DVD : SOS SAGES-FEMMES

SOS SAGES-FEMMES V.F. DE CALL THE MIDWIFE MAINTENANT SUR DVD IMAVISION

SOS SAGES-FEMMES
V.F. DE CALL THE MIDWIFE
MAINTENANT SUR DVD IMAVISION

Aux cotes d’écoutes de plus de 10 millions de spectateurs, cette télésérie de la BBC se passe au moment de l’instauration récente du système de santé permettant aux populations les plus pauvres d’avoir accès gratuitement aux services médicaux autant pour soigner des blessures de guerre que pour accoucher aux mains d’expertes.

Nous sommes en 1957 lorsque débarque la jeune infirmière de 22 ans dans le quartier Poplar de Londres-Est.  Jenny, qui vient de quitter son existence confortable afin d’oublier une histoire d’amour impossible, aurait pu être mannequin ou concertiste mais elle choisit de s’installer dans ce quartier populeux avec son diplôme d’infirmière doublé d’une accréditation de sage-femme et de travailler aux côtés de cet ordre de religieuses infirmières.

Cette nouvelle vie est loin d’être de tout repos : elle doit se rendre chez ses patientes et patients à vélo pour soigner des gens qui trop souvent vivent dans le déni. Les rues du quartier grouillent d’enfants et de gens qui s’activent à remettre de l’ordre dans leur vie quelque 12 ans après la fin de la seconde guerre mondiale qui a tellement détruit la vie des gens ainsi que la ville.

Bien entendu à ce moment-là, la pillule-miracle anticonceptionnelle n’existe pas encore. Chez certains couples drôlement assortis, les naissances s’enchaînent et chez les jeunes naïves l’homme esclavagiste rôde. C’est ainsi que la série nous fait rencontrer Conchita qui en est à sa vingt-cinquième grossesse de même que Mary, une jeune d’à peine 15 ans enrôlée par son « petit ami » dans la prostitution.  SOS Sages-femmes nous fait aussi découvrir qu’il y a à peine 60 ans, les salles de bain étaient rares dans certains quartiers et que l’on chauffait toujours au charbon, ce qui était – on le sait maintenant – la cause du fameux brouillard si épais de Londres.

La misère guette
Cette télésérie rend hommage à l’être humain, l’être vrai qui cherche à vivre malgré la pauvreté et la misère. Et en ces années de crise économique et de réformes – nombrilistes voulues par les riches – du système de santé universel vers un système payant, on se doit de se rappeler combien souffrent les non-millionnaires quand ils ne peuvent avoir accès aux soins et à l’éducation dont chacun a besoin.

Des héroïnes
Ces sages-femmes d’expérience font face avec aplomb à la somme et à la diversité du travail et considèrent les mères comme de véritables héroïnes. Toutes ces femmes en fait sont des héroïnes au quotidien dont personne ne parle jamais tellement ceux qui prennent les décisions (et qui ne manquent pas de célébrer les anciens combattants comme on le voit dans la série) sont par ailleurs trop souvent incapables de mesurer et d’apprécier la grandeur voire l’immensité de la tâche accomplie par les femmes, tous les jours.

Humour britannique et musique
Le tout est présenté avec un brin d’humour et quelques morceaux rock des années 1950 dans des décors et photographie qui recréent avec conviction l’ambiance de l’Angleterre d’après-guerre. Sans oublier les chants religieux des soeurs dans quelques épisodes.

V.F. de CALL THE MIDWIFE sur DVD IMAVISION
SOS Sages-femmes se présente dans un coffret DVD qui contient 6 épisodes sur 3 DVD. C’est une télésérie sur les sages-femmes, sur la condition des femmes au milieu du siècle dernier. Nonnes, infirmières, mères, prostituées… Des conditions de vie insalubres, maladies, chants des religieuses, histoires des gens, accouchements, discussions et conseils de sages-femmes, rigidité des nonnes et une sage-femme costaude qui ne sait pas aller à bicyclette et qui trouve l’amour malgré sa grande taille et sa maladresse. Sans contraception et sans éducation, une jeune fille de 15 ans se retrouve prostituée et enceinte, mère sans droits puisqu’elle est trop jeune et c’est le curé qui décide ; les relations hommes-femmes, les rencontres… L’état piteux des immeubles en raison de la guerre qui s’était terminée 12 ans plus tôt, les hommes anciens militaires et leurs blessures de guerre, l’amour, les petites gens qui apprenaient à jouir de la vie au lieu de seulement combattre la misère et déjà à l’époque des vols d’enfants.

Cette télésérie classée GÉNÉRAL pour tous les âges est en même temps un hommage aux femmes, ce qui à notre époque récente est redevenu une rareté.

UNE HISTOIRE VRAIE
Cette série télévisée est inspirée des mémoires de Jennifer Worth qui a été infirmière, sagefemme, infirmière-chef et responsable du quart de nuit de 1953 à 1973. Les livres de sa trilogie – Call the Midwife, Shadows of the Workhouse et Farewell to the East End – ont connu un succès phénoménal et sont devenus des best-sellers vendus à près d’un million
d’exemplaires.

QUELQUES CITATIONS TIRÉES DES DIALOGUES

— Vous voulez dire ses règles ? Il y a des années qu’elle n’en a pas eues ; elle a eu des bébés les uns après les autres.

— Dans certains immeubles anciens, il n’y a que des robinets sur le palier.

— Elle n’a pas l’habitude de s’occuper d’elle ni que les autres s’occupent d’elle.

— Je suis désolée, j’ignorais que l’on pouvait vivre dans ces conditions.

— Ici on voit même pas ses pieds tellement il y a de brouillard.

— Je crois plutôt que vous êtes toutes des héroïnes.

— J’ai l’intention de lui mettre un bérêt ; il ne faut pas que l’on voie son cuir chevelu.

— Je vous avais prise pour une des nôtres mais dans le genre grande classe.

— Je voudrais avoir votre innocence, mademoiselle Lee.

— Elle avait une grande aiguille comme celles avec lesquelles on tricote […] dans une boucherie.

— On sait que tu as été forcée. Et tu n’as pas à en avoir honte. […] C’est un truc de proxénète aussi vieux que le monde existe. Un jeune homme trouve une jeune fille fragilisée et avec un baiser et des mots gentils, il l’attire dans son lit. À partir de là le piège se referme. La fille ferait tout pour lui.

— Et s’attendre à ce qu’une caresse soit suivie d’une pluie de coups.

— Le rachitisme est une maladie de la pauvreté.

— Cette sage-femme maîtrise parfaitement son affaire.

Ce coffret DVD est disponible chez Imavision.com ou en magasin.
Visionnez la bande-annonce : www.imavision.com/bandeannonce/sossagesfemmes

servicesmontreal.com depuis 2002Depuis 2002 : ServicesMontreal.com
Livres sur la santé
Calendrier expositions
Livres et DVD
femmophobie.com
Quoi faire à Montréal
À la Une sur les blogues
Tous les articles

Advertisements

À propos de montreal157

Fondatrice de ServicesMontreal.com en 2002 et auparavant guide chez About.com en 2000, j'écris en ligne depuis 1996. Voir tous les articles par montreal157

2 responses to “DVD : SOS SAGES-FEMMES

  • montreal157

    A reblogué ceci sur Femmophobie and commented:

    « Elle n’a pas l’habitude de s’occuper d’elle ni que les autres s’occupent d’elle. »
    « Et s’attendre à ce qu’une caresse soit suivie d’une pluie de coups. »
    « Cette sage-femme maîtrise parfaitement son affaire. »
    DVD SOS SAGES-FEMMES
    Télésérie de la BBC, V.F. DE CALL THE MIDWIFE, d’après les mémoires de Jennifer Worth qui a été infirmière, sagefemme, infirmière-chef et responsable du quart de nuit de 1953 à 1973.

  • DVD sur le divorce et les enfants | montreal157

    […] sortis le 12 mars chez Imavision, SOS SAGES-FEMMES et Geronimo Stilton, volume 4 (13 nouveaux épisodes d’aventures fantastiques pour les jeunes de […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :