Archives de Catégorie: MAFIAS

Des miracles maintenant !

Aujourd’hui 25e anniversaire de la tuerie femmophobe à l’école Polytechnique de Montréal, je vous propose un livre de Gabrielle Bernstein avec 108 techniques pour jouir d’une vie moins stressante, épanouissante et pleine de sens.

Des miracles maintenant, un livre de Gabrielle Bernstein avec 108 techniques pour jouir d'une vie moins stressante, épanouissante et pleine de sens.

Des miracles maintenant!, un livre de Gabrielle Bernstein avec 108 techniques pour jouir d’une vie moins stressante, épanouissante et pleine de sens.

L’auteure à succès du New York Times, qui enseigne le yoga et la médication et qui détient par ailleurs une formation en Technique de libération émotionnelle, rassemble des moyens d’apaisement du stress en quelques minutes par des techniques faciles expliquées pas à pas dans lesquelles sont incorporées des concepts tirés du Cours en Miracles et du yoga

108 façons de se sortir de simples mauvaises habitudes ou d’une énorme haine et du ressentiment
Par exemple, ne pas retombrer dans une vieille addiction ne serait-ce que le café ou la cigarette, se pardonner et pardonner aux autres, oublier cette rage qui ronge et pourrit la vie et surtout porte à commettre des actes immondes, surmonter la peur qui hante et qui empêche de poser des actes positifs, faciliter la prise de décision, relever le défi des gens qui s’acharnent et n’en finissent plus de se venger sur des victimes innocentes et qui peuvent causer un stress ou un blocage semblant insurmontable, évacuer la tension et cumuler en vous une super énergie positive en ce siècle où les hommes semblent vouloir se faire toutes sortes de guerres interminables entre eux et d’autant plus aux femmes en situations d’avancement ou précaires alors qu’ils nous imposent encore et toujours des plafonds de verre armés de béton et réarmés de circuits exclusifs possiblement inavouables pour nous exclure ; enfin trouver des techniques pour nous aider à vivre une vie positive et enrichissante et épanouissante malgré tout.

CITATIONS / EXTRAITS

« Cette simple prière avant de payer chaque facture me gonflait d’énergie. Elle m’infusait une attitude de gratitude plutôt qu’un sang mauvais fait d’anxiété et de tension. » (p. 69)

« Message miraculeux #63 : Parfois, la réponse la plus aimante est NON. » (p. 166)

« Voici quelques-uns des outils que je vous suggère pour relever les défis que présentent vos relations les plus difficiles.
Reconnaissez votre désir d’avoir raison. » (p. 216)

« Votre honnêteté et votre désir de vous rappeler la vérité vous sauveront quand vous serez au bord du gouffre. » (p. 255, Miracle 102, Dans le doute, passez-vous le film des événements.)

Des miracles maintenant !, 108 techniques pour jouir d’une vie moins stressante, épanouissante et pleine de sens,  un livre de Gabrielle Bernstein publié aux éditions Le Dauphin Blanc.


Histoires drôles de l’Histoire

« Les hémorroïdes de Napoléon et autres anecdotes qui ont fait l'Histoire »

« Les hémorroïdes de Napoléon et autres anecdotes qui ont fait l’Histoire »

Si par un heureux ou malheureux hasard vous avez pigé pour vos échanges de cadeaux anonymes le nom d’un millionnaire VIP ultra-subventionné ou d’un éternel membre de tous les comités écrasants omniprésents ou encore d’un collant député pion de parti élu par une majorité écrasante, voici trois suggestions qui pourraient répondre à leurs préoccupations et aspirations historiques : « Les hémorroïdes de Napoléon et autres anecdotes qui ont fait l’Histoire », « Les décisions les plus absurdes de l’Histoire » et « C’est grave, docteur ? Les plus belles perles entendues par votre médecin ».

Vous pouvez aussi acheter ces livres pour vous-même, histoire de vous dérider pendant les vacances ou de comprendre les manoeuvres tordues, détournées et truquées de vos VIP tout gratuit avec salaires et privilèges mirobolants mais seulement pour eux-mêmes.

EXTRAITS / CITATIONS

« Au bout de deux ans de guerre, peu de temps avant Pearl Harbor, alors que l’Angleterre se bat seule et que l’isolationnisme américain semble plus ancré que jamais, les services de renseignement britannique réussissent à berner le président Roosevelt et à le pousser à engager l’Amérique dans l’effort de guerre contre le nazisme… grâce à une carte truquée. » (Les hémorroïdes de Napoléon et autres anecdotes qui ont fait l’Histoire, p. 124)

« L’issue de la guerre est aussi incertaine. Ne risque-t-on pas de terribles représailles en cas de victoire finale de Rome ? À la première interrogation, Hannibal répond à l’ambassade capouane dépêchée dans son camp qu’il n’est nullement question d’annexer Capoue et de la transformer en bastion avancé de l’Empire punique. » (Les décisions les plus absurdes de l’Histoire, p. 98)

« On m’a fait une fellation in vitro » (C’est grave, docteur ? Les plus belles perles entendues par votre médecin, p. 28)

Les trois livres sont disponibles en librairies et chez Guy Saint-Jean éditeur.


Ariel à l’école des espions, t3

Satellite et bas blancs

CODE VERT pour ce roman, troisième tome de la série Ariel à l'école des espions intitulé Satellite et bas blancs, d'Evelyne Gauthier, publié chez Guy Saint-Jean éditeur.

CODE VERT pour ce roman, troisième tome de la série Ariel à l’école des espions intitulé Satellite et bas blancs, d’Evelyne Gauthier, publié chez Guy Saint-Jean éditeur.

Un 3e tome génial s’ajoute à la super série adolescente d’Evelyne Gauthier sur la jeune espionne Ariel aux prises avec des bandits criminels dangereux d’envergure universelle dans le cadre de ses études à l’école dédiée secrètement à former les futurs espions canadiens.

Envergure universelle, car il s’agit cette fois d’un détournement de satellite ! Et les bandits organisés ont bien camouflé leurs manoeuvres et ce sera donc à Ariel et à ses enseignants et collègues d’être à la mesure. L’action se passe surtout à Montréal dans cette fiction où l’électronique, les jeux et la planche à roulettes tiennent leur part dans le déroulement de cette nouvelle énigme palpitante.

EXTRAITS / CITATIONS

« C’est sans doute ses capacités de grand vendeur et non son expertise en électronique qui lui ont valu ce poste. Je me demande comment Vincent, déjà asocial, va parvenir à tolérer ce crétin extraverti comme supérieur sans vouloir lui asséner un bon coup de savate en plein front.  Son étonnante bêtise n’est-elle qu’une parade pour cacher un génie ? Rien n’est à négliger. » (pp. 39-40)

« Je souris. Depuis mon premier jour au collège, Béatrice est devenue ma pire ennemie. Son snobisme, sa façon de s’imaginer que son père riche va tout lui acheter, y compris de bonnes notes, sa méchanceté et sa jalousie envers moi m’ont toujours irritée. » (p. 59)

« Ce qui indique que notre interrogé est certainement bien embrigadé dans le groupe dont il est membre, car cette réaction est spontanée et viscérale, même s’il tente de la cacher. » (p. 64)

CODE VERT pour ce roman, troisième tome de la série Ariel à l’école des espions intitulé Satellite et bas blancs, d’Evelyne Gauthier, publié chez Guy Saint-Jean éditeur.


Mensonges

La télésérie, Saison 1, 10 épisodes en coffret DVD
UNE FEMME, DES MEURTRES, DES MENSONGES… ET LA VÉRITÉ!
Dès son lancement en mars dernier, Mensonges a battu des records de visionnement

La télésérie «Mensonges» en DVD TVA Films et Sovimage

La télésérie «Mensonges» en DVD
TVA Films et Sovimage

Télésérie québécoise et montréalaise, elle nous emmène dans un centre d’enquêtes policières où travaillent Julie Beauchemin (Fanny Mallette) et Maxime Moreli (Éric Bruneau), deux agents redoutables passés maîtres dans les interrogatoires, Bob (Sylvain Marcel), leur collègue de terrain ainsi que Marcel Lévesque (Pierre Verville) leur patron.

En dehors de leur travail, les deux agents mènent leurs interrogatoires au même titre que leur vie : Julie a survécu au suicide de sa mère quand elle avait 12 ans et est maintenant mariée avec deux enfants tandis que Max est un célibataire attirant les regards et vit avec sa soeur le deuil de son frère. Julie doit parfois s’absenter pour s’occuper de ses enfants, ce qui ne l’empêche pas de bien conclure ses enquêtes.

Dans cette série policière psychologique, les méthodes, expertise et sens aigu de l’analyse et investigations ne se limitent pas seulement à débusquer les criminels, elles servent aussi à découvrir les mensonges qui les impliquent eux et leur entourage. Les thèmes sont d’ailleurs dans certains cas plus que d’actualité avec par exemple l’épisode du ministre ami des mafieux et de la corruption qui se clame victime parce qu’il est trop pur mais qui n’hésite pas à tuer celle qui pourrait en raconter long sur son amant.

Produite par Sophie Deschênes de Sovimage, réalisée par Sylvain Archambault (Le Négociateur, Piché : entre ciel et terre), idée originale et auteur Gilles Desjardins (Musée Éden), la télésérie met en vedette Fanny Malette (19-2, Vertige),Éric Bruneau (Toute la vérité, Le règne de la beauté), Sylvain Marcel (19-2,Miraculum) et Pierre Verville (Les Boys, Les Lavigueur).

La télésérie s’est mérité 3 PRIX Gémeaux
Mensonges a été couronné meilleure série dramatique à la soirée des 29e prix Gémeaux. Fanny Mallette a gagné le prix Gémeaux pour meilleur premier rôle féminin dans une série dramatique.

Surveillez la saison 2 dès 2015

La télésérie «Mensonges» en DVD
Informations techniques – coffret 3 DVD
Langues : Français
Son : 5.1 Dolby Digital
Durée : 440 minutes
Encodage pour malentendant : Français
TVA Films et Sovimage


FFM : Kajarya

d5029-afficheffm2014Ce Bollywood amène très adroitement le sujet des bébés filles sacrifiées en Inde par le biais d’une jeune journaliste qui est envoyée à 80 km de la capitale pour couvrir une cérémonie religieuse. Elle y découvrira une femme complètement ravagée que sa famille avait mariée de force à 13 ans à un vieillard lequel est décédé un an plus tard mais seulement après l’avoir menée au temple trois fois la semaine, seule, sur les conseils du beau du village afin qu’elle puisse enfin concevoir (un fils).

« S’il était mort un an plus tôt, j’aurais été sauvée. »

« Avez-vous vraiment tué ces filles ? … de vos mains ? … 10… 20… 100 ? »

« On en tue une, on en tue 100. »

« Mais on s’en fout ! Dans ce pays, les femmes se font tuer pour toutes sortes de raisons, parfois sans raison aucune. »

« Pourquoi n’utilisent-elles pas des machines à ultrasons comme tout le monde à Delhi ? »

« J’étais seulement le bourreau. Ces petites filles avaient été condamnées à mort par leurs parents. »

« Ils ne veulent que des fils. Ils veulent radier toutes les femmes de la surface de la Terre ! Ça ne sert à rien de simplement emprisonner celle qu’ils utilisent comme bourreau ! »

Ce film de moins de 2 heures est captivant sur des sujets graves, l’avortement et l’assassinat des bébés filles mais aussi les mariages forcés en Inde alors qu’il faut des gens d’autorité venues de l’extérieur pour faire prendre conscience de cette horreur car au village, typiquement, tout le monde se tient et n’importe quel homme peut commettre les pires méfaits et imposer sa méchanceté et sa cruauté sans jamais être inquiété grâce à la politique de la mafia des hommes. Par contre, une femme se fait vite battre physiquement, socialement ou moralement, traiter de folle ou de tous les noms d’oiseaux si elle ose s’affirmer ou dénoncer – et ça, c’est pratiquement global.

Kajarya est un film réalisé par Madhureeta Anand.

Festival des films du monde


FFM : Le patron de l’usine

En Chine, dans une ville où il ne reste qu’une centaine d’usines de jouets alors qu’il y en a déjà eu plus de mille et que les commandes se font rares, les employés n’ont pas été payés depuis des mois et le patron de l’usine doit s’organiser avec le prix des matières premières qui augmente, le taux de change qui fluctue et les autres joueurs auxquels il doit des comptes sans oublier son dernier client qui fait partie de la rigide globalisation et qui utilisera qui et ce qu’il faut pour écraser et repartir gagnant, sans jamais se soucier des humains qu’il aura exploités ni de la condition dans laquelle il les laisse.

« Il s’agira une erreur pour tout faire couler. »

« Patrons esclavagistes, PAYEZ-NOUS ! »

FFM : Le patron de l'usine Conférence de presse

FFM : Le patron de l’usine
Conférence de presse

Dans cette Chine d’aujourd’hui où l’argent compte énormément mais où l’on maquille toujours les conditions de vie des travailleurs toutes améliorées qu’elles soient (sûrement la raison des sempiternelles redélocalisations d’usines) venus de province, on peut voir des patrons d’usine qui, de découragement, pensent au suicide puis devront faire face à la justice et payer leurs employés.

Le réalisateur du film Le patron de l’usine a avoué en conférence de presse au Festival des films du monde 2014 avoir lui-même été patron d’usine en électronique avant de consacrer sa carrière au cinéma. Il insiste que son film est une fiction basée sur des réalités observées.

J’ai eu le plaisir de rencontrer le réalisateur Zhang Wei qui annonce son film en chinois : http://youtu.be/rS4AnIR85TQ


Isa, T2

L’île de l’ermite
Auteure : Sergine Desjardins

Isa, Tome 2 L'île de l'ermite Auteure : Sergine Desjardins Guy Saint-Jean éditeur

Isa, Tome 2
L’île de l’ermite
Auteure : Sergine Desjardins
Guy Saint-Jean éditeur

Ce roman est infiniment émouvant, d’autant plus qu’il raconte une histoire vécue, celle d’une enfant ayant passé de nombreuses années parmi les lépreux alors qu’elle n’avait que des éruptions causées par la chaleur. Oui, mais sa mère était très belle et il y avait des hommes pour faire subir les pires sévices autres afin d’assouvir leurs intérêts.

Il y avait aussi des hommes médecins, malades et victimes pour abuser et s’en prendre à plus faibles ou moins organisées qu’eux. Et l’on s’y retrouve dans ce roman historique, que l’on vive à Montréal ou ailleurs, dans notre 21e siècle, en raison justement de toutes les manoeuvres pratiquées par les médecins, religieux et autres meneurs motivés par l’argent, le pouvoir ou la méchanceté qui pour vivre leur gloire ont besoin d’en écraser d’autres en quantités.

C’étaient les années 1847-48 au Nouveau-Brunswick. De nombreux personnages sont inspirés de personnes ayant réellement vécu ces années difficiles à leur manière, avec citations tirées de documents d’époque.

Ce livre intéressera aussi ceux et celles qui s’intéressent à la parité homme-femme, aux écoles d’infirmières et couvents de religieuses, aux débuts de la photographie, à la fuite d’esclaves noirs américains, aux imposteurs qui prennent tout le crédit pour le travail des autres… Tant d’effroyable misère imposée à nos semblables, tant de courage, tant de résilience.

L’auteure Sergine Desjardins se surpasse dans ce second tome d’Isa dans lequel elle termine cette histoire aussi humaine qu’inhumaine et fournit en fin de volume une note de quatre pages sur la léproserie de Tracadie ainsi qu’un tableau chronologique précis de six pages.

CITATIONS / EXTRAITS

« Ce qui est infiniment troublant, c’est de constater, a posteriori, que les mauvaises intentions se cachent parfois derrière les plus beaux sourires. Et que nous avons presque tous, un jour ou l’autre, cru à ces sourires-là. Isa à Gus. (p. 49)

« L’explication était simple : non seulement la lèpre était une maladie infiniment plus honteuse que la syphilis, mais les syphilitiques n’étaient séquestrés nulle part. Un époux pouvait même cacher cette maladie à sa femme, quitte à la contaminer. » (p. 32)

« Après son départ, Isa releva sa manche. Ses bras, comme chaque été, étaient couverts de dartres. Elle se demanda si ce médecin-là saurait faire la différence entre sa maladie de peau et la lèpre. » (p. 57)

« Il avait beau se montrer chaleureux et compatissant, quelque chose chez cet homme lui déplaisait. Quelque chose qu’elle n’arrivait pas à nommer, mais qui, malgré tout, semait une certitude en elle : on ne pouvait lui faire confiance. » (p. 50)

« Plus le temps passait, plus il prenait conscience à quel point le prix à payer pour son ambition était élevé. » (p. 85)

« 1858 : Très malade, Rosalie Jetté est victime de mauvais traitements, en partie à cause de la Supérieure, Sainte-Jeanne-de-Chantal. » (p. 454, Tableau chronologique)

Isa, Tome 2, L’île de l’ermite, de Sergine Desjardins est très chaudement recommandé et disponible en plusieurs formats chez Guy Saint-Jean éditeur.