Agatha Christie

Photo (détail) d'Agatha Christie lors de son premier tour du monde en vue de négocier avec tous les pays leur participation à l'exposition universelle de Londres. Pointe-à-Callière présente une exposition inédite « Sur les traces d'Agatha Christie » du 8 décembre 2015 au 17 avril 2016

Photo (détail) d’Agatha Christie lors de son premier tour du monde en vue de négocier avec tous les pays leur participation à l’exposition universelle de Londres.
Pointe-à-Callière présente une exposition inédite « Sur les traces d’Agatha Christie » du 8 décembre 2015 au 17 avril 2016

Pointe-à-Callière présente sa nouvelle exposition « Sur les traces d’Agatha Christie » du 8 décembre 2015 au 17 avril 2016, une expo unique et inédite remplie d’images d’elles tout au long de sa pétillante vie et aussi de photos et films qu’elle a réalisés pendant les 30 années où elle a accompagné son marie archéologue en Mésopotamie.

Un grand bas-relief archéologique, une Remington antique, des wagons de train historiques ainsi que de somptueux bijoux sertis de lapis-lazuli ponctuent le parcours qui débute par un jardin de poisons et nous fait découvrir de la prolifique auteure son enfance, ses voyages, ses images, sa maison où elle a passé ses dernières années. Entre son fauteuil et son piano, ici et là des piles de livres parmi les 66 romans policiers, 6 romans publiés sous son nom de plume Mary Westmacott, 150 nouvelles, 18 pièces de théâtre et 2 livres de souvenirs.

L’exposition présente aussi sous vitrine la page de son scrapbook sur lesquelles se trouvent ses photos du Québec.

Son petit-fils – qui est présentement à Montréal en même temps que Henrietta McCall, commissaire invitée du British Museum, et Michel Cozic, collectionneur de l’Orient-Express – Mathew Prichard voue une admiration et un amour sans borne pour sa grand-mère qui lui a donné une enfance heureuse, elle qui croyait selon ses dires que cela est de prime importance pour toute personne.

Malgré toute sa gentillesse, Elisabeth Monast Moreau, commissaire de l’exposition, nous a raconté des anecdotes sur les problèmes d’acceptation auxquels a dû faire face Agatha Christie en raison du fait qu’elle était une femme dans un monde d’hommes. Au fond et dans les faits, le monde n’a pas tellement changé sur ce point…

Deux vidéos :
Mathew Prichard, petit-fils d’Agatha Christie et administrateur du fonds Christie Archive Trust

Francine Lelièvre, directrice générale, Pointe-à-Callière

L’exposition inédite « Sur les traces d’Agatha Christie » est présentée du 8 décembre 2015 au 17 avril 2016 à Pointe-à-Callière, cité d’archéologie et d’histoire de Montréal.

Publicités

À propos de montreal157

Fondatrice de ServicesMontreal.com en 2002 et auparavant guide chez About.com en 2000, j'écris en ligne depuis 1996. Voir tous les articles par montreal157

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :