CYCLISME Anatomie et mouvements

Cyclisme :  Anatomie et mouvements, Auteure :  Jennifer Laurita, Éditeur : Broquet

Cyclisme : Anatomie et mouvements
Auteure : Jennifer Laurita
Éditeur : Broquet

Le corps humain par rapport au cyclisme est l’objet de ce superbe livre d’exercices visant à acquérir ou améliorer la force, la souplesse et la forme physique. Et c’est super bien fait, avec des dessins très clairs et pour chaque exercice le muscle ciblé sur un graphique de cycliste ainsi que ses bienfaits et s’il est déconseillé pour des personnes ayant par exemple des maux ici ou là, selon le cas, de même qu’une photo d’un être humain homme ou femme dans une ou des positions de l’exercice et une illustration stylisée marquant les muscles en gros plan.

Des exercices bien décrits et bien illustrés
Des étirements, balancements, flexions, extensions… Jambes, mollets, quadriceps, abdominaux, fessiers, dessous des pieds ! Sens de l’équilibre, posture, extenseurs de la colonne vertébrale…

Avec un guide comme celui-là, on peut vraiment se réchauffer en prévision d’une magnifique saison cycliste estivale mais aussi, pour ceux et celles qui n’ont pas encore adopté le vélo d’hiver, acquérir force, souplesse et forme physique sur les bicyclettes stationnaires hors-saison.

En début d’ouvrage, l’auteure donne également d’excellents conseils dans le but de « se mettre en forme pour le cyclisme ». Il s’adresse autant aux personnes qui n’ont pas encore osé sortir leur vieille bicyclette qui traîne dans le garage qu’à ceux et celles qui voudraient améliorer leur performance.

EXTRAITS / CITATIONS

« Dans les pages qui suivent, vous trouverez une grande variété d’exercices, tous sélectionnés pour vous être bénéfiques en tant que cycliste. La souplesse du corps est essentielle à la pratique du vélo. La première section du livre décrit la façon d’étirer votre cou, vos pieds et à peu près tous les muscles qui se trouvent entre ces deux extrémités. Vous pourrez ensuite passer à des exercices qui renforcent vos jambes, afin de préparer celles-ci à répondre aux exigences du cyclisme. » (p. 19)

« Selon un adage bien connu du cyclisme, il faut manger avant d’avoir faim et boire avant d’avoir soif et, en règle générale, cela sert une bonne cause. Le cyclisme étant un sport d’endurance, il est essentiel que votre corps soit bien alimenté. » (p. 15)

CYCLISME Anatomie et mouvements de Jennifer Laurita est publié aux éditions Broquet.

Publicités

À propos de montreal157

Fondatrice de ServicesMontreal.com en 2002 et auparavant guide chez About.com en 2000, j'écris en ligne depuis 1996. Voir tous les articles par montreal157

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :