Rouge

rougeUn roman aux multiples chapitres très courts et concis, fascinant de vérités telles que vécues dans les années de la défroque au Québec mais pas seulement puisque cette enfant et les tuiles auxquelles elle survit en tant que bébé de la famille mais on ne peut pas dire bébé gâté, est racontée avec les mots d’aujourd’hui alors que les femmes se cognent encore trop souvent aux portes fermées sur elles mais ouvertes pour les hommes et qu’elles sont toujours victimes de la solidarité des hommes entre eux.

Une petite fille nommée Marie grandit avec deux soeurs et deux frères dont l’un lui a imposé l’inceste et l’autre n’hésite pas non plus à se servir d’elle mais autrement, lui aussi la faisant devenir adulte avant l’âge à la suite de problèmes reliés à ses activités de vendeur de drogue, alors même que leur père a signé les papiers pour faire interner la mère et que ses deux aînées ne se soucient plus que de leur mariage et ensuite de leur marmaille. Un roman qui montre aussi efficacement la jalousie des femmes entre elles  et des familles entre elles… Le livre raconte sans porter de jugement mais on sent bien que c’est tant mieux si les autres se butent à des difficultés puisque ça nourrit les conversations dans le dos qui leur permettent de se sentir supérieurs.

Native de Montréal devenue professeure de littérature à l’Université de Washington à Seattle, l’auteure Denyse Delcourt revient aussi superbement sur des légendes et des pendaisons de femmes.

CITATIONS / EXTRAITS

« Les filles à l’école disent que la maison de Marie pue le fumier. Qu’elle vit dans un coin perdu de la ville et que sa mère, en plus, est bizarre. Certaines d’entre elles la plaignent. Pauvre Marie ! D’autres en secret se réjouissent. Dieu ne lui a-t-il pas déjà assez donné ? La beauté, la douceur, une grande intelligence. Ne serait-il pas injuste d’en rajouter ? » (p. 17)

« Le revolver n’avait-il pas été, pendant plusieurs mois, mon fidèle compagnon ? Petit poids au fond de mon sac et sous mon oreiller, la nuit, une sorte de présence ? » (p. 62)

Rouge, de Denyse Delcourt, est publié chez Lévesque éditeur, collection Réverbération.

Publicités

À propos de montreal157

Fondatrice de ServicesMontreal.com en 2002 et auparavant guide chez About.com en 2000, j'écris en ligne depuis 1996. Voir tous les articles par montreal157

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :