Eux

Ces instants d’arrière-cour

Entre les coeuxuleurs d’automne et les bulletins de fin d’année, Reine-Aimée Côté raconte et publie en juin. Un peu comme elle terminerait une année scolaire.

Faut-il parcourir ce livret d’écrivaine de page en page ou l’ouvrir au hasard la chance et puiser ici et là quelques lignes, un peu d’inattendu, des souvenirs d’un voyage en Italie, des impressions sur les élèves.

Dans ce joli carnet littéraire qui tient presque dans la main, Reine-Aimée Côté raconte la vie, sa vie, ses observations, ses nombreux auteurs en une ligne, ses réflexions.

CITATIONS / EXTRAITS

« Et ne ne sais toujours pas d’où vient le vent » (p. 34)

« J’examine les échardes au coeur, celles qu’on n’arrive pas à enlever, qui s’enfoncent en voulant les extirper. Parce que sans doute la bonne façon de les extirper n’existe pas. Et elles s’enfoncent. Pourvu qu’elles ne deviennent pas pétrole. » (p. 104)

« Apprendre ramène à une infime partie de soi. Celle où le foetus a besoin de la mère nourricière. » (p. 125)

Eux, ces instants d’arrière-cour de Reine-Aimée Côté, enseignante à la retraite, vient de paraître chez Lévesque éditeur, dans la collection Carnets d’écrivains dirigée par Robert Lalonde.

 

Publicités

À propos de montreal157

Fondatrice de ServicesMontreal.com en 2002 et auparavant guide chez About.com en 2000, j'écris en ligne depuis 1996. Voir tous les articles par montreal157

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :