3 vies contre 3 paquets de cigarettes

Récit de vie, force, courage, résilience, émigration, pardon, éducation, survie, beauté et laideur du monde, Afrique, Rwanda, Suisse, Montréal

Trois vies contre trois paquets de cigarettes, de Marie-Fidèle Mukandekezi, , l'épreuve d'une femme rwandaise

Trois vies contre trois paquets de cigarettes, de Marie-Fidèle Mukandekezi,
l’épreuve d’une femme rwandaise, publié au Dauphin blanc.

Dans sa façon de raconter son histoire, Marie-Fidèle Mukandekezi nous décrit aussi son Afrique, son pays natal si beau qui fut ravagé apparemment au départ par un autre fils du pays revenu y faire la guerre et la vengeance. Tour à tour, elle explique les moeurs du Rwanda entrelaçant aux us et coutumes les beautés du pays ainsi que le malheur et l’épreuve qu’elle y a subis, dans un français livresque appris avec la grande application de quelqu’un qui aime et apprécie infiniment l’école pour les portes qu’elle ouvrira plus tard.

Ce livre est beau, triste, émouvant, touristique, joyeux, tragique, pacifique malgré la guerre… C’est la vie… C’est sa vie.

C’est une belle belle belle lecture à vous offrir d’autant plus que l’auteure raconte simplement avec de nombreux reculs explicatifs. Elle ne pointe jamais personne du doigt comme étant responsable ni ne s’étend sur les monstruosités. Marie-Fidèle raconte dans la paix de son âme et dans l’amour de ce qui a été beau, normal, étonnant, troublant, observé, vécu, surpassé.

C’est un livre que certainement je relirai, un peu comme on retrace ses bulletins de notes d’enfance ou qu’on regarde des photos de jadis. L’auteure est sortie d’un moule aussi unique que fort.

Marie-Fidèle Mukandekezi a été élevée à l’africaine dans une famille catholique de 11 enfants dont elle est la septième ; elle a fait un mariage d’amour avec un musulman, ce qui lui a valu les affres de l’église catholique. Son mari fut tué lors du génocide alors qu’ils avaient tant travaillé pour emménager dans une maison sécuritaire. À Kigali, elle travaillait pour un organisme suisse, elle qui fut la seule de sa famille à être allée à l’université. Elle est aujourd’hui une femme prospère à Montréal où elle vit avec ses deux enfants devenus adultes et aux carrières passionnantes. On trouve des photos au coeur de son livre témoignage. Un livre qui fait chaud au coeur, le livre inspirant d’une survivante. Les chapitres de ce petit chef d’oeuvre pour la paix sont courts, permettant de prendre nos propres reculs ou de continuer notre lecture en fonction du temps disponible. Mais je vous promets que vous ne devriez pas tarder à en parcourir toutes les pages.

CITATIONS / EXTRAITS

« Ce ne sera que plus tard, à Montréal, que je ferai cette agréable découverte qui changera le cours de ma vie. » (p. 59)

« Notre stratégie était en fait une politique d’autruche. » (p. 59)

« Tous les militaires n’ont pas tué. » (p. 104)

« Que ce soit par une justice équitable ou un partage du pouvoir, la vraie réconciliation des Rwandais devra prendre source au fond de chaque individu, au fond de chaque coeur à l’écoute de cette voix intérieure qui ne trompe jamais. » (p. 131)

« Ainsi fut mon premier rendez-vous avec bébé neige. L’adulte, la vraie neige, m’attendait à Montréal, des années plus tard. » (p. 116)

Trois vies contre trois paquets de cigarettes, de Marie-Fidèle Mukandekezi, est publié au Dauphin blanc. Une partie des droits d’auteur pour ce livre iront à Gratitude universelle.

Publicités

À propos de montreal157

Fondatrice de ServicesMontreal.com en 2002 et auparavant guide chez About.com en 2000, j'écris en ligne depuis 1996. Voir tous les articles par montreal157

3 responses to “3 vies contre 3 paquets de cigarettes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :