Archives de Tag: aînés

FFM : HAPPY et EN RETARD

FFMHAPPY EVERYDAY: PARK LIFE IN CHINA
Peter O’Donoghue, Couleur, 52 minutes, Australie, Chine, 2013

Un documentaire rigolo qui nous fait découvrir un parc qui fut jadis interdit au peuple et qui aujourd’hui rassemble les aînés, les retraités et même les jeunes pour faire de l’exercice afin de ne pas se retrouver à l’hôpital. Idée jouissive. Prévention de la santé par la danse, les maracas, les manèges exerciseurs publics pour adultes…

FFM

EN RETARD POUR L’ENTERREMENT DE MA MÈRE
Penny Allen, Couleur, 78 minutes, France, Algérie, 2013

Ce film revisite l’histoire d’une arabe marocaine vivant en Algérie qui avait reçu l’ordre donné de la renvoyer dans son pays en 1975. Elle est revenue avec ses enfants, devenue contrebandière d’or et de bijoux, a fait une fortune colossale, a ouvert un bain hammam. Sa fille qui lui ressemble aujourd’hui porte sa robe à la demande de son frère vivant à Paris qui aurait aimé la revoir vivante. Ils disent que s’ils vendent la maison et le bain, ils perdront leur âme. « En retard pour l’enterrement de ma mère » montre aussi un mariage arabe : 1er jour, 2e jour, 5e jour… Le film débute par cette mère qui court pour passer la frontière sur une terre inondée de soleil rouge. La frontière est gardée mais elle avait de puissants clients (son fils vient d’apprendre après sa mort qu’un officier haut-gradé lui avait fait des propositions). Un film fascinant.



ARTICLES RÉCENTS
FFM : courts métrages du monde
FFM : 4 nouvelles entrevues vidéo
FFM : nouvelles photos
FFM : 4 vidéos
FFM : photos, critiques, les films 2013

Festival des films du monde

servicesmontreal.com depuis 2002Depuis 2002  ServicesMontreal.com
LIVRES HISTOIRE MONDE ET ROMANS HISTORIQUES MONDE
Le Joueur
Dragonville
femmophobie.com
À la Une sur les blogues
Toutes les chroniques LIVRES, CD, DVD
Tous les articles

Publicités

Naissance d’un vieux prêtre

Un livre pour mieux comprendre les Franco-Français et par extension les pays à tradition catholique. On y trouve des pensées et confessions (si on peut dire…) d’un prêtre, à savoir son cheminement et, par exemple, comment dès la vie de  séminariste ils apprennent à s’éloigner et même à se couper de leur famille, des histoires cocasses, beaucoup d’art, de curiosité intellectuelle, y compris des souvenirs d’enfance et de prêtrise :

 Naissance d’un vieux prêtre	  - 	 Maurice GRUAU

Naissance d’un vieux prêtre
Auteur : Maurice GRUAU
Éditions Métailié,
Collection Traversées

L’éducation de l’époque et une histoire drôle sur l’origine des bébés
« On me répondit qu’elle était à l’étage quand on a apporté le bébé… » (pp. 18-19) ;

Des réflexions
« L’importance des expériences et des amitiés tient aux liens qui les oppose et les unit tout à la fois. » (p. 24) ;

Des analogies
« Tous les jours, il fallait ramasser, serrer comme nous disions, les oeufs dans des nids carrés pratiqués dans le mur et abrités par une vigne vierge aussi fine qu’envahissante. » (p. 26) ;

Des discussions sur le péché
« Également comment comprendre que c’était “un péché” ? À qui avions-nous fait du mal ? » (p. 40) ;

…et sur les sacrifices
« Les sacrifices par contre semblaient plus difficiles à identifier : quand ai-je vraiment fait un sacrifice ? […] Ce que je retenais c’est que plus c’est difficile, plus ça fait mal, et plus cela fait plaisir à Dieu. » (p. 41) ;

Des observations sur l’art sous toutes ses formes, peinture, architecture, sculpture…
« En Bourgogne, on accède à la plupart des églises en descendant au moins quelques marches alors qu’en Mayenne il faut souvent en monter plusieurs. » (p. 150) ;

Les habitants, les nobles, les curés, la vie de séminariste et de prêtre
« J’enseignais la psycholinguistique. Apprendre à écouter les autres, à respecter leur discours, à tenter de l’entendre vraiment et à en saisir les connotations représente un exercice subtil. » (p. 190)

Des événements sociaux et historiques
« Ce document fut publié par le quotidien Ouest France du 27 mai 1968 en page 6. » (p. 197)

Des constatations et des prédictions
« Le sort des églises est un peu lié à celui des cimetières ruraux actuellement moins fréquentés du fait de l’exode rural et moins utilisés à cause de la crémation. » (p. 89)

C’est tout le parcours social observé à travers le regard d’un religieux ayant reçu l’enseignement réservé aux prêtres catholiques du 20e siècle en France, y compris l’avènement d’hommes d’église qui travaillaient à l’extérieur ainsi que la déchristianisation, que l’on retrouve dans cette nouvelle parution de la collection Traversées. Un livre qui rappellera des souvenirs aux aînés et qui aideront les plus jeunes à les comprendre et peut-être à initier un dialogue de partage humain.

On peut parcourir quelques pages du livre et en savoir plus en consultant la fiche du livre sur le site des éditions Métailié, Paris.


FFM : Anfang 80

Conférence de presse, FFM Montréal 2012

Anfang80
(COMING OF AGE)

Gerhard Ertl, Karl Merkatz, Sabine Hiebler et le fils de Gerhard Ertl qui tient un petit rôle dans le film
Conférence de presse, FFM Montréal 2012
Photo Jacqueline Mallette

Ce film mérite 8 étoiles.

ANFANG 80, c’est un film absolument exceptionnel, un plaidoyer pour qu’on laisse les aînés, habituellement ignorés, vivre leur vie comme ils et elles l’entendent, qu’ils fassent plus qu’exister dans un home mais qu’ils tombent amoureux comme des jeunes d’aujourd’hui aussi si la situation se présente.

ANFANG 80, signifiant «début» (d’une histoire d’amour à l’âge de) 80 ans, raconte l’histoire d’une femme atteinte du cancer à qui son médecin ne donne que 6 mois à vivre ; le film débute alors qu’elle subit des examens médicaux et que la préposée l’oublie aux machines. Mais ça ne se passera pas comme ça !

Et de surprise en surprise quant aux manques successifs de respect envers sa personne, Rosa rencontre Bruno qui vient vers elle remarquant sa détresse. Les deux ont 80 ans (en réalité l’acteur Karl Merkatz en a 82 et il travaille toujours !) et se rejoignent puisqu’ils sont du même coin de pays et ont vécu des expériences similaires dans leur vie. M. Merkatz a par ailleurs déjà joué en couple avec Christine Ostermeyer, sa partenaire d’Anfang 80 dont il tombe éperdument amoureux.

Anfang80 photo du filmLe coeur émotionnellement n’a pas d’âge, et l’histoire d’amour tendre et émouvante précédée de séquences dignes de la comédie la plus drôle dont se compose ce film nous montre une fougue moderne mais combien parsemée d’embûches de la part des proches et des autorités. C’est comme si à partir d’un certain âge on n’existait plus. Mais heureusement, malgré les folies auxquelles se prêteront nos tourtereaux de 80 ans, ils parviendront au bonheur, même si de courte durée.

Parmi les séquences remarquables, lorsque par exemple Bruno s’en prend à des ambulanciers et qu’ensuite un psy lui signale qu’il aurait pu essayer de leur parler pour commencer, c’est exactement le problème de se confronter à toute personne se prenant pour unique détenteur de LA vérité que le film s’adresse. À quoi bon chercher à se faire entendre de quelqu’un qui n’a nullement l’intention de vous écouter ? Miraculeusement, le psy reconnaîtra en lui un fou amoureux qui n’a rien d’un vieillard sénile.

Pour eux, nous sommes des morts dont les jambes fonctionnent encore, lui dit Rosa dès leur première rencontre.

Tourné en seulement six semaines à Vienne pour les séquences intérieures et à Sankt Pölden pour les extérieures afin de donner un air moderne à cette histoire d’amour véritablement d’aujourd’hui, les recherches ont par ailleurs nécessité beaucoup plus de temps et de préparation. Ce que vivent les deux vieux amoureux par rapport aux gens partout est tout à fait réaliste et réalisable, n’en déplaise à la société qui ne s’attend qu’à les voir bientôt mourir et en attendant qu’à les contrôler, les entuber, décider à leur place sans se soucier de ce qu’ils peuvent ressentir…

C’est un film absolument extraordinaire que l’on peut voir en compétition au FFM 2012.  Espérons qu’il sortira ensuite en salles.

anfang80.at

2011 / Couleur / 90 min, Autriche, Compétition mondiale (longs métrages)

ÉQUIPE PRODUCTION

Réalisation : Gerhard Ertl, Sabine Hiebler
Scénariste : Sabine Hiebler, Gerhard Ertl
Photographie : Wolfgang Thaler
Montage : Karin Hammer
Interprètes : Karl Merkatz, Christine Ostermeyer, Erni Mangold, Branko Samarovski
Maison de production : Michael Kitzberger, Wolfgang Widerhofer, Nikolaus Geyrhalter, Markus Glase, NGF Filmproduktion GmbH, Hildebrandgrasse 26, 1180 Vienne (Autriche), tél.: (43) 1 403 01 62, fax: (43) 1 403 01 52 15, burner@geyrhalterfilm.com

ANFANG 80 (COMING OF AGE)

Rosa rencontre Bruno. Ils sont tous les deux octogénaires et veulent profiter de cette nouvelle passion amoureuse. Ils s’aiment et s’amusent, sans conditions, sans se poser des questions, sans doute pour apprivoiser le temps qui passe. Mais Rosa est atteinte du cancer et selon les médecins, il ne lui reste que six mois à vivre. Bruno est marié et a des enfants. Avec les années, sa vie était devenue routinière. Sa rencontre avec Rosa lui procure une autre façon de voir l’existence, même si tous les deux sont conscients que cette idylle ne durera qu’un instant. Ils décident donc de louer un appartement pour être ensemble. Est-ce que le bonheur a une date d’expiration? COMING OF AGE est un film émouvant sur un couple particulier vivant dans une société qui exclut et supplante les aînés. Une histoire d’amour qui prouve qu’il n’est jamais trop tard.

Gerhard Ertl, Sabine Hiebler

Sabine Siebler et Gerhard Ertl ont toujours signé leurs films ensemble. On soulignera: Crossover (1990), Crossover 2 (1990), Definitely Sanctus (1992), General Motors (1993), Spot-Check (1994), Komakino (1996), Transcoder (1998) et NOGO (2002).

Projections au FFM
31 août 2012 • 09h00 • CINÉMA IMPÉRIAL • CI.31.1 •
31 août 2012 • 19h00 • THÉATRE MAISONNEUVE • TM.31.1 •
1 septembre 2012 • 14h00 • CINÉMA IMPÉRIAL • CI.01.3 •


Festival des Films du Monde de Montréal

servicesmontreal.com depuis 2002Depuis 2002  ServicesMontreal.com
À la Une sur les blogues
Toutes les chroniques LIVRES, CD, DVD
Tous les articles