC est publié par les guides de voyages ULYSSE.

Le guide touristique ESCALE À QUÉBEC est publié par les guides de voyages ULYSSE.

Nouveau format de petit guide touristique ULYSSE pour les cités et villes: le meilleur pour un court séjour.  Le guide est léger et tient dans la main avec signets incorporés dans chacune des couvertures où se cachent également des cartes dépliables, en carton plastifié. ULYSSE en a publié plusieurs, et je vous parlerai de celui sur Québec.

La première carte est celle des transports en commun, assez simple – quelques autobus seulement – avec quelques graphiques de lieux touristiques comme la Gare du Palais et les Plaines d’Abraham ainsi que des centres d’info ou de services.

La couverture et double et même triple puisqu’on y trouve une carte des accès à la ville par autoroutes ou aéroport, une liste des symboles utilisés dans le guide et une plus grande carte du centre-ville, du Vieux-Port, bref de Québec-Centre.

À l’intérieur du livre de 160 pages, d’abord une vingtaine du meilleur de Québec en 19 situations différentes sous forme de palmarès thématiques : images emblématiques, visite en quelques heure ou une journée ou un long week-end, 10 repères, 5 vues exceptionnelles, 5 pauses café, 5 belles terrasses… et bien sûr 5 classiques de la cuisine locale et 10 incontournables du lèche-vitrine.

Ensuite, juste avant la trentaine (de pages), on entre dans le vif du sujet avec EXPLORER QUÉBEC. Et là, ce sont les huit quartiers incluant le Petit-Champlain ainsi que le Faubourg Saint-Jean-Baptiste mais également Limoilou que l’on aura déjà repérés sur la carte plastifiée de la fin.

8 itinéraires clé en main
Chaque description de quartier contient ses cartes, ses repères, ses lieux à visiter, ses restaurants,bars, boîtes de nuit, hôtels, des informations historiques parfois cocasses, des indicatifs à étoiles ou à $, des photos couleurs, des parcours recommandés pour vivre des expériences inoubliables.

Pour bien englober la ville, le guide contient un chapitre Québec pratique sur les lieux d’arrivée, les hôtels, taxis, traversiers, sur le climat, un calendrier des événements, des indications pour voyageurs à mobilité réduite et plus.

EXTRAITS / CITATIONS

« Revenez à la rue De Buade, puis tournez à droite dans la rue du Fort.

« Ancien bureau de poste ∗ (23)
« 3 passage du Chien d’Or
« L’ancien bureau de poste de Québec fut construit entre 1871 et 1873 sur le site de l’ancien Hôtel du Chien d’Or, une solide demeure érigée vers 1735 pour un riche marchand de Bordeaux qui fit placer un bas-relief à l’effigie d’un chien rongeant son os au-dessus de l’entrée. L’inscription suivante apparaît sous le bas-relief, réinstallé au fronton du bureau de poste en 1872 : Je suis un chien qui ronge l’os; en le rongeant, je prends mon repos. Un temps viendra qui n’est pas venu, où je mordray qui m’aura mordu. On raconte que le message était destiné à l’intendant Bigot, filou s’il en fut un, qui, outré, fit assassiner le marchand. » (p. 44, Le Vieux-Québec)

« La promenade des Premiers-Ministres ∗ (23) (le long du boulevard René-Lévesque E. entre l’avenue Honoré-Mercier et la rue De La Chevrotière) nous informe à l’aide de panneaux d’interprétation, sur les premiers ministres qui ont marqué le Québec depuis 1867. (p. 76, La colline Parlementaire et la Grande Allée)

Le guide touristique ESCALE À QUÉBEC est publié par les guides de voyages ULYSSE.

Publicités

Photos : expositions de cartes anciennes

Toujours situé dans l’ancien fort de l’île Sainte-Hélène, le musée Stewart présente cet été des cartes géographiques et même des cartes célestes. Des globes et des cartes que l’on examine de continent en continent ou de pays en pays dans certains cas comme la France ou même sur une ville, Montréal. Mappemondes, les pôles, l’Europe, l’Afrique, l’Asie et l’Amérique tels qu’on les dessinait aux 15e, 16e, 17e, 18e siècles…

Plus d’infos : 20 000 LIEUX SUR LA TERRE

Aussi au musée Stewart, l’exposition permanente intitulée Histoires et Mémoires

Photos :
Crédit photos : Jacqueline Mallette


SURVIVANTS DE L’EXTRÊME

Auteur : Richard Happer
(THE TIMES)
Broquet éditeur

Un livre extraordinaire pour les récits épiques extraordinaires !

60 récits épiques de survie extrême avec cartes et photos

Survivants de l’extrême
60 récits épiques de survie extrême avec cartes et photos
Auteur : Richard Happer
Broquet éditeur

Situant chacun des 60 récits, une mappemonde au début du livre ; reliure cartonnée ; nombreuses cartes marquant les trajets et magnifiques photos couleurs.

Divisé en cinq chapitres : Histoires de survie, Évasions de prisonniers, Évasions en temps de guerre, Naufrages, Prises d’otages

Des noms à retenir : La candidate à la présidence Ingrid Betancourt est enlevée par les FARC avec qui elle voulait discuter sur leur terrain, elle est séquestrée pendant six ans et demie et enfin rescapée de façon spectaculaire par les forces colombiennes de sécurité ; William Brydon, seul survivant de 16.000 hommes, femmes et enfants partis de Kaboul ; Marie, reine d’Écosse, s’échappe d’un château écossais isolé ; Papillon réussit à s’évader de l’infâme colonie pénitentiaire en Guyane française ; une jeune Haïtienne, Darlene Etienne, est enterrée vivante durant deux semaines…

Des épopées de partout sur le globe et même au-delà : Du goulag sibérien à l’île du Diable, en passant par l’espace et le centre de la Terre, on apprend que des individus comme vous et moi ont survécu à l’impossible.

Toutes sortes d’aventures : Le miracle de l’escalier B, l’unique survivante du vol 626, esclavage dans le désert ou au coeur de l’Europe, travaux forcés au Pakistan, éruption volcanique, accident d’escalade, navigation…

Épisodes de l’Histoire lointaine, récente ou contemporaine : La plupart des aventures dépictées ont eu lieu au 20e ou au 21e siècle mais on retourne pour quelques cas exceptionnels aussi loin qu’en 1587, à la mutinerie de 1789…

Des messages de détermination et d’espoir que malgré la folie des éléments ou celle des hommes, il y a toujours moyen, si infime ou ardu soit-il, de s’en sortir.

Des données pour chaque mésaventure
Des photos et carte de localisation accompagnent les récits mais surtout un encadré de données précises indique la date, le contexte, la nature et la durée de l’épreuve, les moyens de survie, les dangers confrontés, le nombre de survivants et l’équipement ayant permis de survivre.

EXTRAITS

« Équipement : Aucun au début, de l’équipement de ferme plus tard. » (p. 63, Pas de chance pour le bon Samaritain)

« Moyen de survie : Se cacher dans un trou de neige, traverser à pied un plateau couvert de neige… » (p. 142, L’incroyable odyssée de Jan Baalsrud)

« Dangers : Être découvert par les gardiens, effondrement du tunnel, suffocation, être tué » (p. 146, La Grande évasion)

« Quand l’alpiniste Heinrich Harrer s’évada d’un camp de prisonnier de guerre en Inde, il se dirigea vers l’Himalaya… » (p. 151, paragraphe d’introduction, Par le Toit du monde)

« Après trois semaines de navigation, le premier officier meurt. William Shotton, le troisième officier âgé de 18 ans, est désormais chargé de tout l’équipage. » (p. 193, deuxième point de localisation sur la carte du tracé, Le capitaine adolescent)

Une lecture édifiante
Chaque ligne et chaque image de ce livre révèle des difficultés outrepassées, d’obstacles surmontés, d’éléments conquis.

Pour en savoir plus ou pour acheter en ligne, consulter la fiche du livre sur le site Internet des éditions Broquet.

servicesmontreal.com depuis 2002 Depuis 2002  ServicesMontreal.com

Fête des pères
Les femmes dans le monde

Livres et DVD pour la famille

Livres sur l’histoire du monde et romans historiques monde

Calendrier Cinéma
Calendrier Intergénérationnel

À la Une sur les blogues
Toutes les chroniques LIVRES, CD, DVD
Tous les articles

(THE TIMES)