Comment les bandits à cravate s’y prennent-ils ?

LIVRE - Argent - Comment les bandits à cravate s'y prennent-ils ? Vu sous l'angle de la prédation Auteur : Olivier Mesly, D.B.A. Béliveau éditeur

Comment les bandits à cravate s’y prennent-ils ?
Vu sous l’angle de la prédation

Auteur : Olivier Mesly, D.B.A.
Béliveau éditeur

Un livre sur la prédation humaine, basée sur de réels faits vécus et sur les types de comportements animaux dans la jungle. Dans le monde actuel qui y ressemble de plus en plus, il faut nettement apprendre à se protéger contre les prédateurs qui ne semblent jamais se fatiguer de trouver et s’attaquer à de nouvelles proies, qui ne  prennent jamais de vacances sans avoir trouvé au préalable des pions pour faire le travail et les basses besognes à leur place.

L’AUTEUR
Docteur en administration des affaires option marketing, MBA en agroalimentaire et baccalauréat en études japonaises, fort de sa connaissance de plusieurs langues, Olivier Mesly a travaillé en vente et marketing, supervisant un réseau de distributeurs dans 28 pays. Son intérêt pour l’aspect prédation dans les relations vendeurs-acheteurs lui aura permis d’en faire un thème d’enseignement universitaire.

EXTRAITS

« Souvent le prédateur moyen se croit au-dessus de tout, s’estime être le super-prédateur. Il est obnubilé par sa propre image de puissance. » (p. 69, Les quatre grands types de prédateurs et de proies chez les humains : vous reconnaissez-vous ?, La chaîne informationnelle)

« Selon le procureur représentant Goldman Sachs, le fait que le programme ne soit plus entre leurs mains constituait un danger : quelqu’un aurait pu en effet l’utiliser pour manipuler le marché à son avantage. La question se pose : ce quelqu’un aurait-il pu être Goldman Sachs ? (p. 79,  La bactérie et le cheval, Étude de cas Aleynikov – Goldman Sachs)

« … enfin, les hordes de loups ou les essaims d’abeilles misent sur leur grand nombre pour venir à bout de leur proie. » (p. 107, Les comportements du prédateur, Les prédateurs de l’activité)

« Le prédateur a deux manières d’agir : il peut inciter la proie à coopérer avec lui …  » (p. 135, Déstabiliser l’autre au moyen du stress)

Comment les bandits à cravate s’y prennent-ils ? Vu sous l’angle de la prédation est donc un livre plus qu’intéressant et révélateur qui jette de la lumière sur des pratiques de plus en plus courantes employées par des individus ou par des regroupements ou sociétés dans le but de parvenir à toutes sortes de résultats, profitant de la confiance et faisant des victimes innocentes un peu partout et qui font que la société aussi régie soit-elle n’offre plus grand chose de vrai et de fiable. Publié chez  Béliveau éditeur.

Livres sur les prédateurs

servicesmontreal.com depuis 2002Depuis 2002  ServicesMontreal.com
À la Une sur les blogues
Toutes les chroniques LIVRES, CD, DVD
Tous les articles

Publicités

À propos de montreal157

Fondatrice de ServicesMontreal.com en 2002 et auparavant guide chez About.com en 2000, j'écris en ligne depuis 1996. Voir tous les articles par montreal157

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :