Un léger désir de rouge

Auteure Hélène Lépine, Les éditions du Septentrion, collection Hamac

Un léger désir de rouge
Auteure : Hélène Lépine
Les éditions du Septentrion, collection Hamac
Québec

Premier roman de l’auteure avec un personnage principal de toute évidence né de parents citoyens du monde, Un léger désir de rouge laisse se raconter une femme, Toulouse, qui à vingt-huit ans combat un cancer. Elle vient de subir l’ablation d’un sein. Elle qui a un corps d’acrobate, solide et souple. Elle qui a simultanément perdu l’amour de sa vie, son partenaire trapéziste. Elle qui ne peut plus travailler dans ce métier trop physique.

Paroles lyriques du repli sur soi
C’est l’histoire du repli d’une femme qui a perdu une partie de sa féminité et en même temps toutes ses passions.

Elle décide de rentrer à la maison, oui mais la maison c’est où en fait quand la fratrie s’appelle Paris, Oslo, Delhi, Coaticook et Louvaine, cette dernier adoptée, à qui la maison a été confiée ce qui irrite l’aîné qui se sent privé de ses droits « Sans nous, les parents l’auraient entendu, écouté » (p. 22) ?

Recherche à l’intérieur de soi
Alors que le paraître disparaît, Toulouse cherche sa force dans ses souvenirs et dans les souvenirs de ses rêves, y compris le fleuve Casamance et sa région. Et Moumbala, personnage qui lui est resté d’un rêve, à qui elle s’adresse dans toutes ses pensées depuis que tout le monde qu’elle avait choisi s’est éclipsé.

Elle s’évade dans ce monologue jusqu’en Afrique, berceau du monde.

Force et résilience
Dans ce roman, Toulouse est absorbée par cette tristesse mais elle trouve en elle la force de vivre ; en cela, elle nous ramène en pensée la résilience de ces femmes courageuses qui malgré les traitements se rendent une ou deux fois la semaine aux pratiques d’un sport d’équipe tel que le bateau-dragon, ou d’une chorale, les unes participant aux courses locales ou internationales, les autres présentant un concert à Noël… toutes affirmant le bienfait de ces activités.

L’AUTEURE
Hélène Lépine a étudié la littérature comparée et le russe. Elle a vécu en Bulgarie, à Moscou, puis à Saint-Domingue où elle a enseigné le français et l’anglais. Par la suite, elle a été professeure d’espagnol et de lettres au Collège Brébeuf à Montréal, sa ville natale. Un léger désir de rouge est sa quatrième publication.

EXTRAITS

« J’ai quitté les airs, si rassurants pour une trapéziste. J’apprends la marche en emboîtant le pas à Coaticook. Je dois pouvoir fouler le sol si je veux reprendre la route. » (p. 19)

« Demain, je me rendrai dans la ville superbe. Je retournerai à l’hôpital pour les traitements de chimio. Je reverrai la salle drabe et les arbres de métal où sont suspendus les sacs de potion agressive qu’on m’injectera dans les veines. Je retournerai mes pareilles, les atteintes, des femmes plus âgées, des jeunes aussi, et je fermerai les yeux sur mes paysages sans joie. Moumbala, parle-moi du rose mauve sur les eaux du Casamance à l’heure du couchant. » (p. 21)

« Je n’ai rien dit à Louvaine de cette sortie, je ne dis rien à Louvaine de Coaticook, de moi. Elle ne me dit rien d’elle pas plus qu’Oslo ou mes frères. Je ne cherche pas à savoir. Des murs érigés depuis l’enfance nous séparent. » (p. 27)

« Le colvert a pris son envol, sans hâte, le corps et les ailes légèrement inclinés, confiés au vent. Coaticook ne s’est pas troublé. Sur le terrain de la maison normande, c’est moi le phare à présent, a-t-il dit à voix basse. Aussitôt il a hésité.
« Suis-je le phare ou rien que le gardien du phare ? » (p. 33)
Accéder directement à la fiche du livre sur le site Internet de l’éditeur :
hamac.qc.ca/collection-hamac/leger-desir-rouge-3278.html


Quoi faire à Montréal en famille, avec enfants, calendrier intergénérationnel

servicesmontreal.com depuis 2002Depuis 2002  ServicesMontreal.com

Livres sur la santé des femmes
Livres sur l’histoire du monde et romans historiques monde

À la Une sur les blogues
Toutes les chroniques LIVRES, CD, DVD
Tous les articles

Publicités

À propos de montreal157

Fondatrice de ServicesMontreal.com en 2002 et auparavant guide chez About.com en 2000, j'écris en ligne depuis 1996. Voir tous les articles par montreal157

One response to “Un léger désir de rouge

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :