Archives de Tag: amitiés

POUR UN OUI OU POUR UN NON

C’est à l’appréciation inouïe d’un texte vraiment très fin sur l’intime respect de soi-même et son implication sur nos relations avec les autres que nous convient l’auteur et les comédiens de la pièce POUR UN OUI OU POUR UN NON de la russo-française Natalie Sarraute.

POUR UN OUI OU POUR UN NON   Auteure : Nathalie Sarraute   Mise en scène  de Christiane Pasquier   Comédiens :  Marc Béland, Vincent Magnat, Julie St-Pierre, François Trudel   Théâtre Prospéro, Montréal   Du 15 janvier au 9 février 2013

POUR UN OUI OU POUR UN NON
Auteure : Nathalie Sarraute
Mise en scène de Christiane Pasquier
Comédiens : Marc Béland, Vincent Magnat,
Julie St-Pierre, François Trudel
Théâtre Prospéro, Montréal
Du 15 janvier au 9 février 2013

En scène, deux amis de longue date qui ont suivi leur cheminement personnel, développé leur personnalité, empreint leur vie respective de leurs priorités. Leur dialogue se situe autour de leurs différences qui feront peut-être éclater leur amitié, l’un mettant ses priorités vers l’intériorisation et l’autre pas nécessairement le contraire mais autrement. L’auteur pose ainsi un regard fascinant, drôle par moments et certainement profond et émouvant sur notre capacité d’apprécier l’autre et les autres en fonction de nos ressemblances ou de nos différences qui peuvent créer l’éloignement, en fonction de ce qui constitue pour l’un ou pour l’autre le bonheur de vivre.

Et en fin de pièce, on ressort grandi, on se  pose toutes sortes de questions sur soi et sur les autres. Est-ce qu’après une telle discussion on pourra toujours rester amis ? Est-ce qu’on aura une bonne raison pour être amis ? Mais est-ce qu’on a besoin d’une raison pour être amis ? Qu’est-ce qui définit le pourquoi d’une amitié et est-ce que certains comportements peuvent la détruire ? Est-ce qu’à la longue tout s’effrite ? Est-ce qu’on peut le prévenir pour garder les amis auxquels on tient ?

À vous qui avez vécu tout le vingtième siècle, merci, Natalie Sarraute, pour toute la finesse de votre texte ! Et merci au Théâtre Galiléo de nous le mettre devant les yeux de si belle manière, avec ces écrans qui complètent si bien le propos.

POUR UN OUI OU POUR UN NON est présenté en ce moment et jusqu’au 9 février 2013 au Théâtre Prospéro (1371, rue Ontario Est, Montréal).

Mise en scène : Christiane Pasquier
Comédiens : Marc Béland, Vincent Magnat, Julie St-Pierre, François Trudel


Naissance d’un vieux prêtre

Un livre pour mieux comprendre les Franco-Français et par extension les pays à tradition catholique. On y trouve des pensées et confessions (si on peut dire…) d’un prêtre, à savoir son cheminement et, par exemple, comment dès la vie de  séminariste ils apprennent à s’éloigner et même à se couper de leur famille, des histoires cocasses, beaucoup d’art, de curiosité intellectuelle, y compris des souvenirs d’enfance et de prêtrise :

 Naissance d’un vieux prêtre	  - 	 Maurice GRUAU

Naissance d’un vieux prêtre
Auteur : Maurice GRUAU
Éditions Métailié,
Collection Traversées

L’éducation de l’époque et une histoire drôle sur l’origine des bébés
« On me répondit qu’elle était à l’étage quand on a apporté le bébé… » (pp. 18-19) ;

Des réflexions
« L’importance des expériences et des amitiés tient aux liens qui les oppose et les unit tout à la fois. » (p. 24) ;

Des analogies
« Tous les jours, il fallait ramasser, serrer comme nous disions, les oeufs dans des nids carrés pratiqués dans le mur et abrités par une vigne vierge aussi fine qu’envahissante. » (p. 26) ;

Des discussions sur le péché
« Également comment comprendre que c’était “un péché” ? À qui avions-nous fait du mal ? » (p. 40) ;

…et sur les sacrifices
« Les sacrifices par contre semblaient plus difficiles à identifier : quand ai-je vraiment fait un sacrifice ? […] Ce que je retenais c’est que plus c’est difficile, plus ça fait mal, et plus cela fait plaisir à Dieu. » (p. 41) ;

Des observations sur l’art sous toutes ses formes, peinture, architecture, sculpture…
« En Bourgogne, on accède à la plupart des églises en descendant au moins quelques marches alors qu’en Mayenne il faut souvent en monter plusieurs. » (p. 150) ;

Les habitants, les nobles, les curés, la vie de séminariste et de prêtre
« J’enseignais la psycholinguistique. Apprendre à écouter les autres, à respecter leur discours, à tenter de l’entendre vraiment et à en saisir les connotations représente un exercice subtil. » (p. 190)

Des événements sociaux et historiques
« Ce document fut publié par le quotidien Ouest France du 27 mai 1968 en page 6. » (p. 197)

Des constatations et des prédictions
« Le sort des églises est un peu lié à celui des cimetières ruraux actuellement moins fréquentés du fait de l’exode rural et moins utilisés à cause de la crémation. » (p. 89)

C’est tout le parcours social observé à travers le regard d’un religieux ayant reçu l’enseignement réservé aux prêtres catholiques du 20e siècle en France, y compris l’avènement d’hommes d’église qui travaillaient à l’extérieur ainsi que la déchristianisation, que l’on retrouve dans cette nouvelle parution de la collection Traversées. Un livre qui rappellera des souvenirs aux aînés et qui aideront les plus jeunes à les comprendre et peut-être à initier un dialogue de partage humain.

On peut parcourir quelques pages du livre et en savoir plus en consultant la fiche du livre sur le site des éditions Métailié, Paris.