Caméra Danger : L’assassinat d’Agnès

Quelle femme ne s’est pas un jour ou l’autre sentie en danger face à un ou une rivale un peu dérangée qui la trouvait dérangeante pour ses ambitions ? C’est l’histoire d’Agnès Sorel dont un roi fut amoureux, ce qui rendit une autre femme jalouse au point d’empoisonner la belle. Et L’assassinat d’Agnès est un polar jeunesse, un roman vraiment bien écrit, rempli d’audace vraisemblable et d’humour, tricoté autour de cette véritable histoire et qui est publié dans la série Caméra Danger.

CAMÉRA DANGER, L'assasinat d’Agnès, Auteur : Gilles Parent, Marcel Broquet la nouvelle édition

CAMÉRA DANGER, L’assasinat d’Agnès
Auteur : Gilles Parent
Marcel Broquet, la nouvelle édition

Un roi amoureux – relecture moderne
Car c’est en effet la folie de l’histoire qui se répète ou qui inspire les criminels lorsque une troupe de théâtre, sur le point de jouer une relecture moderne de cet épisode de l’histoire de France, voit sa comédienne principale empoisonnée (serait-ce par une rivale jalouse de l’amour du roi pour elle ?) et voilà que l’actrice choisie pour interpréter le rôle d’Agnès Sorel se retrouve à l’hôpital, dans le coma, empoisonnée à son tour. Mais qui a fait ça ? Plusieurs personnes pourraient avoir fait le coup.

Cette nouvelle aventure vraiment palpitante pour 12 ans et plus plaira aussi aux 21 ans ou même aux 77 ans et plus. Elle se déroule d’abord au Québec et en majeure partie en France ; surtout elle rassemble de nombreux ingrédients qui sauraient plaire aux amateurs et même qui pourraient faire l’objet d’analyses littéraires avec incursions dans la psychologie, la science…

La collection Caméra Danger réunit trois jeunes Québécois ferrus de technologie : une Montréalaise qui fait aussi la recherche, l’animation et la régie, un fils de famille industrielle vivant dans les environs de Bromont dont le papa finance les expéditions et leur ami de descendance chinoise qui possède plus d’une caméra et sait bien cadrer les images. Ils sont également trois auteurs à se partager ce trio éveillé de jeunes héros qui s’emploie à dévoiler des secrets, envers et contre les malfrats ou autres s’affairant ou bloquant leur route ou leurs découvertes.

EXTRAITS

« C’est alors que Lucia confia à mon père qu’elle était propriétaire d’une vieille demeure à l’abandon, blottie contre les remparts d’un château à la Guerche sur Creuse, château qui fut construit à la fin de son règne par Charles VII vers 1450, sans doute pour plaire à la Belle Agnès devenue son amante. » (p. 12)

« Elle n’arrivait pas à accepter la situation. Elle se donna jusqu’au soir pour contacter Alex. Oui, elle le ferait après son entraînement de contorsionniste au gymnase de la rue De Lorimier. » (p. 20)

« À Tours, rue des Capucins, au petit bureau de l’administration du théâtre du Rideau Rouge, la comédienne Barbara DuMesnil allait régler les derniers détails concernant son contrat pour l’interprétation du rôle d’Agnès Sorel, en remplacement d’Anne Jaurès. » (p. 31)

CAMÉRA DANGER: L’assasinat d’Agnès
CAMÉRA DANGER : La citadelle du peintre
CAMÉRA DANGER :
Péril sur la montagne

Advertisements

À propos de montreal157

Fondatrice de ServicesMontreal.com en 2002 et auparavant guide chez About.com en 2000, j'écris en ligne depuis 1996. Voir tous les articles par montreal157

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :