Madagascar Wake Up aux Nuits d’Afrique

Razia Said, Jaojoby,
Saramba et Charles Kely
réunis sur scène pour l’écologie de leur île

Un article combinant les efforts et les talents de Leslie Merle et de Jacqueline Mallette
Grande fête malgache hier au Festival Nuits d’Afrique avec toute la communauté montréalaise de Madagascar présente pour saluer ces 4 artistes et formations de musique qui sont arrivés graduellement sur scène puis se sont reformés diverses fois en configurations variables et dont la tounée est un plaidoyer afin d’ouvrir les yeux des gens sur la beauté de leur île, sur « les forêts qui pleurent, les forêts qui demandent notre attention » comme l’a exprimé Razia Said toute habillée de blanc.

Émouvant moment que de voir la communauté malgache se retrouver pour un soir pour fêter autour d’artistes bien aimés de chez eux. Une communauté qui semble avoir un goût prononcé pour la musique et qui transpirait sa joie d’être réunie.

Du côté musical, quel plaisir ce fut que d’apprécier la virtuosité du guitariste Charles Kely, impressionnant musicien dont la complexité du talent se marie impeccablement aux rythmes chauds qui nous ont été offerts hier soir.

La prestation du groupe Saramba a été un des points culminants de la soirée : les pas cadencés se multipliaient sans retenue dans la foule échauffée.

Cette soirée dédiée à Madagascar, aussi festive qu’engagée, fut une nuit d’Afrique à ne pas manquer.

On peut tous les voir et entendre sur ma vidéo, 3 extraits LIVE réunis
Avec Charles Kely (RABEKIJANA), auteur, compositeur et virtuose de la guitare ; Jaocoby (Un faible pour les filles) que ses compatriotes surnomment le roi du salegy ; la très populaire et traditionnelle Dina qui à la tête du groupe Saramba a fait fureur avec ses chansons, son costume national et son maquillage = Claudine Robert Zafinera de son vrai nom est aussi l’épouse de Jaocoby depuis 1988 et elle rallie le nord et le sud de l’île de par ses parents ; et enfin la très belle Razia Said qui nous a expliqué leur motivation en français avant de se mettre à chanter et danser avec toute la bande.Tout ce beau monde sur scène a attiré une salle pleine à craquer.

Voir la vidéo de la soirée malgache :
Photos et vidéo : Jacqueline Mallette
Aujourd’hui, c’est au centre-ville que se déplace le Festival et débutent les spectacles et ateliers gratuits :
Le village des Nuits d’Afrique : Tiken Jah Fakoly en spectacle de clôture
Publicités

À propos de montreal157

Fondatrice de ServicesMontreal.com en 2002 et auparavant guide chez About.com en 2000, j'écris en ligne depuis 1996. Voir tous les articles par montreal157

One response to “Madagascar Wake Up aux Nuits d’Afrique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :